Even if this site is bilingual, this page is only available in French
Bilans de saison 2018 (1) : le bilan du club

Posted on 1 November 2018

 Impact Media
Alors que le premier tour de la phase finale bat son plein, la saison de l’Impact de Montréal a pris fin et l’heure des bilans a sonné. Comme de coutume, vous en retrouverez ici de nombreux, qui abordent la saison sous des angles très variés. Le premier est celui du club, un peu différent des dernières années. En effet, les médias ont été invités à rencontrer les joueurs et l’entraîneur mais pas les dirigeants. En outre, on n’a pas tellement parlé du jeu lors de la saison écoulée. Ce qui n’a pas empêché d’apprendre certaines choses. Morceaux choisis.

Le bilan des joueurs : bien mais un goût de trop peu


Rod Fanni : “Même si on a fait beaucoup de progrès, ça reste une déception parce que je pense qu’on était capables de faire mieux. Pour moi, ça reste inachevé. Je suis content de mon travail, mais il y a un petit pincement qui reste quand même.”

Saphir Taïder : “Malgré tout, c’est une saison positive, même si on aurait aimé se qualifier. Depuis le mois de mai, on a fait une grosse saison. On a su mieux jouer ensemble. Pour l’année prochaine, on a une certaine base, parce qu’on a construit quelque chose.”

Samuel Piette : “Nous ne pouvons pas dire que la saison a été un succès, mais nous avons bien terminé après une transition difficile. Dans ce contexte-là, c'est peut-être dommage de le dire, mais l'avenir est prometteur.”

L’ambiance au sein du groupe


Les déclarations des deux jours de bilan vont toutes dans la même direction : le vestiaire vit bien. Et ça aide, explique Rémi Garde : “J’ai une vision très claire de ce qu’il s’est passé tout au long de la saison. Je vois que sur la deuxième partie, les joueurs ont pris beaucoup de plaisir à jouer mais aussi à être ensemble. Quand la relation (humaine) dans le groupe est bonne, chacun augmente son rendement de 30 à 40%.” L’entraîneur a aussi dit veiller à l’équilibre entre joueurs canado-américains, européens et latinos : “J’aime bien la manière dont le groupe est structuré aujourd’hui. Je n’ai pas envie que ça devienne un club français ici, je fais attention à ça. L’équilibre du vestiaire est très important. Un vestiaire qui vit bien, c’est 30% en plus.” Et il a rajouté beaucoup apprécier l’équilibre actuel.

Garde et la MLS


Certains pensent qu’arriver en MLS, c’est débarquer sur une autre planète. D’autres encore que l’entraîneur aurait sous-estimé le championnat. Garde a tenu à remettre les choses à leur place : “(Pour mes débuts ici), j’ai eu beaucoup de surprises. Pas parce que c’était la MLS, mais parce qu’il s’agissait d’un environnement et de joueurs nouveaux. Je n’ai pas envie de laisser flotter l’idée que j’aurais sous-estimé la MLS, je ne vois pas quels actes on pourrait mettre derrière cela. Je tiens donc à tordre le cou à ça. Je ne suis pas du genre à prendre les choses à la légère, ce serait plutôt l’inverse.”

Plus tard, il a aussi tordu le cou à l’image d’un style de jeu monolithique dans notre championnat. “C’est difficile de définir la MLS par un système de jeu clair. Une semaine tu joues contre une équipe plus française, puis plus italienne, plus belge, plus allemande, etc. C’est un des défis, ce changement continuel.”

Équipe réserve : les “constats” de Garde


“Il est certain qu’une académie est un plus pour un club, ça peut être une vraie identité. Le fait que dans cette organisation, il n’y ait pas d’équipe réserve, ce n’est pas la solution la plus pratique pour moi, notamment pour continuer de développer les jeunes. Ottawa, c’est pas la porte à côté. Cette équipe a un championnat à disputer, son entraîneur a des obligations autres que développer les jeunes de l’Impact. Je ne porte pas de jugement : je constate et je fais en fonction. J’ai essayé d’intégrer des jeunes à l’entraînement tout au long de l’année. Des jeunes ont été envoyés là-bas : certains ont joué un tout petit peu, d’autres n’ont pas joué. À cet âge-là, ne pas jouer régulièrement, c’est terrible. C’est pas idéal, mais il y a quand même moyen de travailler. En dépit de ça, des jeunes me laissent de l’espoir, même si on n’a pas encore tout à fait réussi cette année.”

Garde et le travail pour la saison prochaine


L’ampleur du chantier : “Je ne suis pas sûr que le chantier soit plus gros l’année dernière, et je démens que le recrutement a alors été fait pour moi. Avant que j’arrive l’an dernier, environ 30% de l’effectif s’en allait. On en a payé le prix en début de saison. Cette fois, j’ai davantage de connaissances du club, de la ligue, etc. Le chantier moins important en quantité… mais il reste très important en qualité, et il est différent.”

Les bases actuelles : “Le groupe dont on parle, il y a des joueurs qui m’ont montré cette année qu’ils pouvaient être importants… J’aime avoir un groupe cohérent, homogène, d’une vingtaine de joueurs… À force de les connaître, j’ai une vision plus claire, je pars d’une feuille moins blanche pour construire le groupe et avoir des joueurs qui peuvent challenger ceux qui jouent.”

Trois joueurs ont déjà leur bon de sortie : Michael Salazar, Kyle Fisher et Louis Béland-Goyette. D’autres devraient suivre, à commencer par Matteo Mancosu et probablement l’un ou l’autre défenseur excessif. Garde est aussi très prudent dans ses déclarations quant à l’avenir des joueurs toujours sous contrat qu’il a peu ou prou utilisés cette saison. On en saura de toute façon bien davantage dans les semaines à venir, chaque club devant remettre à la MLS un point complet de la situation contractuelle de ses joueurs au cours de l’automne.

L’évolution du jeu qu’il souhaite. “J’aimerais qu’on soit capable de contrôler le ballon plus longtemps dans la moitié de terrain adverse, notamment à l’extérieur. La deuxième partie de saison, défensivement parlant, était bien meilleure que la première. Les chiffres ont montré que quand bien même on était plus organisé, plus structuré, on avait marqué deux fois plus de buts. Il faut garder cette discipline, mais par moments être plus haut sur le terrain en bloc, ça peut être intéressant pour nous.”

Priorité ? Un attaquant ! “Oui, un attaquant est ma priorité… Si ça ne l’était pas, il faudrait que je me remette sérieusement en question. Je veux trouver quelqu’un qui soit efficace, et travaille pour l’équipe.”

Du renfort aussi au milieu. “J’aimerais aussi améliorer l’entrejeu – j’ai une idée du profil du joueur que je veux, mais je ne suis pas sûr de le trouver sur le marché des transferts ou si je vais devoir m’adapter. J’ai la structure de l’équipe et je ne veux pas la détruire, mais ajouter un plus. Je veux quelqu’un de généreux, qui a un bon contrôle de balle et qui avant de recevoir le ballon sait ce qu’il va en faire. Idéalement, bien entendu, j’aimerais qu’il soit là à temps pour recevoir le programme de la préparation. Mais évidemment, je préfère être un peu patient et qu’il n’arrive qu’un mois avant le début de la saison mais ait le profil recherché.”

Alors, combien de nouveaux ? Faut-il du renouvellement aussi sur le banc ? “Avant de bons remplaçants, il faut de bons titulaires. Je pense que, sans détruire les liens qui se sont tissés dans l’équipe, il y a besoin de deux joueurs pour l’améliorer.”

La prospection : “Il y a une volonté aussi de s’appuyer sur la structure de scouting de Bologne, qui est un club plus que partenaire. On va essayer de travailler intelligemment. On a un peu plus de temps devant nous, mais il ne faut pas traîner.”

L’avenir de Fanni et Sagna


Il y a un an, on parlait de rajeunir l’équipe. Leur apport était-il donc temporaire ? Soulignant le professionnalisme des défenseurs en dehors des terrains, Garde répond sans équivoque : “Rajeunir l’effectif est un axe qui m’avait été donné. Les longues blessures apprises en début de saison (Fisher, Diallo) m’ont placé dans une situation d’urgence. Je n’ai donc pas forcément tenu la feuille de route annoncée pour le départ de Laurent Ciman. Il y a l’âge mais aussi ce que j’ai vu d’eux à l’entraînement et leur production en match : je souhaite fortement qu’ils soient avec nous la saison prochaine.”

Fanni : “J’ai exprimé mon désir de poursuivre l’aventure avec l’Impact. L’Impact avait l’air aussi favorable, l’entraîneur aussi. Maintenant, ça reste au club de voir ce qu’il veut faire avec moi la saison prochaine.”

Sagna : “Je suis bien ici, ma famille est bien. J’ai déménagé avec tout le monde ici, ce n’est pas pour partir avec quatre mois. J’espère que ça se fera. J’ai été habitué de travailler dans des grands clubs. Montréal peut devenir un grand club. On a encore pas mal de travail à faire mais on a la qualité pour.”

Evan Bush


L’apport de Joël Bats, vu par le gardien : “L'arrivée de Joël a été pour beaucoup dans mes progrès par rapport à l’an passé. J'ai appris à mieux contrôler mes émotions à travers les hauts et les bas d'une saison. Joël a changé ma façon de travailler, la manière de me préparer. J'ai aussi modifié mon alimentation. En tant que professionnel, il ne faut pas accepter le déclin qui vient avec l'âge mais toujours tenter de repousser les limites.”

Garde et les gardiens en 2019 : “Bush est ma priorité comme gardien numéro 1. Les discussions entre le club et son agent sont en cours. J’ai discuté avec Maxime Crépeau : après sa bonne saison à Ottawa, il veut continuer à jouer comme gardien n°1. C’est la situation.”

Les négociations et les désirs de Bush : “Nous avons amorcé les négociations il y a peu de temps. Je suis heureux ici avec ma famille depuis huit ans. On attend un troisième enfant qui naîtra dans quelques mois. Durant mes huit ans ici, je n’ai jamais eu plus d’une saison de garantie… mais même si je signais pour huit ans, l’équipe pourrait m’échanger un mois plus tard. J'espère que l'on pourra arranger tout ça au cours des prochaines semaines.”

La situation d’Anthony Jackson-Hamel


L’avis du joueur : “Il n'y a rien de personnel, mais il voit les choses d'une manière. S'il croit que je ne peux pas aider l'équipe, c'est son choix. Moi, je pense que j'aurais pu aider l'équipe. Avec la saison que j’avais eue l’année passée, j’avais de plus grandes attentes quant à la confiance qu’on allait m’accorder, sans forcément vouloir qu’on me fasse jouer à tout prix. Je pensais qu’on avait compris dans quoi j’étais bon, à quoi je servais et ce qu’on pouvait attendre de moi. D’un côté, je pense que ça a été mal exploité et de l’autre, je ne cache pas que j’ai ma part de responsabilités aussi. Il me reste une année de contrat, reste donc à voir comment ça va être géré. Mais je pense qu’à un moment donné... s’ils ne veulent pas me faire jouer, je ne peux pas rester chez moi et attendre.”

Ce qu’en dit l’entraîneur : “En préparation, assez vite j’ai dû m’adapter au groupe et il faisait partie des joueurs qui ont beaucoup souffert malgré le fait que j’avais diminué les standards que j’avais l’habitude d’utiliser. C’est peut-être quelqu’un qui, avant de donner à l’équipe, veut recevoir. J’ai essayé, peut-être avec maladresse, en tout cas sans succès, de lui donner sa chance pendant assez longtemps. J’ai bien voulu m’adapter en début de saison quand je voyais que le stage était difficile – et pas seulement pour lui. Mais si on est venu me chercher, ce n’est pas pour faire ce que les joueurs voulaient faire. Je n’ai aucun problème avec Anthony – j’ai eu un seul problème cette année de manque de respect avec un joueur, ce n’était pas lui. On va essayer de trouver la meilleure solution.”

Ambitions de joueurs pour 2019


Piatti : “Je veux être ici l’année prochaine. On a réussi à accumuler beaucoup de points en deuxième moitié de saison. Il faut revenir bien commencer la saison, avec la même mentalité, c’est très important. Maintenant, on se connaît bien, joueurs et entraîneurs, ça va aider beaucoup. S'il n'y a pas trop de changements, je pense que nous pouvons faire quelque chose de bien. Je veux gagner ici.”

Bush : “Si on regarde notre deuxième moitié de saison, il y avait beaucoup de positif. L’avenir s’annonce bien et il y a plusieurs raisons d’être enthousiaste. Il y aura plus de constance dans notre approche l’année prochaine et on va être capable d’entamer la saison avec plus de force.”

En vrac


Bonne relation Piatti - Saputo. Trois joueurs au tiers de son salaire au lieu d’un Piatti ? La déclaration de Joey Saputo avait fait beaucoup de bruit en son temps, et le joueur s’est fait demander ce qu’il en pensait aujourd’hui. “C’est le président, il peut dire ce qu’il veut. Moi, je fais mon travail sur le terrain. On en a parlé après sa déclaration. On a une bonne relation.”

Garde et les remplacements : “Pour faire un changement, il faut que je sois sûr qu’on va garder l’équilibre de l’équipe et que le changement apporte un plus à l’équipe.”

Garde et les attaquants de pointe : “Toute la saison, j’ai essayé les trois avant-centres que j’avais, j’ai même essayé Nacho en me disant que c’était peut-être une solution. Mais malheureusement aucun des trois n’a été performant, et c’est aussi mon échec.”

Sans que ce soient des déclarations directement sur le sujet, il y a aussi ressorti du discours des joueurs qu’un des grands mérites de leur entraîneur était la façon de considérer tout le monde dans le vestiaire avec les mêmes égards. Pour périphraser, ils ont été nombreux à faire comprendre ceci : “Il s’adresse de la même façon aux vétérans qu’aux débutants, et force le respect du vestiaire.”

Fixtures

Next fixture

TBD

Last result

New England - Montreal1-0
Sunday 28 October, 16:30

► All fixtures

MLS table

PPts
  1. New York3471
  2. Atlanta3469
  3. Kansas City3462
  4. Seattle3459
  5. Los Angeles FC3457
  6. Dallas3457
  7. New York City3456
  8. Portland3454
  9. DC United3451
10. Columbus3451
11. Philadelphia3450
12. Salt Lake3449
13. LA Galaxy3448
14. Vancouver3447
15. MONTREAL3446
16. New England3441
17. Houston3438
18. Minnesota3436
19. Toronto3436
20. Chicago3432
21. Colorado3431
22. Orlando3428
23. San Jose3421
► Full tables

Discussion board

18:03 - Pronostics playoffs MLS 2018 par Bxl Boy

17:39 - Bilans de saison 2018 par Bxl Boy

17:03 - Liste des anciens de l'Impact par Frankinho

0:06 - New England - Montréal : l'homme de la saison par imfc132

20:03 - Championnat Argentin *Topic Officiel* par Alqueb

8/11 - Ligue canadienne: objectif 2019 par Pouchkine

8/11 - L'IMFC doit mieux valoriser sa formation par Pouchkine

8/11 - Départ d'Adam Braz par Pouchkine

► Join the community

Twitter Feed

Official MLS news in French

Scorers

 Piatti16 
 Taïder
 Silva
 Vargas
 Mancosu
 Jackson-Hamel
 Edwards
 Amarikwa
 Camacho
 Sagna
 Lovitz
 Raitala
 Fanni
► Complete stats

The Man of the season

After 36 matches

1. Piatti
2. Fanni
3. Silva
4. Taïder
5. Bush

► Détails

Play with us

► Join the ImpactSoccer.com league