Le nouveau staff arrive, Dzemaili s’en va

Publié le 10 janvier 2018

 Impact de Montréal
À son arrivée, Rémi Garde avait expliqué que la première grande échéance de son mandat serait de composer son encadrement technique. Celui-ci a été présenté aujourd’hui, ouvrant la porte aux prochaines annonces de plus grande envergure. L’une d’elles a déjà été faite de manière quasiment formelle : le départ de Blerim Dzemaili.

Même s’il a fallu attendre aujourd’hui pour l’officialisation de l’entourage de Rémi Garde, les présentations n’ont surpris personne : en effet, les noms de ses adjoints avaient déjà abondamment circulé, et le T1 lui-même avait posté une photo en compagnie de Joël Bats, Robert Duverne et Maxence Flachez à l’aéroport. À ce quatuor lyonnais, il faut ajouter Wilfried Nancy, l’un des adjoints de Mauro Biello.

Bats, la légende


Si la présentation de Garde a déjà été amplement effectuée depuis son arrivée en poste, celle de Joël Bats, qui sera entraîneur des gardiens, n’est pas nécessaire pour grand monde. Ancien international français, demi-finaliste de la Coupe du monde 1986 après avoir entre autres sorti le Brésil de Zico aux tirs au but en quarts de finale (et l’Italie au tour précédent, ce qui lui permettra de charrier bien du monde au club sans réplique possible – sinon il pourra aussi parler de la victoire contre le Canada au premier tour) mais aussi champion d’Europe 1984, il est également une légende du Paris SG, lui qui a aussi évolué à Auxerre et à Sochaux. Natif des Landes, il ne “devient lyonnais” qu’en 2000, occupant le poste d’entraîneur des gardiens dans la Capitale des Gaules jusqu’à son départ pour Montréal. Si Grégory Coupet et Hugo Lloris ont percé sous ses ordres, il est aussi réputé pour sa passion, ses méthodes et son côté à la fois simple et original. Tous les commentaires parvenus de Lyon, tant du club que de supporters, sont plus qu’élogieux à son égard.

Il n’a pas dû attendre son passage à Lyon pour faire la connaissance de Garde, puisque “lors de sa dernière sélection en équipe de France, il a fait mon nœud de cravate, moi qui était appelé pour la première fois”, a raconté le nouveau T1 montréalais. Souhaitant “relever le défi de travailler dans un championnat excitant qui progresse d’année en année”, Bats a insisté sur le fait que l’aspect sportif était la première raison de sa venue à Montréal, qualifiant le reste de “plaisirs secondaires”. Il semble avoir une longue histoire avec le soccer canado-américain et l’Allemagne, puisqu’il s’intéresse à ce qu’il se passe dans notre coin du monde depuis que Gerd Müller a défendu les couleurs de Fort Lauderdale en NASL. Des joueurs comme Thierry Henry ou Didier Drogba ont avivé son intérêt pour la MLS.

Duverne et ses contacts de MLS


Le préparateur physique Robert Duverne est moins célèbre, mais pas inconnu de ceux qui suivent le foot français de près. Il a occupé ce poste avec l’équipe de France en 2010, lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, dont certains épisodes sont restés célèbres, pas pour les meilleures raisons. L’homme au chronomètre a aussi eu trois mandats à Lyon, ce qui représente près de 20 saisons, dont la période où l’OL dominait le championnat de France de la tête et des épaules, remportant 7 titres consécutifs. Il est aussi passé par Aston Villa à deux reprises, dont une fois lorsque Garde y entraînait, mais les échos d’Angleterre sont moins favorables. Également passé par Arles-Avignon et Metz, il était entraîneur adjoint de Lens depuis le début de la saison.

S’il arrive dans un championnat qu’il découvre, c’est peut-être celui de la bande qui a le mieux argumenté sa connaissance de la MLS, parlant du travail accompli avec les Américains Friedel, Guzan, Lichaj et “même le fils Bradley”, mais aussi Laurent Courtois (ancien joueur de Chivas USA et du LA Galaxy aujourd’hui dans le staff de l’école de jeunes de Lyon) et du préparateur physique Pierre Barrieu, entre autres passé par New York, le LA Galaxy et l’équipe nationale américaine. Reste que désormais, Duverne va devoir adapter ses méthodes à un championnat dont une des principales particularités est de ne pas avoir de trêve, mais aussi de jouer durant les canicules estivales. En ce moment, il “étudie le planning et l’adaptation des micro-cycles d’entraînement”. Qu’il ne tarde pas, la reprise est pour dans deux semaines et tout doit être planifié d’ici-là !

Flachez et Nancy, les adjoints


Pour connaître Maxence Flachez, qui sera l’adjoint de Garde, il fallait plutôt regarder régulièrement les émissions françaises résumant chaque match de championnat. Sans être une vedette, il a en effet été très occupé dans l’axe de la défense de divers clubs, jouant souvent le maintien en D1 ou la tête en D2 : Lyon (avant que ça ne devienne une puissance), Martigues, Sochaux, Guingamp, Valenciennes et Grenoble, disputant plus de 500 rencontres au sein de l’élite française ou de son antichambre. À l’issue de sa carrière de joueur, le Grenoblois est revenu au club de ses débuts, Lyon, pour en entraîner les jeunes et l’équipe réserve.

La MLS est totalement nouvelle pour lui, et il s’y est mis, “énormément” selon ses propos, depuis qu’il a été contacté par Garde. Si chacun aura ses responsabilités, Flachez a détaillé la répartition des tâches dans l’encadrement technique en ces mots : “un travail avant tout collectif, et une répartition individuelle des petites tâches spécifiques”.

Dernier de la bande, Wilfried Nancy entamera sa troisième saison comme entraîneur adjoint à Montréal, où il est arrivé en 2011 et a entraîné les jeunes pendant 5 ans. Auparavant, il avait déjà une excellente réputation comme entraîneur de jeunes dans diverses équipes québécoises. Originaire de Toulon, il a joué dans plusieurs clubs de D2 et D3 en France avant de traverser l’Atlantique. Il est donc en charge d’expliquer la culture du club et les particularités de la MLS à ses nouveaux collègues, ce qui “n’est pas très difficile”.

Dzemaili n’est pas encore parti, mais c’est tout comme


Cette première conférence de presse de l’année a aussi permis de faire le point sur le noyau, loin d’être à la hauteur de celui d’une équipe ambitieuse cette saison. Et elle le sera, a assuré Joey Saputo, qui a insisté sur le fait qu’on ne virait “pas une année de transition”, ajoutant : “ Le plan de 5 ans, devenu plan de 4 ans, ne change pas.”

Une situation semble réglée, même si rien n’est encore 100% officiel : Garde a en effet confirmé que Dzemaili avait demandé de retourner à Bologne. “On a essayé de trouver la meilleure solution, mais à ce jour, rien n’est acquis, a-t-il ajouté. Mais si un joueur ne veut pas être à un endroit, vous pouvez logiquement déduire qu’il ne sera pas là.” Voilà qui semble clair…

La question de son remplacement a été évoquée. “Quand tu perds un joueur comme Dzemaili, il faut un plan B. On doit remplacer un joueur de ce niveau”, a répondu Saputo sans hésitation. Le président ne cache pas qu’il le voit partir à contrecœur, mais tient à relativiser : “On peut avoir le point de vue de la frustration, mais aussi celui que son départ ouvre des opportunités (d’attirer un nouveau joueur intéressant).” S’agira-t-il de Saphir Taïder ? “Il fait partie des joueurs qui, sportivement, peuvent m’intéresser”, a réagi l’entraîneur. Et extra-sportivement ?

Gardiens : une hiérarchie annoncée


L’autre situation qui semble réglée est celle des gardiens. Garde a expliqué avoir discuté avec chacun d’entre eux. “Bush commencera la saison comme n°1, Diop vient comme n°2.” Voilà qui est clair. Pantemis et Beaulieu seront là pour les soutenir. Quant à Crépeau, il ne l’a pas mentionné dans cette liste mais a expliqué avoir discuté avec lui et entendu son souhait d’avoir du temps de jeu. Tant Garde que Bats ont parlé de “quatre gardiens”, ce qui signifie qu’a priori Crépeau partirait et tous les autres resteraient. Mais sans équipe réserve et avec un nombre de places limité dans l’effectif, avoir quatre portiers sous contrat a quand même de quoi surprendre.

Quoi qu’il en soit, Bats a expliqué qu’il avait participé à l’élaboration de l’équipe de gardiens de but. Il “les découvre à moitié” car il a vu beaucoup de vidéos de chacun d’eux, y compris de Beaulieu. “Je l’ai choisi, comme Pantemis et Diop. (...) Celui qui progressera le plus fera le plus long chemin”, a-t-il également déclaré. Première étape, devenir titulaire à la place de Bush ?

Saputo veut des renforts et de la patience


Pour le reste, on n’a pas eu beaucoup de révélations, tant au sujet des départs potentiels que des arrivées attendues, même si Saputo a parlé du SuperDraft comme d’une prochaine étape importante. Il a quand même rassuré les supporters inquiets du manque de mouvement en déclarant : “C’est sûr et certain qu’on doit s’améliorer, on ne veut pas revivre une saison comme l’an dernier. Ça prend du temps à mettre en place. Je me suis assis avec les entraîneurs, ils ont confiance en l’effectif qu’ils vont mettre en place. On a un plan.”

Reste à concrétiser le tout. Et cela prend du temps. Le président demande de la patience. “Nous sommes milieu janvier, la saison commence début mars. La période des transferts vient d’ouvrir, elle se ferme fin janvier en Europe. Il nous rester encore beaucoup de temps. Mais quand tu t’assieds avec ton staff, et qu’ils savent ce qu’ils font et ce qu’ils veulent faire... je ne suis pas inquiet, mais je ne veux pas dévoiler mes cartes maintenant.”

Expliquant qu’il fallait travailler et négocier avant de concrétiser un dossier, Garde abonde dans le même sens, d’autant qu’il a ensuite insisté sur le fait qu’il y avait pas mal de dossiers à mener de front. “On ne peut pas tenir tout le monde au courant à chaque avancée”, a-t-il ajouté. Les rumeurs étant tellement nombreuses (et, parfois, farfelues) qu’il n’a évidemment pas pu être interrogé sur tout. Il a toutefois démenti celle de l’arrivée de trois jeunes Lyonnais à l’essai : “Aucun coup de fil n’a été donné à ce sujet.”

Garde ne veut pas que les plans s’ébruitent


Et puis, comme Saputo, il préfère ne pas trop en dire. Souvent, quand un transfert se règle, on entend un club expliquer que rien n’avait circulé à ce sujet, et qu’il s’en félicite car sans ça, tout aurait capoté. Une façon de procéder également importante pour Garde : “Si la terre entière est au courant, ça ne facilite pas la réalisation de nos plans”, a insisté l’entraîneur français. Alors, malgré tous les noms qui circulent en ce moment, on peut imaginer à des arrivées surprenantes (sauf si on continue chaque jour d’égrainer un bottin téléphonique de rumeurs… “La loi de la moyenne”, comme aime à le dire Frédéric Lord).

Garde, lui, rêvait d’avoir un effectif quasiment au complet pour partir dès le premier stage de préparation. “Ça, c’est dans un monde idéal. La réalité, c’est qu’on est dépendant d’un marché (des transferts) très concurrentiel”, a-t-il tempéré. Il a quand même stipulé que le nombre de renforts était insuffisant à l’heure actuelle, “mais on n’est pas devant une page blanche”.

De quoi se dire que l’équipe technique du club sait ce qu’elle veut… mais que rien ne garantit qu’elle l’aura bientôt. On aura certainement d’autres éléments de réponse d’ici la reprise des entraînements le 23 janvier.

Calendrier

Prochain match

Cincinnati - Montréal
Mercredi 30 janvier, 19h00

Dernier match

New England - Montréal1-0
Dimanche 28 octobre, 16h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. New York3471
  2. Atlanta3469
  3. Kansas City3462
  4. Seattle3459
  5. Los Angeles FC3457
  6. Dallas3457
  7. New York City3456
  8. Portland3454
  9. DC United3451
10. Columbus3451
11. Philadelphie3450
12. Salt Lake3449
13. LA Galaxy3448
14. Vancouver3447
15. MONTRÉAL3446
16. New England3441
17. Houston3438
18. Minnesota3436
19. Toronto3436
20. Chicago3432
21. Colorado3431
22. Orlando3428
23. San José3421
► Classements complets

En direct du forum

4h41 - Maximiliano Urruti par Gabegeh

4h40 - Liste des anciens de l'Impact par gold

1h14 - Repêchage d'expansion du FC Cincinnati par Lagom

0h49 - Effectif 2019 par Bobyboy

23h59 - Calendrier 2019 par loupdogg

20h08 - MLS: Saison 2019 par Bxl Boy

15h21 - Resturcturation dans les bureaux par Montreal_FC_Fan

10/12 - Championnat Argentin *Topic Officiel* par Alqueb

9/12 - Whitecaps de Vancouver par penz

9/12 - Patrick Leduc nommé directeur administratif des opérations soccer par penz

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti16 
 Taïder
 Silva
 Vargas
 Mancosu
 Jackson-Hamel
 Edwards
 Amarikwa
 Camacho
 Sagna
 Lovitz
 Raitala
 Fanni
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 36 matches

1. Piatti
2. Fanni
3. Silva
4. Taïder
5. Bush

► Détails

Quiz

Le match du 5 septembre 2015 contre Chicago ne fut pas celui...

  • Des débuts de Mauro Biello comme entraîneur principal
  • De la première titularisation de Didier Drogba avec Montréal
  • Du but le plus rapide de l'histoire de l'Impact en MLS
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com