Even if this site is bilingual, this page is only available in French
17 joueurs sous contrat pour 2020, mais…

Posted on 21 November 2019

 Impact de Montréal
C’était aujourd’hui la date limite pour lever les options que le club avait sur certains joueurs (ce qu’il a fait entre autres pour Piette et Piatti). Comme de coutume à cette échéance, il a fait un tour complet des situations contractuelles en vue de la saison prochaine. À ce stade, les départs actés sont peu nombreux. Voilà le point de la situation.

Commençons par ceux pour dont le contrat se termine dans (au moins) un an : Bojan, Bush, Camacho, Raitala, Urruti et Yao. Il n’y avait aucune obligation de prendre une décision à leur sujet pour aujourd’hui. Seront-ils encore tous là au début de la saison 2020 ? Il y a deux ans, par exemple, Crépeau, Ciman, Boldor et Lefèvre étaient dans le même cas, mais début 2018, ils ne défendaient plus les couleurs du club.

Deux joueurs étaient dans un cas un peu particulier : Taïder et Lappalainen. Le premier était encore prêté par Bologne l’an dernier, et Montréal pouvait se prévaloir d’un transfert définitif afin de le conserver. Ce qu’il a fait. Le second était également prêté par Bologne, avec une option afin de prolonger le prêt jusqu’au 30 juin. Lui aussi verra son séjour à Montréal se poursuivre, et il y a encore une option pour reconduire le prêt jusque fin décembre. Olivier Renard en a profité pour mettre fin aux rumeurs d’un retour en Italie de l’international finlandais. Légèrement blessé lors de son dernier match en équipe nationale, il pourrait toutefois s’entraîner à Bologne d’ici la reprise, histoire de se remettre mais aussi d’atténuer les effets d’une (trop) longue trêve.

La question la plus épineuse était de lever ou non les options sur un très grand nombre de joueurs (bien plus que d’habitude), dont certains dans une situation pour le moins particulière. Le club a choisi de conserver Bayiha, Choinière, Corrales, Pantemis, Piatti, Piette, Sejdic et Shome. Mais là encore, ça ne veut pas dire charrette. Changeons de saison pour notre exemple, avec il y a trois ans la levée de l’option sur les contrats de Toia et Venegas, ensuite partis sous d’autres cieux.

Renard a profité de sa rencontre du jour avec les médias pour faire le point sur les statuts de Piatti et Piette. En ce qui concerne l’Argentin, il a expliqué que les deux parties étaient satisfaites et avaient, évidemment, discuté depuis le bilan de fin de saison où le capitaine avait posé un lapin aux médias. Quant à l’international canadien, s’il est sous contrat jusqu’à la fin de la saison prochaine, les négociations pour une prolongation de ce bail, qui étaient déjà en cours, se poursuivent, mais il y a toujours un bon écart entre la demande du joueur et l’offre du club.

En plus des 16 joueurs précités, la liste des joueurs actuellement sous contrat comprend évidemment Romell Quioto, l’ailier gauche qui jouait à Houston et dont l’arrivée a été officialisée hier. Cela fait donc un total de 17… mais comme expliqué ci-dessus, rien ne garantit que début janvier, ils seront encore tous là.

Avant aujourd’hui, deux départs avaient déjà été actés. Celui de Cabrera à Houston, impliqué dans l’échange avec Quioto, et celui de Lovitz à Nashville. Renard a fourni quelques explications sur la situation de l’international américain, qui était aussi en négociations pour un nouveau contrat. Le club et le joueur avaient déjà mis leurs cartes sur table depuis un moment, et le directeur sportif devait composer avec ce qui avait été dit avant son arrivée. Résultats des courses : un échange permettant à Montréal de renflouer son allocation monétaire et de recevoir en outre une place de joueur étranger semblait une bonne solution pour toutes les parties.

Au coup de sifflet final de la saison 2019, 28 joueurs faisaient partie de l’effectif, et 3 autres étaient aussi liés au club mais avaient passé, ou fini, la saison ailleurs. Browne, Meilleur-Giguère et Vargas avaient tous une option dans leur contrat, mais le club ne l’a levée pour aucun d’entre eux. On ne les reverra donc pas.

Si vous avez bien compté, il reste donc encore 10 cas à régler. Les premiers sont ceux dont l’option n’a pas été levée : Beaulieu, Kinumbe, Krolicki et Jackson-Hamel. Les trois premiers peuvent se chercher un nouvel employeur (ce sont, en fait, les seuls départs certains). Quant à l’attaquant, il n’est pas partant à coup sûr mais pour rester, il devra trouver un terrain d’entente avec le club à des conditions moindres que celles prévues dans son bail précédent.

Si le prêt de Lappalainen a été prolongé, ceux de Brault-Guillard, Okwonkwo et Tabla ne l’ont pas (encore) été. Le club a déclaré être en discussions avec plusieurs d’entre eux, et évidemment leur club, sans préciser lesquels.

En raison de la pluie d’options et des prêts, les joueurs sous contrat pour 2020 étaient peu nombreux, il en va de même pour ceux qui étaient en fin de contrat puisqu’ils n’étaient que trois : Diop, Fanni et Sagna. Là encore, le club ne ferme pas la porte à les voir rester. Olivier Renard a même fait part de son intérêt envers les deux défenseurs, reste que leur âge, leur salaire et leur statut de joueur étranger font que le club attend d’avoir un portrait clair des cartes qu’il a en mains avant de trancher.

Fixtures

Next fixture

New England - Montreal
Thursday 9 July, 20:00

Last result

Montreal - Olimpia1-2
Tuesday 10 March, 20:00

► All fixtures

MLS table

PPts
  1. Minnesota26
  2. Kansas City26
  3. Colorado26
  4. Atlanta26
  5. Los Angeles FC24
  6. New York24
  7. MONTREAL24
  8. Dallas24
  9. Seattle24
10. Toronto24
11. Columbus24
12. DC United23
13. Portland23
14. Vancouver23
15. Salt Lake22
16. San Jose21
17. Philadelphia21
18. Chicago21
19. New England21
20. Orlando21
21. LA Galaxy21
22. Houston21
23. incinnati20
24. Miami20
25. Nashville20
26. New York City20
► Full tables

Discussion board

4/7 - Reprise en MLS par MadMax

4/7 - Ligue des champions 2020 par Pouchkine

4/7 - École de jeunes par imfc132

► Join the community

Twitter Feed

The Coup Franc podcast