Ballou revient, entre autres…

Publié le 7 août 2019

 Impact de Montréal
L’annonce de la signature de Bojan en après-midi n’était que le début d’une soirée mercato on ne peut plus animée à Montréal, avec trois autres transferts annoncés en soirée : le départ de Micheal Azira, l’arrivée de Jorge Corrales et, surtout, le retour de Ballou Tabla.

Le mercato ne sera donc pas marqué par la signature d’un joueur passé par les jeunes du Barça… mais bien deux, puisque Ballou, vendu au club catalan il y a un an et demi, revient en prêt jusqu’à la fin de saison. Intégré au noyau B du club barcelonais, il y avait fait des débuts intéressants mais n’avait pas pu empêcher la culbute de l’équipe de la D2 à la D3 espagnole. C’est là qu’il a commencé la nouvelle saison avant d’être prêté à Albacete, à l’étage supérieur, sans parvenir à y percer.

“C'est avec plaisir que j'accueille Ballou dans le club qui l'a vu grandir, a déclaré Rémi Garde. L'opportunité avec Barcelone et son envie de revenir à Montréal se sont présentées très récemment. J'espère qu'il pourra saisir cette courte possibilité jusqu'à la fin de saison pour redonner un souffle à sa carrière.”

Il s’ajoute à la très nombreuse liste des ailiers dans l’effectif. Pouvant jouer des deux côtés, on l’a surtout vu briller à droite - concurrence de Piatti oblige - avant son départ outre-Atlantique. On a alors pu remarquer ses qualités techniques, sa prédilection pour le jeu au sol, son aisance quand son équipe domine dans le camp de l’adversaire et ses qualités pour s’infiltrer face au but. Des atouts très intéressants si on se fie à ce qu’on a vu ce mercredi face à Cavalry, car ils semblent cadrer avec le système vers lequel s’oriente Rémi Garde, et qui aurait bien besoin du dynamisme supplémentaire que peut lui apporter Ballou.

Règlements de la MLS oblige, le joueur ne pouvait pas être embauché aussi facilement : les éléments transférés au-dessus d’un certain montant ne peuvent pas signer où ils veulent au moment de revenir en MLS, un ordre de priorité est établi, il s’agit de la liste d’allocation. Ainsi, pour s’attacher les services de son ancien poulain, Montréal devait monter en haut de la liste, une place qui peut s’échanger.

C’est ce qu’il a fait avec Chicago. Souvent, cette place est tellement précieuse que celui qui l’acquiert doit céder une bonne contrepartie. Mais on sait que Montréal a des qualités quand vient le moment de négocier, et il en a profité pour… aller chercher un nouveau joueur ! Il a quand même dû laisser partir quelqu’un, et c’est Micheal Azira qui effectuera le même chemin que Raheem Edwards la saison dernière.

Solide médian défensif à Colorado avant sa venue au Québec, Azira aurait dû concurrencer Samuel Piette, qui a toutefois pris beaucoup d’envergure en un an. Aligné dans un rôle un peu plus avancé, il n’a pas déçu sans toutefois jamais parvenir à s’imposer, avant de reculer dans la hiérarchie au profit de Shamit Shome, pour qui la position est plus naturelle. À Chicago, il renforcera un entrejeu dont l’axe est solide mais qui manque de volume défensivement et où, selon les dirigeants locaux, il apportera un équilibre qui manque actuellement (la pression risque quand même d’être forte, car en cas de déception, il devra vivre avec les “Schweinsteiger devrait quand même jouer là, quel gâchis de l’aligner en défense centrale”).

Il croisera en chemin Jorge Corrales, un arrière gauche cubain titulaire par intermittence (environ un match sur deux) à Chicago. Ses stats laissent augurer un profil défensif, et le flanc gauche de son ancienne équipe n’était pas parmi les plus solides de la compétition. Toutefois, hormis lors de sa visite au LA Galaxy lors de la première journée de championnat, ce n’est pas avec Corrales sur le terrain qu’il a été le plus perméable. Âgé de 28 ans, le défenseur n’a effectué ses débuts en MLS qu’en 2018 après quelques saisons dans les divisions inférieures américaines et dans le championnat de Cuba (où il a porté, comme Eduardo Sebrango, les couleurs de Sancti Spiritus).

Si au moment d’écrire ces lignes, on est sur le point d’atteindre l’heure limite de la période des transferts en MLS, rien ne dit que l’effectif montréalais ne bougera plus. En effet, cette heure concerne la réception des papiers par la fédération et non l’annonce publique du transfert. Ainsi, de nombreux médias déclaraient qu’il faudrait libérer de l’espace dans le budget salarial pour accueillir Bojan, et voilà que le club recrute non pas un mais trois nouveaux joueurs, et laisse partir le seul Azira. La suite pourrait leur donner raison : avec le match de coupe ce mercredi soir, on voyait mal le club annoncer à un joueur sur la feuille de match qu’il était échangé !

Possible suite, donc, et fin au cours des prochaines heures. Fin, en tout cas, pour respecter les règlements de la MLS et, entre autres, ne pas dépasser les contraintes budgétaires. Mais en pratique, un joueur peut toujours partir à l’étranger durant les périodes de transfert du pays en question. Qui, par exemple, dans plusieurs pays d’Amérique latine, se prolongent jusqu’en septembre voire en octobre. Des canaux restent donc ouverts, au cas où…

Calendrier

Prochain match

Non communiqué

Dernier match

Montréal - New York3-0
Dimanche 6 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Los Angeles FC3472
  2. New York City3464
  3. Atlanta3458
  4. Seattle3456
  5. Philadelphie3455
  6. Salt Lake3453
  7. Minnesota3453
  8. LA Galaxy3451
  9. Toronto3450
10. DC United3450
11. Portland3449
12. New York3448
13. Dallas3448
14. New England3445
15. San José3444
16. Colorado3442
17. Chicago3442
18. MONTRÉAL3441
19. Houston3440
20. Kansas City3438
21. Columbus3438
22. Orlando3437
23. Vancouver3434
24. FC Cincinnati3424
► Classements complets

En direct du forum

14h23 - Repêchage d'expansion par loupdogg

1h42 - Thierry Henry nouvel entraîneur par Daniel

16/11 - Liste des anciens de l'Impact par Citlec

16/11 - Ligue des nations par Pouchkine

15/11 - Bilans de saison 2019 par Daniel

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc