Foot-business (le sujet économique)

Discussion concernant tout ce qui touche de près ou de loin le porte-drapeau du soccer québécois ainsi que la Major League Soccer
Polio
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 3059
Inscription : 04 juin 2013 20:15
Votre vrai nom : Dany .
Club préféré : IMFC
Place dans le stade : 125 Q
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Polio » 21 août 2017 16:44

penz a écrit :
18 août 2017 13:54
Que Saputo ait dit club, équipe ou marché, ça voulait dire la même chose : on a moins d'argent que les gros.
C'est ça le message. Et si certains ont entendu qu'il se plaignait que les gens allaient pas au stade parce que ça sonnait vraiment comme ça (mais encore une fois, on l'a démontré, c'est faux), je pense que ce qu'il voulait dire, dans le fond du fond, c'est qu'on tourne presque au maximum pour les revenus actuellement. Je suis pas un as de la finance, mais si tu regardes la situation actuelle et que tu te projettes, comme JS aime le faire, cinq ans plus loin, tu pourras pas rivaliser sans un apport financier massif externe, parce que tes revenus, même si tu trouves le moyen de les augmenter chaque année, ne suffiront jamais pour être dans l'élite. Et les chiffres de Forbes cette semaine le confirment clairement. Faut investir pour engendrer plus de revenus, mais les marges de profit restent faibles.

Les mecs qui ont commencé cette ligue-là l'ont fait en sachant qu'ils allaient perdre de l'argent, mais qu'à long terme, ça deviendrait rentable. On est rendu là, mais pas pour tout le monde, et c'est juste le début. Faut continuer à développer, et pour ça, ça prend du capital à investir et de quoi éponger les pertes. Et Saputo est clairement essoufflé à force de fournir le cash depuis 25 ans. Sauf que Seattle, LA, etc, se démarquent et dans 5 ans, si l'Impact est à 2 M$ de profit, ce sera chouette, mais ça va faire mal si Seattle, LA et à plus forte raison TFC sont à 15-20-25 M$...

Ceci étant dit, attendez-vous à une augmentation du prix des billets en 2018.
Faux. Saputo tourne avec les revenus minimaux dans sa mentalité revenu=billets vendus. Il est juste dépassé.
le profit annuel de petite caisse, oublie ça, c'est pas important dans le phase ou la MLS se trouve.
Si Joey sait pas quoi faire, il a qu'a vendre X% de ses part a quelqu'un qui sait quoi faire. S'il est essouflé parce qu'il plus de liquidités, il peut encore une fois vendre une partie de ses parts.

Pouchkine
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 947
Inscription : 01 novembre 2015 8:38
Votre vrai nom : Philippe

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Pouchkine » 21 août 2017 16:56

Au bout du compte ce qu'il faut retenir c'est que Saputo critique les gens de Montréal qui se déplacent en plus grand nombre pour supporter un club de MLS que les gens de Bologne qui sont moins nombreux pour supporter un club de Serie A ou le foot est roi. Trouvez l'erreur.

Si il y a confusion pour certains c'est aux journalistes qui couvrent l'équipe de lui poser des questions. Avec le CH Molson n'aurait jamais même penser y aller de commentaires aussi imbéciles.

Avatar de l’utilisateur
Citlec
Champion national
Champion national
Messages : 4639
Inscription : 23 août 2008 23:46

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Citlec » 21 août 2017 18:15

Joey Saputo a peut-être fait preuve d'ingratitude, mais revenez-en ça fait 1 mois.

Pouchkine
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 947
Inscription : 01 novembre 2015 8:38
Votre vrai nom : Philippe

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Pouchkine » 21 août 2017 18:41

Il aurait du s'excuser dès le lendemain au plus tard. Il semble évident qu'il n'est pas bien conseillé non plus.

Avatar de l’utilisateur
Phil7777
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2712
Inscription : 10 mai 2011 15:07
Votre vrai nom : Philippe Deschenes

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Phil7777 » 21 août 2017 19:18

Tant qu'a moi, tout ce que je retient de sa déclaration, cest que comme ca été dit, Joey semble être en mode "Build it after they come", au lieu de "Build it and they will come". Il n'est clairement pas en mode investissement majeur et laisse le fardeau de la progression du club sur les épaules du marché. Pas une bonne chose a mon sens, surtout alors que la ligue est dans une période de progression intense.

Pour le reste, insulte ou non, blabla, je m'en tape.

deba2012
Réel espoir
Réel espoir
Messages : 1070
Inscription : 17 juin 2010 9:43
Club préféré : Impact
Mon “autre” club favori : Roma
Localisation : Montréal

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par deba2012 » 21 août 2017 22:28

Phil7777 a écrit :
21 août 2017 19:18
Tant qu'a moi, tout ce que je retient de sa déclaration, cest que comme ca été dit, Joey semble être en mode "Build it after they come", au lieu de "Build it and they will come". Il n'est clairement pas en mode investissement majeur et laisse le fardeau de la progression du club sur les épaules du marché. Pas une bonne chose a mon sens, surtout alors que la ligue est dans une période de progression intense.

Pour le reste, insulte ou non, blabla, je m'en tape.
Je suis pas loin de ton avis, sauf que je suis incapable de faire abstraction de l'effet démobilisant que sa communication a sur moi et sur plusieurs de mes copains abonnés comme moi depuis longtemps. Moi, il foutrait le feu à son stade et j'irais me poser le cul dans les cendres si le match suivant était maintenu. Mais, tout le monde n'est pas de cet avis et c'est d'une éventuelle désaffection dont je m'inquiète.
deba

Avatar de l’utilisateur
Phil7777
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2712
Inscription : 10 mai 2011 15:07
Votre vrai nom : Philippe Deschenes

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Phil7777 » 21 août 2017 23:53

deba2012 a écrit :
21 août 2017 22:28
Je suis pas loin de ton avis, sauf que je suis incapable de faire abstraction de l'effet démobilisant que sa communication a sur moi et sur plusieurs de mes copains abonnés comme moi depuis longtemps. Moi, il foutrait le feu à son stade et j'irais me poser le cul dans les cendres si le match suivant était maintenu. Mais, tout le monde n'est pas de cet avis et c'est d'une éventuelle désaffection dont je m'inquiète.
Ton opinion semble être partagés par plusieurs personnes. Je me rapelle que le sentiment généralisé après cette soirée était plutot négatif. De par ce constat, force est d'admettre qu'effectivement, Joey a fait une erreur de communication, probablement plus dans la manière que dans le contenu. Mais de là a demander des excuses à tout prix, je débarque.

Pour moi, ca n'a fait que prouver encore plus mon opinion sur le marché : Montréal carbure à l'ambition. On a qu'a constater la réaction amère des gens après que Joey a qualifié son club de "petit"... D'ailleur, cette citation apparait encore aujourd'hui de temps a autre sur les médias sociaux, dans un contexte sarcastique et souvent péjoratif.

Avatar de l’utilisateur
fmfranck
Champion continental
Champion continental
Messages : 5164
Inscription : 17 mars 2011 13:57
Votre vrai nom : Francis

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par fmfranck » 22 août 2017 7:01

Citlec a écrit :
21 août 2017 18:15
Joey Saputo a peut-être fait preuve d'ingratitude, mais revenez-en ça fait 1 mois.
Il a sorti plus qu'une fois des commentaires sur le même thème. C'est son attitude en général qui est décrié, et non seulement des commentaires qui auraient pu ne pas être représentatif de son opinion réel.
Image

Pouchkine
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 947
Inscription : 01 novembre 2015 8:38
Votre vrai nom : Philippe

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Pouchkine » 22 août 2017 10:29

D'accord pour l'attitude général. Vraiment pas vendeur. Il me semble qu'il devrait être ravi du support. Où il peut se plaindre c'est de la couverture des médias. En fait ça ne changerait pas grand chose de se plaindre mais il peut le penser...

Avatar de l’utilisateur
Phil7777
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2712
Inscription : 10 mai 2011 15:07
Votre vrai nom : Philippe Deschenes

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Phil7777 » 22 août 2017 12:35

En gros, Joey doit comprendre que la réponse qu'il va avoir du public est proportionnel a l'investissement qu'il fait.

Pouchkine
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 947
Inscription : 01 novembre 2015 8:38
Votre vrai nom : Philippe

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Pouchkine » 22 août 2017 12:56

Pour le moment le public est là en très grand nombre malgré un investissement moyen. La moyenne est encore autour de 20 000 comme l'année dernière.
Probablement ce qui fait mal c'est au niveau du support corporatif?

Avatar de l’utilisateur
MrImpact
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2602
Inscription : 13 mai 2010 18:41
Club préféré : IMFC
Mon “autre” club favori : SSC Napoli
Place dans le stade : 207
Localisation : Couronne Nord

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par MrImpact » 22 août 2017 15:55

Oui ... oui ... d'accord. Joey va te chercher une bonne marge de credit, car ta famille manque dargent. Après si tu te questionne pourquoi notre club, voir notre ville est incapable de remplir le stade , après 5 ans, sauf si on a un Drogba ou un Di Vais dans l'alignement, ben c'est pas de notre faute si on est né pour un petit pain. On est Québécois après tout. Le propriétaire sera toujours un gros méchant pour avoir réussi. C'est ça faute.J'amais la notre.


Sont passer ou les fans de Drogba et Di Vais qui remplissait le stade? Après on veut que Saputo build it and they will come ???Pour faire quoi? Avoir 10,000 de sièges vides au lieu des 2000 qu'on a actuellement?

Pour ce qui réclame des nouveau investisseurs pour aider Saputo avec ses problèmes de liquidités ... LOL bonne chance .

On célèbre notre 375. Pour les détenteurs de billets de saison, et autres qui ce présente au stade match après match ou qui voyagent avec le club, année après année, faisons notre part pour bâtir sur cette fierté. C'est pas en crachant sur notre stade ou le centre nutrilait qu'on va inciter des nouveaux partisans de venir ou de revenir au Stade Saputo.

Malheureusement on a toujours la mentalité de critiquer le BOSS. J'entends déjà les, "c'est pas ma jobbbbb" mais oui ... continue à regarder le gazon du voisin, le temps qu'il deviens plus vert.
IMFC Unica e sola, fede

Avatar de l’utilisateur
fmfranck
Champion continental
Champion continental
Messages : 5164
Inscription : 17 mars 2011 13:57
Votre vrai nom : Francis

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par fmfranck » 22 août 2017 15:58

Image
Image

Pouchkine
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 947
Inscription : 01 novembre 2015 8:38
Votre vrai nom : Philippe

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Pouchkine » 22 août 2017 16:41

Quel commentaire stupide et incohérent. 20 000+ de moyenne cette année encore.

Avatar de l’utilisateur
Lagom
Cadet
Cadet
Messages : 262
Inscription : 01 décembre 2016 13:21
Votre vrai nom : Antoine
Club préféré : Impact de Montréal
Mon “autre” club favori : IFK Göteborg
Place dans le stade : 115
Localisation : Chez nous

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Lagom » 22 août 2017 18:07

fmfranck a écrit :
22 août 2017 15:58
Image
+1

Avatar de l’utilisateur
fmfranck
Champion continental
Champion continental
Messages : 5164
Inscription : 17 mars 2011 13:57
Votre vrai nom : Francis

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par fmfranck » 22 août 2017 18:46

Moi, les faux sociologues qui basent leur argumentation sur leur perception des attributs émotifs d'une société... pas fort. On confronte un comportement démontrable et répétitif d'une personne, Joey Saputo en l'espèce, à une perception simpliste d'une société qui n'est peut être même pas représentatif de l'échantillon que l'on vise (les supporteurs d'IMFC). L'appel à l'émotion pour éviter de penser un peu. "Aimons le notre stade, il le mérite". C'est quoi le rapport? On ne peut pas émettre de critique constructive? J'imagine que de vouloir voir une amélioration ça fait habitant aussi? Misère.
Image

Avatar de l’utilisateur
MrImpact
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2602
Inscription : 13 mai 2010 18:41
Club préféré : IMFC
Mon “autre” club favori : SSC Napoli
Place dans le stade : 207
Localisation : Couronne Nord

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par MrImpact » 22 août 2017 19:22

Des améliorations tu les apporte quand t'es capable d'avoir une liste d'attente pour des billets de saison. Entre temps tu veut quoi,? un meilleur WiFi, ou peut-être une place qui va te vendre un bon cappocino à $9 ... c'est ça qui va remplir le stade?
IMFC Unica e sola, fede

Avatar de l’utilisateur
Phil7777
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2712
Inscription : 10 mai 2011 15:07
Votre vrai nom : Philippe Deschenes

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Phil7777 » 22 août 2017 20:40

MrImpact a écrit :
22 août 2017 19:22
Des améliorations tu les apporte quand t'es capable d'avoir une liste d'attente pour des billets de saison. Entre temps tu veut quoi,? un meilleur WiFi, ou peut-être une place qui va te vendre un bon cappocino à $9 ... c'est ça qui va remplir le stade?
C'est justement la, la vision petit pain. "Venez d'abord pis on dépensera ensuite". Y'a pas beaucoup de club sportif, voire de compagnie qui vont loin avec cette mentalité. Il faut d'abord donner une raison aux gens de venir et de créer une liste d'attente - elle n'apparaitra pas par magie, encore moins a Montréal.

Tu parles de 10,000 sièges de plus... évidemment, dans le contexte actuel, elle resteraient vides. Mais dans un contexte de plan ambitieu global, ou en même temps, IMFC se payerais un effectif de très haut calibre, ferait de la grosse promo, upgraderait la qualité du stade, etc., la c'est une autre histoire. Sans parler qu'il n'y a pas seulement une source de revenu qui serait affecté par un tel plan (c'est a dire la vente de billet), il y aurait aussi les droits de diffusion radio, télé et les produits dérivés.

Ajouter des sièges juste pour ajouter des sièges, c'est con, évidemment, ca n'affecte pas du tout la demande ni la perception de la valeur du produit. Un plan d'investissement se fait globalement, autant dans le personnel, l'effectif, les infrastructures et le marketing. D'ou la nécéssité apparente d'un nouvel investisseur.
Dernière édition par Phil7777 le 23 août 2017 17:01, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
fmfranck
Champion continental
Champion continental
Messages : 5164
Inscription : 17 mars 2011 13:57
Votre vrai nom : Francis

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par fmfranck » 22 août 2017 21:00

MrImpact a écrit :
22 août 2017 19:22
Des améliorations tu les apporte quand t'es capable d'avoir une liste d'attente pour des billets de saison. Entre temps tu veut quoi,? un meilleur WiFi, ou peut-être une place qui va te vendre un bon cappocino à $9 ... c'est ça qui va remplir le stade?
Hein? C'est quoi le rapport? Ce que je veux c'est pas sorcier...

Le respect de Joey pour ses supporteurs fidèle. Présentemment Joey traite les partisans comme des clients de forfait de téléphones mobiles. On attire les nouveaux clients avec des promotions et des petits cadeaux bidons, mais on ne fait rien pour fidèliser ceux qui sont déjà là. Pire encore, ont leur crache au visage par coup de "on est un petit club", "notre support n'est pas constant" et "on va marquer l'histoire dans le mauvais sens".

Une stratégie marketing qui vise pas à faire un spectacle SOUS les estrades, mais bien SUR le terrain. Est-ce que Joey pense vraiment que les personnes qui se présentent au stade 2 heures avant un match pour entendre des vieux succès quétaines chantées par un participant de La Voix sont ceux qui viendront supporter le club en championnat canadien en avril? Ou qui viendront au stade les jours de pluies? On veut remplir les estrades de façon constante, mais on fait tout le contraire de ce qui faut pour arriver à cette fin. (sur ce chapitre j'aimerais vraiment que l'on en fasse plus sur la relation avec les estrades en 132-131. Peu importe qui a commencé cette guerre de sourd, il est SURTOUT dans l'intérêt du club de satisfaire ses supporteurs les plus vocaux)

Finalement, je veux de la compétence. Dans le staff de marketing, dans le staff technique. Qu'on arrête les embauche par favoritisme. Des yes man qui n'ont souvent pas assez de compétence, d'expérience, d'intelligence ou un mix de ses défauts. Qu'on planifie sur le long terme, ou BON SANG au moins sur le moyen terme. Sur la gestion de l'effectif, mais aussi sur la direction vers laquelle on veut que le club s'en aille. On est réactionnaire encore. On essaie d'en faire le moins et d'en obtenir le plus.

Peut-être que je suis trop harsh, mais je veux qu'on soit plus ambitieux. J'imagine que ça fait de moi un québécois insécure face au succès?
Image

Pascal
Minime
Minime
Messages : 126
Inscription : 01 octobre 2014 15:33
Votre vrai nom : Pascal Bouchard
Place dans le stade : 126 F

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Pascal » 22 août 2017 22:19

fmfranck a écrit :
22 août 2017 21:00
MrImpact a écrit :
22 août 2017 19:22
Des améliorations tu les apporte quand t'es capable d'avoir une liste d'attente pour des billets de saison. Entre temps tu veut quoi,? un meilleur WiFi, ou peut-être une place qui va te vendre un bon cappocino à $9 ... c'est ça qui va remplir le stade?
Hein? C'est quoi le rapport? Ce que je veux c'est pas sorcier...

Le respect de Joey pour ses supporteurs fidèle. Présentemment Joey traite les partisans comme des clients de forfait de téléphones mobiles. On attire les nouveaux clients avec des promotions et des petits cadeaux bidons, mais on ne fait rien pour fidèliser ceux qui sont déjà là. Pire encore, ont leur crache au visage par coup de "on est un petit club", "notre support n'est pas constant" et "on va marquer l'histoire dans le mauvais sens".

Une stratégie marketing qui vise pas à faire un spectacle SOUS les estrades, mais bien SUR le terrain. Est-ce que Joey pense vraiment que les personnes qui se présentent au stade 2 heures avant un match pour entendre des vieux succès quétaines chantées par un participant de La Voix sont ceux qui viendront supporter le club en championnat canadien en avril? Ou qui viendront au stade les jours de pluies? On veut remplir les estrades de façon constante, mais on fait tout le contraire de ce qui faut pour arriver à cette fin. (sur ce chapitre j'aimerais vraiment que l'on en fasse plus sur la relation avec les estrades en 132-131. Peu importe qui a commencé cette guerre de sourd, il est SURTOUT dans l'intérêt du club de satisfaire ses supporteurs les plus vocaux)

Finalement, je veux de la compétence. Dans le staff de marketing, dans le staff technique. Qu'on arrête les embauche par favoritisme. Des yes man qui n'ont souvent pas assez de compétence, d'expérience, d'intelligence ou un mix de ses défauts. Qu'on planifie sur le long terme, ou BON SANG au moins sur le moyen terme. Sur la gestion de l'effectif, mais aussi sur la direction vers laquelle on veut que le club s'en aille. On est réactionnaire encore. On essaie d'en faire le moins et d'en obtenir le plus.

Peut-être que je suis trop harsh, mais je veux qu'on soit plus ambitieux. J'imagine que ça fait de moi un québécois insécure face au succès?

Et voilà, c'est pas compliqué (à part pour les embauches...). 100% d'accord.

Cela dit,je vais souligner du positif question d'insuffler un peu de soleil dans le "thread". Il y a quand même quelques bons coups/progrès depuis 2012.

Au niveau expérience de match, la présentation du 11 partants avec les kids sur le terrain, 1642 est une belle surprise (j'en suis le moi même étonné), la cloche, l'abolition de la cérémonie des boucliers (ouf c'était pénible à voir), répéter 3 fois le noms du buteur, les matchs le soir plutôt que l'après-midi, moins de stade olympique et plus au stade Saputo, la promotion axée sur les joueurs locaux (et non pas, "heille Beckham est en ville, viens donc au stade") et la généralisation de l'accueil avec l'écharpe.

Au niveau sportif, la même vieille gang est là, mais j'aime bien qu'on ait trouvé une certaine stabilité derrière le banc avec Mauro. Joey a quand même mis de l'argent au niveau des infrastructures (centre Nutrilait et académie), on a plusieurs joueurs locaux et issus de l'académie qui ont des rôles important, et on a recruté des joueurs importants et coûteux (Ciman, Piatti, Drogba, Dzemaili, etc.).

Au niveau médiatique, le club a énormément progressé aussi. Personnellement, je trouve la couverture très intéressante. Match diffusé dans les 2 langues à la radio, émission quotidienne à la radio, émission hebdomadaire à TVA, etc.

Cela dit, les mêmes réflexes sont encore présents. Les tensions perpétuelles avec le groupe de supporteurs le plus imposant, une volonté insatiable d'accueillir les familles et le refus d'y aller all-out pour intéresser une clientèle de fans de sports, et la présence constante de NDS.

Avatar de l’utilisateur
Phil7777
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2712
Inscription : 10 mai 2011 15:07
Votre vrai nom : Philippe Deschenes

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Phil7777 » 22 août 2017 23:13

fmfranck a écrit :
22 août 2017 21:00
MrImpact a écrit :
22 août 2017 19:22
Des améliorations tu les apporte quand t'es capable d'avoir une liste d'attente pour des billets de saison. Entre temps tu veut quoi,? un meilleur WiFi, ou peut-être une place qui va te vendre un bon cappocino à $9 ... c'est ça qui va remplir le stade?
(...)

Une stratégie marketing qui vise pas à faire un spectacle SOUS les estrades, mais bien SUR le terrain. Est-ce que Joey pense vraiment que les personnes qui se présentent au stade 2 heures avant un match pour entendre des vieux succès quétaines chantées par un participant de La Voix sont ceux qui viendront supporter le club en championnat canadien en avril? Ou qui viendront au stade les jours de pluies? On veut remplir les estrades de façon constante, mais on fait tout le contraire de ce qui faut pour arriver à cette fin. (sur ce chapitre j'aimerais vraiment que l'on en fasse plus sur la relation avec les estrades en 132-131. Peu importe qui a commencé cette guerre de sourd, il est SURTOUT dans l'intérêt du club de satisfaire ses supporteurs les plus vocaux)

Finalement, je veux de la compétence. Dans le staff de marketing, dans le staff technique. Qu'on arrête les embauche par favoritisme. Des yes man qui n'ont souvent pas assez de compétence, d'expérience, d'intelligence ou un mix de ses défauts. Qu'on planifie sur le long terme, ou BON SANG au moins sur le moyen terme. Sur la gestion de l'effectif, mais aussi sur la direction vers laquelle on veut que le club s'en aille. On est réactionnaire encore. On essaie d'en faire le moins et d'en obtenir le plus.

Peut-être que je suis trop harsh, mais je veux qu'on soit plus ambitieux. J'imagine que ça fait de moi un québécois insécure face au succès?
+10000000000000000000000000

trokoshea
Poupon
Poupon
Messages : 72
Inscription : 13 juillet 2016 20:38
Votre vrai nom : Eric Chenard
Club préféré : IMFC
Mon “autre” club favori : Le Bayern de Munich
Localisation : Ahuntsic

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par trokoshea » 22 août 2017 23:23

Bon! Qui se charge d'amener Joey sur cette discussion, qu'on fasse avancer le dossier? :D

Parce que je pense sérieusement que 30 minutes d'attention de sa part pour prendre connaissance des doléances légitimes de ses meilleurs NO 12 pourraient changer sa perspective et forcer son staff corpo (de promotion notamment) à descendre de son nuage.

Pouchkine
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 947
Inscription : 01 novembre 2015 8:38
Votre vrai nom : Philippe

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Pouchkine » 23 août 2017 10:00

fmfranck a écrit :
22 août 2017 21:00
MrImpact a écrit :
22 août 2017 19:22
Des améliorations tu les apporte quand t'es capable d'avoir une liste d'attente pour des billets de saison. Entre temps tu veut quoi,? un meilleur WiFi, ou peut-être une place qui va te vendre un bon cappocino à $9 ... c'est ça qui va remplir le stade?
Hein? C'est quoi le rapport? Ce que je veux c'est pas sorcier...

Le respect de Joey pour ses supporteurs fidèle. Présentemment Joey traite les partisans comme des clients de forfait de téléphones mobiles. On attire les nouveaux clients avec des promotions et des petits cadeaux bidons, mais on ne fait rien pour fidèliser ceux qui sont déjà là. Pire encore, ont leur crache au visage par coup de "on est un petit club", "notre support n'est pas constant" et "on va marquer l'histoire dans le mauvais sens".

Une stratégie marketing qui vise pas à faire un spectacle SOUS les estrades, mais bien SUR le terrain. Est-ce que Joey pense vraiment que les personnes qui se présentent au stade 2 heures avant un match pour entendre des vieux succès quétaines chantées par un participant de La Voix sont ceux qui viendront supporter le club en championnat canadien en avril? Ou qui viendront au stade les jours de pluies? On veut remplir les estrades de façon constante, mais on fait tout le contraire de ce qui faut pour arriver à cette fin. (sur ce chapitre j'aimerais vraiment que l'on en fasse plus sur la relation avec les estrades en 132-131. Peu importe qui a commencé cette guerre de sourd, il est SURTOUT dans l'intérêt du club de satisfaire ses supporteurs les plus vocaux)

Finalement, je veux de la compétence. Dans le staff de marketing, dans le staff technique. Qu'on arrête les embauche par favoritisme. Des yes man qui n'ont souvent pas assez de compétence, d'expérience, d'intelligence ou un mix de ses défauts. Qu'on planifie sur le long terme, ou BON SANG au moins sur le moyen terme. Sur la gestion de l'effectif, mais aussi sur la direction vers laquelle on veut que le club s'en aille. On est réactionnaire encore. On essaie d'en faire le moins et d'en obtenir le plus.

Peut-être que je suis trop harsh, mais je veux qu'on soit plus ambitieux. J'imagine que ça fait de moi un québécois insécure face au succès?
Excellent commentaire!

Avatar de l’utilisateur
Bobyboy
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 619
Inscription : 07 septembre 2011 14:56
Votre vrai nom : Jimmy
Localisation : Matane

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Bobyboy » 23 août 2017 10:35

Un des bons commentaires que j'ai lu sur le sujet, très bien synthétisé.

Avatar de l’utilisateur
Phil7777
Joueur d'expérience
Joueur d'expérience
Messages : 2712
Inscription : 10 mai 2011 15:07
Votre vrai nom : Philippe Deschenes

Re: Foot-business (le sujet économique)

Message par Phil7777 » 23 août 2017 10:48

trokoshea a écrit :
22 août 2017 23:23
Bon! Qui se charge d'amener Joey sur cette discussion, qu'on fasse avancer le dossier? :D

Parce que je pense sérieusement que 30 minutes d'attention de sa part pour prendre connaissance des doléances légitimes de ses meilleurs NO 12 pourraient changer sa perspective et forcer son staff corpo (de promotion notamment) à descendre de son nuage.
C'est loin d'être la première fois qu'on discute de cela, et les résultats sont souvent a l'opposer de ce que les (vrais) fans désirent. Je metterais pas mon cash la-dessus.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités