Petite statistique révélatrice

Championnat du monde des moins de 20 ans, qui s'est joué au Canada, entre autres à Montréal
Répondre
penz
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 25985
Inscription : 09 novembre 2004 21:03
Club préféré : Standard de Liège/Impact
Mon “autre” club favori : Everton
Place dans le stade : 131
Localisation : Section 131 - Hochelaga
Contact :

Petite statistique révélatrice

Message par penz » 12 juillet 2007 14:20

On a tous vu le Canada se planter royalement lors du tournoi. On commence déjà à dire que les attentes étaient peut-être trop élevées, dans la foulée de bons résultats en préparation et de la lancée des seniors à la Gold Cup. Peut-être, mais les supporters canadiens s'attendaient tout de même à pouvoir célébrer un but...

Voici une statistique intéressante, qui d'après moi en dit long :

Nombre de joueurs sélectionnés qui jouent en dehors de leur pays d'origine :
États-Unis : 3
Mexique : 3
Costa Rica : 2
Panama : 0
Brésil : 4
Argentine : 3
Chili : 4
Uruguay : 3
Écosse : 1
Pologne : 8 (!)
République Tchèque : 1
Autriche : 1
Portugal : 2
Espagne : 1
Gambie : 3
Nigeria : 5
Congo : 4
Zambie : 1
Jordanie : 0
Corée du Nord : 0 (sans surprise)
Corée : 2
Japon : 0

Nombre de joueurs du noyau canadien évoluant en dehors du Canada : 15 (+2 sans club)

Ça parle, non?



CrazyKeeper
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 724
Inscription : 15 août 2006 12:28

Re: Petite statistique révélatrice

Message par CrazyKeeper » 12 juillet 2007 15:19

Mpenza a écrit :
Ça parle, non?
Non, parce que tu aurais pris les mêmes statistiques en 2003 pour les U-20 aux Émirats Arabes et tu aurais eu une conclusion totalement différente.



Bxl Boy
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 18823
Inscription : 27 janvier 2003 20:08
Club préféré : RWD Molenbeek (47)
Place dans le stade : Tribune de presse
Localisation : Verdun
Contact :

Message par Bxl Boy » 12 juillet 2007 15:27

Moi ça me parle, mais pas en comparant le nombre et le résultat
Mais ça veut dire que notre destin en soccer, on ne l'a pas dans nos propres mains.
Et que donc ça dépend beaucoup de la “chance” qu'ont nos joueurs exilés dans leurs clubs à l'étranger


impactsoccer sur twitter
Coup Franc, l'espace officiel de la Major League Soccer en français
Vision du Jeu, un autre regard

penz
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 25985
Inscription : 09 novembre 2004 21:03
Club préféré : Standard de Liège/Impact
Mon “autre” club favori : Everton
Place dans le stade : 131
Localisation : Section 131 - Hochelaga
Contact :

Message par penz » 12 juillet 2007 16:23

2003.... un erreur de parcours à ne surtout pas considérer comme la norme. Mais CK, encore une fois, tu n'as pas pris le temps de réfléchir avant de poster...

Là où je voulais en venir, c'est que si on prend n'importe quel sélectionneur de n'importe quel pays (hormis le Canada, évidemment), celui-ci a accès à son bassin de joueurs dans son propre pays. Il est donc capable de voir ses joueurs à l'oeuvre tous les week-ends pendant 10 mois par année, en plus de profiter de rapports de formation complets sur quiconque est considéré pour faire partie de l'équipe nationale. Cela donne au bout du compte, un onze de base parmi les meilleurs possible, sauf évidemment si le coach est une vraie tarte.

Ici, on a quoi? Youtube?

Tant et aussi longtemps que nos joueurs seront formés ailleurs (et ils le sont de plus en plus et de plus en plus jeunes), nous ne serons pas capables de redresser la situation. Le Canada devrait être une pépinière de talents. On a des milliers de jeunes dans chaque club ici, il faut les prendre, les encadrer, les former et les amener au meilleur niveau possible. Le problème étant qu'en ce moment, le meilleur niveau possible n'existe pas vraiment (l'Impact, le TFC, c'est pour la crème de la crème).

Bef, ça prend des débouchés ICI, pas à Sankt-Pauli ou à Metz. Ça prend une ligue canadienne, qui aura parmi ses objectifs le développement, par le temps de jeu, de jeunes joueurs canadiens (pour éviter des gens qui importent la moitié de la Serbie pour se monter un club, ou des De Santis blasés qui laissent pourrir les jeunes talents locaux sur le banc).

Mais ça, tant que l'ACS ne voudra pas le faire, on restera pris avec des expériences scientifiques amusantes visant à voir si on serait pas capables de se rendre à la Coupe du Monde en mélangeant de la bicarbonate de soude et du jus de citron à une mèche de cheveux de Dwayne De Rosario.



Invité

Message par Invité » 12 juillet 2007 16:24

intéressante stat, qui veut dire à la fois que y a pas de championnat national au Canada plus le fait que les quelques gros clubs ne développent rien, et que les jeunes partent dans des clubs de second rang parce que la qualité au cnhp ligue élite ... ne suffit pas. Il faut voir la façon dont le Congo a préparé une équipe en partant de zéro par exemple...



CrazyKeeper
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 724
Inscription : 15 août 2006 12:28

Message par CrazyKeeper » 12 juillet 2007 17:16

Mpenza a écrit :2003.... un erreur de parcours à ne surtout pas considérer comme la norme. Mais CK, encore une fois, tu n'as pas pris le temps de réfléchir avant de poster...

Là où je voulais en venir, c'est que si on prend n'importe quel sélectionneur de n'importe quel pays (hormis le Canada, évidemment), celui-ci a accès à son bassin de joueurs dans son propre pays. Il est donc capable de voir ses joueurs à l'oeuvre tous les week-ends pendant 10 mois par année, en plus de profiter de rapports de formation complets sur quiconque est considéré pour faire partie de l'équipe nationale. Cela donne au bout du compte, un onze de base parmi les meilleurs possible, sauf évidemment si le coach est une vraie tarte.

Ici, on a quoi? Youtube?

Tant et aussi longtemps que nos joueurs seront formés ailleurs (et ils le sont de plus en plus et de plus en plus jeunes), nous ne serons pas capables de redresser la situation. Le Canada devrait être une pépinière de talents. On a des milliers de jeunes dans chaque club ici, il faut les prendre, les encadrer, les former et les amener au meilleur niveau possible. Le problème étant qu'en ce moment, le meilleur niveau possible n'existe pas vraiment (l'Impact, le TFC, c'est pour la crème de la crème).

Bef, ça prend des débouchés ICI, pas à Sankt-Pauli ou à Metz. Ça prend une ligue canadienne, qui aura parmi ses objectifs le développement, par le temps de jeu, de jeunes joueurs canadiens (pour éviter des gens qui importent la moitié de la Serbie pour se monter un club, ou des De Santis blasés qui laissent pourrir les jeunes talents locaux sur le banc).

Mais ça, tant que l'ACS ne voudra pas le faire, on restera pris avec des expériences scientifiques amusantes visant à voir si on serait pas capables de se rendre à la Coupe du Monde en mélangeant de la bicarbonate de soude et du jus de citron à une mèche de cheveux de Dwayne De Rosario.
Non, c'est toi qui lit mal. Mon point était bien simple, tu peux faire dire n'importe quoi à qqes chiffres et 3 petits matchs comme moi avec mon 2003 ou 1997.

Selon moi notre programme U-20 est pas en mauvais état, on a pas perdu un match en zone CONCACAF depuis 1999 (et on dira ce que l'on voudra mais dans la CONCACAF les U-20 on prend ça au sérieux donc les résultats sont indicatifs)....c'est sur que lors des Coupe du Monde c'est différent et on ne peut pas s'attendre à passer le premier tour à chaque fois (malgré que cette année c'était une obligation). J'ai plus l'impression que nos problèmes surviennent plus tard car en ce moment on a bcp plus de jeunes qu'il y a 10-15 ans en Europe et ça paye pour les U-20.

Pour le reste, c'est un autre débat. Moi je n'y crois pas à la ligue canadienne. J'ai l'impression que l'idéal ça serait Toronto, MTL et Vancouver en MLS d'ici 2010-2012 et Halifax, Québec, Winnipeg, Ottawa, Calgary, Edmonton et Victoria en USL pour les mêmes dates.

Pour ce qui est du scouting, je ne pense pas qu'une ligue canadienne changerait bcp de chose car le niveau resterait tjrs plus attrayant en Europe pour nos meilleurs joueurs. Donc sans une ligue de niveau MLS au Canada (et je N,y crois pas comme je l,ai dit plus haut) je ne pense pas que les effets se ferait ressentir.



Avatar de l’utilisateur
kurosawa
Champion national
Champion national
Messages : 4256
Inscription : 15 décembre 2004 10:11
Votre vrai nom : Ludovick Martin
Club préféré : l'Impact s'ti!!!
Mon “autre” club favori : Le Canada
Place dans le stade : Kop
Localisation : St-Hyacinthe, Qc
Contact :

Message par kurosawa » 12 juillet 2007 17:48

Sauf que ca reste vrai qu'il faut améliorer de beaucoup la formation de nos jeunes entre l'age de 16 et 20 ans et ca passe par un meilleur encadrement dans des clubs sérieux avec de meilleurs coachs et surtout des possibilités de débouchés plus grand afin de les motiver.



Bxl Boy
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 18823
Inscription : 27 janvier 2003 20:08
Club préféré : RWD Molenbeek (47)
Place dans le stade : Tribune de presse
Localisation : Verdun
Contact :

Message par Bxl Boy » 12 juillet 2007 17:50

Comme je disais sur les Voyageurs.
Quand tu joues à l'étranger chez les jeunes, sauf si tu es un super joueur, on ne fera pas plus attention à toi, tu en es un parmi les autres.
Si tu es un grand espoir de ton pays et fais partie d'une équipe de jeune d'un club de ton pays, tu seras traité avec beaucoup plus d'attention.


impactsoccer sur twitter
Coup Franc, l'espace officiel de la Major League Soccer en français
Vision du Jeu, un autre regard

CrazyKeeper
Joueur de réserve
Joueur de réserve
Messages : 724
Inscription : 15 août 2006 12:28

Message par CrazyKeeper » 12 juillet 2007 19:13

D'accord qu'il nous faut plus de clubs pro ici mais honnêtement quel sera le niveau de jeu de cet ligue dans 10 ans? Je ne pense pas que ce sera bcp plus fort que de la CFA ou National. Donc on risque d'avoir les mêmes problèmes. P-ê que dans 10-15 ans le niveau de jeu sera équivalent à une division 2 française mais j,en doute. C'est pour ça que je favorise l'intégration d'équipe canadienne dans la MLS et les USL. Avec ça au moins on va s'assurer d'avoir 3 "gros" clubs capables de garder nos talents ici.

En passant, on parle souvent de l'Australie comme outil de comparaison avec le Canada au niveau du soccer et leur nouvelle ligue nationale n'est pas très forte (p-ê que le niveau va s'améliorer si la Ligue survie) et les gros joueurs sont en Europe. Et le soccer Australien ne va pas si mal que ça.

J,ai plus l'Impression que le soccer ici ira mieux lorsque l'on prendra au sérieux notre équipe senior comme les Australiens le font. Une ligue nationale ne changerait pas grand chose à court et moyen terme et les chances à long terme sont minces.



penz
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 25985
Inscription : 09 novembre 2004 21:03
Club préféré : Standard de Liège/Impact
Mon “autre” club favori : Everton
Place dans le stade : 131
Localisation : Section 131 - Hochelaga
Contact :

Message par penz » 13 juillet 2007 10:14

CK,

Les gros joueurs Brésiliens jouent en Europe aussi, même chose pour les Argentins, les Sénégalais, etc.

Leurs jeunes, par contre, jouent chez eux, là où ils sont encadrés par le staff de leurs clubs respectifs, qui ont deux objectifs : 1) leur donner la meilleure formation possible, pour tirer un maximum de fric lors d'un éventuel transfert et 2) leur donner la meilleure formation possible pour qu'ils aident leur club a gagner le championnat.

Le niveau du championnat national, on s'en tape un peu, c'est accessoire. Le championnat gambien, il vaut quoi? Il existe tout de même... Il faut voir notre championnat comme un outil de formation de nos jeunes basé sur le temps de jeu. Parce que tu peux courir en rond pendant 12 ans sur un terrain, si tu joues pas, ça donne rien.

Je vais faire un parallèle avec le hockey et la LHJMQ (sacrilège!). Le niveau est-il le même que celui de la LNH ou même de la LAH? Non. Et on s'en crisse, parce que ce n'est pas ça l'objectif. L'objectif est de dénicher des jeunes, de les former et de gagner le championnat, et accessoirement de les envoyer dans la LNH. Voilà ce qui devrait être fait ici.

On se fout d'avoir des stades de 20 000 places pleins à craquer. Si on peut avoir 1000 personnes en moyenne, tant mieux. Faut voir un truc semi-pro pas beaucoup plus élaboré que les USL, mais uniquement canadien.

Il faut que l'ACS réunisse tout le monde pour un gros congrès visant à trouver des solutions : entraîneurs, clubs, joueurs, commanditaires, médias. On les enferme pendant 3 jours dans un palais des congrès quelque part, et on en ressort avec des idées pour faire en sorte que ça avance.



Répondre