Bilans de saison 2019 (1) : le bilan du club

Publié le 8 octobre 2019

L’heure des bilans de saison a commencé. Comme de coutume, nous aborderons l’exercice écoulé sous de nombreux angles différents. Nous commençons avec le point de vue du club, de l’entraîneur et des joueurs, qui ont rencontré les médias ce mardi. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’était assez spécial… Mais le sentiment d’absence qui régnait à certains égards reflétait, finalement, très bien celui de la direction sportive empruntée en 2019.

L’idéal quand on fait un bilan de saison, c’est qu’il y ait quelqu’un avec des responsabilités qui soit présent pour faire ledit bilan. Oui mais voilà, ce n’était pas le cas. Le directeur sportif vient d’arriver, il ne peut donc légitimement pas assumer les décisions qui ont façonné 2019. L’entraîneur a dirigé moins du quart des matches. Le président a toujours dit que le terrain n’était pas son domaine (malgré le limogeage de Rémi Garde).

Et on n’a même pas pu faire peser le poids d’un bilan global avec du recul sur les épaules de certains joueurs. Le capitaine, Ignacio Piatti, a posé un lapin à tout le monde ! Le club l’a informé de son intention de lever l’option, aux conditions prévues par le contrat. À la suite de quoi, le joueur a décidé de ne pas se présenter devant les médias… Ce qui laisse la voie ouverte à des tonnes d’interprétations.

Ce n’est pas gave, allez-vous dire (pour le bilan, en tout cas) : il a été blessé une grande partie de la saison. Exact. Plan B, donc : le joueur qui a porté le plus souvent le brassard de capitaine. Samuel Piette… absent lui aussi, pour une raison bien plus justifiée puisqu’il a des obligations internationales.

De bilan, il ne fut donc pas réellement question, même si certains ont quand même tenté de parler de la saison dans son ensemble. Ce fut dès lors avant tout une conférence de presse aux nombreux participants, qui ne fut pas pour autant dépourvue de déclarations intéressantes. En voici quelques-unes, on vous laisse juger de leur pertinence.

LA SAISON 2019


Bacary Sagna : “On a eu quelques résultats qui nous ont mis en dedans : on n’a pas su y réagir, on a peut-être manqué de maturité. C’est facile à dire rétrospectivement, mais on a oublié de vivre au jour le jour et on s’est trop projeté dans la saison.”

Rudy Camacho : “C’est arrivé trop souvent qu’on concède deux occasions et qu’on encaisse deux buts. Devant, Nacho nous a manqués. Ce n’est cependant pas une question de derrière ou de devant, mais bien d’équilibre global. J’espère qu’on va le trouver la saison prochaine.”

WILMER CABRERA : PASSÉ, PRÉSENT, AVENIR


Sa signature à Montréal : “Je pense que ça valait la peine, même si on n’avait pas gagné la Coupe du Canada. La possibilité d’interagir avec les joueurs, avec l’environnement - même difficile - et d’essayer de leur amener quelque chose de positif, ça valait la peine.”

La situation à son arrivée, et après : “Quand je suis arrivé, il y avait de nombreux blessés, Sagna devait même jouer défenseur central. Nacho était blessé. C’était un moment difficile pour le club. En MLS, tu as des limitations avec ton effectif et la première chose à laquelle tu dois faire attention, c’est ton budget, contrairement au reste du monde. Derrière tes joueurs importants, tu dois être créatif.”

Ce qui aurait pu mieux se passer : “Je pense que nous aurions pu trouver le moyen de marquer plus de buts. Peut-être parce qu’on jouait trop bas, trop loin du but. Peut-être que c’étaient les conséquences de la blessure de Piatti. Mais à la fin, les joueurs offensifs se sont retrouvés plus près du but, et c’était mieux pour eux.”

Son futur : “Je ne suis pas inquiet pour mon futur, qu’il soit ici ou ailleurs. Je connais mes capacités. En ce moment, je pense à profiter de mon temps libre, et à m’organiser afin d’être prêt quoi qu’il arrive.”

LE CHANGEMENT D’ENTRAÎNEUR


Bacary Sagna : “On a gagné la Coupe du Canada, et Rémi Garde y est pour quelque chose aussi, on a commencé la compétition avec lui, il ne faut pas l’oublier. Ensuite, le nouveau coach est arrivé et on a bien réagi. Mais il y a beaucoup de regrets.”

Zachary Brault-Guillard : “Le départ de Rémi nous a mis un coup au moral. Mais les performances du groupe n’étaient pas bonnes. Le changement a aussi fait du bien et on a remporté un titre avec Wilmer.”

Anthony Jackson-Hamel : “Pour moi, le changement de staff a eu un gros impact positif. Avant, j’avais l’impression de travailler contre un mur. Peu importe ce que je faisais, ce n’était pas reconnu. La manière dont le coach me décrivait n’était pas à mon avantage.”

ÉVALUATIONS INDIVIDUELLES


Orji Okwonkwo : “La saison a été difficile. C’est la première fois que je vis ça. Ces déplacements, je n’arrive pas à m’y adapter. La Serie A, c’est tactique, tactique et tactique. En MLS, c’est droit devant. L’adaptation au jeu a été très difficile pour moi au début.”

Bojan : “C’est mieux que ce à quoi je m’attendais en arrivant. J’avais passé beaucoup de temps sans jouer avant. Je suis bien heureux d’être ici, de la façon dont nous avons joué lors des derniers matches et d’avoir gagné la Coupe du Canada.”

Rudy Camacho : “La saison a été un peu compliquée mais je n’ai pas lâché. Avec les blessures et les suspensions, j’ai réussi à revenir dans l’équipe et à réaliser de belles performances.”

Maximiliano Urruti : “Point de vue buts, ce n’est pas une bonne saison pour moi, mais le plus important pour le club et les fans, ce sont les trophées et on a gagné la Coupe du Canada. Quand Nacho joue, l’adversaire se concentre plus sur lui et je bénéficie de davantage d’espaces. Je me suis donné à 100% à chaque match. Le plus important est de se sentir bien dans la ville, dans le club. Je me concentre sur la saison prochaine et la Ligue des champions.”

Rod Fanni : “Au bout de trois semaines, j’étais prêt ; et là, ça a été une décision du club. Le projet était aussi en dehors du terrain. Même à l’écart, j’ai toujours été au contact du groupe. Beaucoup de joueurs m’appelaient pour avoir des conseils, ou s’exprimer quand ça n’allait pas.”

Evan Bush : “Je comprends l’élan dans lequel on était après la victoire en Coupe. La décision de faire jouer Clément était juste. Je devais faire preuve du même professionnalisme, être le même coéquipier ; dans une carrière, il y a des hauts et des bas. La trêve sera longue, pour se rafraîchir mentalement et physiquement, et revenir plus fort.”

Clément Diop : “Ça a fait du bien de pouvoir garder les buts, j’en avais besoin. J’étais très content de pouvoir le faire et j’espère en avoir encore l’occasion. J’espère que je pourrai continuer l’aventure avec le club, mais ce n’est pas ma décision.”

Wilmer Cabrera et ses vétérans motivés : “J’ai trouvé une équipe avec de bons joueurs expérimentés. Rod Fanni par exemple… qui a été embauché juste pour les quatre dernières rencontres de la saison… c’était étrange ! Il joue comme un joueur de 19 ans ! Quand je lui ai demandé s’il pouvait tenir Zlatan Ibrahimovic, il m’a répondu : ‘Pas de problème, je l’ai déjà fait quelques fois !’ Bacary Sagna aussi a l’air d’avoir 19 ans quand il joue. Malgré ses 4 blessures cette saison, Nacho Piatti voulait toujours jouer. Les joueurs voulaient être sur le terrain, y apporter quelque chose au club.”

Wilmer Cabrera, au sujet d’Orji Okwonkwo : “Orji doit être plus concentré, plus régulier. Les jeunes doivent comprendre que c’est ce qui compte dans chaque championnat. Tu peux jouer un match incroyable, si tu n’atteins pas le même niveau au match suivant, ça ne va pas. Il faut que tu saches ce que tu peux attendre d’un joueur lors de chaque match. Cette régularité, c’est l’apport d’un joueur au club.”

“MA CONVERSATION AVEC OLIVIER RENARD”


Wilmer Cabrera : “C’était une discussion de football entre deux anciens joueurs. Il m’a demandé mes impressions de la ville, du club, etc. C’était une conversation très détendue, très positive. On n’est pas rentré dans les détails. Il a un travail difficile à faire : il doit parler à tout le monde. Il faut lui donner du temps et les outils pour s’habituer à son nouvel environnement.”

Bacary Sagna : “La rencontre avec Olivier Renard a eu lieu ce matin, elle s’est très bien passée. La priorité, c’est le club. J’aimerais rester. Les discussions vont se passer avec mon agent.”

Evan Bush : “Elle était prévue ce matin, mais a été reportée car l’emploi du temps d’Olivier Renard a été bousculé. Je n’ai jamais pensé à autre chose que rester et aider ce club.”

Zachary Brault-Guillard : “J’ai parlé avec le club qui veut que je continue l’année prochaine. Mais c’est compliqué en ce moment, la partie administrative avec l’OL. Tout est possible, j’ai fait une assez bonne saison et j’ai pas mal d’offres. Je suis jeune, j’ai besoin de temps de jeu et ça va faire partie des discussions. Ça faciliterait les choses.”

Ballou Tabla : “Hier, j’ai eu ma discussion avec le club. Le club aimerait que je reste, et ça me ferait plaisir. Mais je suis toujours sous contrat avec le Barça, ça va se discuter entre les clubs.”

Rod Fanni, au sujet de ce qui a été discuté à son arrivée : “On s’était dit que si tout se passait bien, avec la nouvelle direction et si tout le monde est en accord, on pouvait penser à une prolongation de contrat pour 2020.”

LES JEUNES, LEUR AVENIR, LEUR TEMPS DE JEU


Shamit Shome : “Tous les joueurs ont besoin de jouer, les entraînements ne valent pas les matches. Une équipe réserve serait un élément important pour amener le club au niveau supérieur.”

Clément Bayiha : “Je pensais jouer moins cette année. Mon objectif était d’avoir quelques minutes. Alors, je suis content d’avoir pu montrer mes capacités. Recevoir cette confiance du coach (Garde) pour ma première année, je suis très satisfait. Et quand le coach Wilmer est arrivé, il a fallu tout recommencer mais il m’a aussi fait confiance, ça fait du bien. Passer des -19 ans à la MLS, tu joues contre des hommes, c’est beaucoup plus difficile physiquement. C’est ce que je dois améliorer. L’an prochain, j’aimerais essayer de rentrer à chaque match.”

Mathieu Choinière : “J’ai eu beaucoup de temps de jeu avec Rémi, ça m’a permis de connaître la ligue et de m’adapter. Ensuite, il y a eu le changement de coach… il a moins donné leur chance aux jeunes, il avait sûrement ses raisons, je respecte ses décisions. Cette saison, j’ai surtout joué sur les côtés ; la saison prochaine, il sera temps de faire le saut dans l’axe et de montrer que c’est là ma place. Je devrai aussi muscler mon jeu, perdre moins de duels et être plus décisif.”

Amar Sejdic : “Toute ma vie, j’ai joué quasiment les 90 minutes de presque chaque match toute la saison. Évidemment, une équipe réserve aiderait des jeunes joueurs comme moi, ceux qui arrivent d’autres compétitions ou ceux qui reviennent de blessure.”

Jason Beaulieu : “Comme l’a dit Amar, sans équipe réserve, c’est difficile. L’an dernier, c’était la première fois de ma vie que je ne jouais pas ; à la fin de la saison, j’ai dit que je voulais jouer et on m’a prêté à Ottawa. Mais j’ai été blessé et ça a été difficile. Là, je suis enfin en état de jouer, mais la saison est finie… on tente de trouver une solution pour qu’au moins je puisse m’entraîner.”

Calendrier

Prochain match

Non communiqué

Dernier match

Montréal - New York3-0
Dimanche 6 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Los Angeles FC3472
  2. New York City3464
  3. Atlanta3458
  4. Seattle3456
  5. Philadelphie3455
  6. Salt Lake3453
  7. Minnesota3453
  8. LA Galaxy3451
  9. Toronto3450
10. DC United3450
11. Portland3449
12. New York3448
13. Dallas3448
14. New England3445
15. San José3444
16. Colorado3442
17. Chicago3442
18. MONTRÉAL3441
19. Houston3440
20. Kansas City3438
21. Columbus3438
22. Orlando3437
23. Vancouver3434
24. FC Cincinnati3424
► Classements complets

En direct du forum

15h05 - Entraîneur 2020 par penz

17/10 - Ligue des nations par costarg

17/10 - Processus de recrutement organisés par la MLS par Bxl Boy

15/10 - Montréal - New York : l'homme de la saison par imfc132

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Taïder10 
 Okwonkwo
 Piatti
 Lappalainen
 Jackson-Hamel
 Urruti
 Krkic
 Browne
 Diallo
 Novillo
 Sagna
 Shome
 Camacho
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 40 matches

1. Okwonkwo
2. Piette
3. Sagna
4. Taïder
5. Urruti

► Détails

Quiz

Quel fut le bilan désastreux de l'équipe en juillet 2007 ?

  • 4 points sur 12 contre ses quatre principaux concurrents
  • Aucun but en cinq matches, contre des défenses pourtant très perméables
  • 5 points sur 15 contre les trois derniers
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com