Heredia, c'était du sérieux

CD Heredia - Impact Montréal 1-0 – Match de Ligue des champions joué le 21/08/2013

HEREDIA : Calderon, Garcia, Medina, Gonzalez (90e Hernandez), Arias, Velasquez, De Mata, Espinoza, Miranda, O. Lopez (75e Andrade), Cordoba

MONTRÉAL : Bush, Brovsky, A. Lopez, Lefèvre, Tissot, Arnaud, Warner, Nyassi (63e Bernardello), Felipe (46e Camara), Smith (80e Wenger), Paponi

ARBITRE : M. Delgadillo (Mex)

AVERTISSEMENTS : Warner, Gonzalez

EXCLUSION : 44e A. Lopez

LES BUTS : 88e Cordoba (1-0)


L’Impact a plié tant et plus à Heredia où il a concédé un penalty, qui n’a pas été converti, puis a dû jouer à dix contre onze pendant une mi-temps, et a fini par rompre, s’inclinant 1-0 suite à un but marqué à deux minutes de la fin par des Guatémaltèques qui n’ont pas volé leur victoire.

Ceux qui pensaient que la première place du groupe se jouerait entre Montréal et San José se sont fourvoyés. Ceux qui voyaient en Heredia un oiseau pour le chat qui aurait du mal à prendre un point, tout autant. Et ceux qui croyaient que Montréal pouvait se permettre de laisser à la maison Di Vaio, Nesta, Bernier, Mapp et Ferrari, et quand même gagner facilement peuvent aller prendre une leçon d’humilité. Au passage, je ne pense pas que ceux qui ont choisi de reposer les joueurs précités pensaient que ce serait suivi d’une victoire facile.

Montréal a souffert le martyr à Heredia. Ce dont on ne se doutait certainement pas après 25 secondes quand le représentant canadien en Ligue des champions créait déjà le danger suite à un centre de Smith vers Paponi qu’Arias dut dégager en corner. Ni même après 10 minutes, contrôlées par les visiteurs mais au fil desquels on sentait l’équipe locale s’installer dans le match.

Peu après le quart d’heure, Heredia s’est créé sa première occasion, un tir de loin de Cordoba quelque peu bondissant, mais droit sur Bush qui a capté le ballon sans problème. Ça se corsa une minute plus tard quand un centre de la droite de Lopez trouva Miranda qui fut mis à terre par Lefèvre avec qui il était en duel. Penalty ! Le deuxième contre Montréal depuis le début de la compétition… et le deuxième raté puisque Cordoba a tiré sur la transversale !

Dès lors, Montréal a été de plus en plus enfoncé. Heredia récupérait le ballon plus rapidement que son adversaire et le conservait mieux aussi. Suite à un corner repoussé vers lui, Espinoza a envoyé une frappe des 30 mètres qui a été déviée par le dos de Brovsky et a obligé Bush à sortir un bel arrêt du pied droit. Un coup franc sur la droite a ensuite été donné à Garcia plein axe dont le tir brossé du gauche était bien capté par le portier montréalais.

Il restait une minute à jouer en première mi-temps quand la tâche montréalaise s’est encore compliquée davantage. Lopez, qui disputait ses premières minutes en match officiel pour Montréal, s’est jeté pour tackler Cordoba et ses crampons sont arrivés droit sous le mollet de son adversaire. Quand on regarde le début de son geste, difficile d’affirmer que son intention était de blesser l’attaquant d’Heredia. Mais l’exécution était dangereuse et il ne faut pas se surprendre qu’un arbitre qui a l’exclusion facile ait sorti la rouge directe.

Difficile de dire si c’est parce qu’ils avaient pointé Tissot ou parce qu’ils y sont eux-mêmes plus forts que de l’autre côté, toujours est-il qu’Heredia passait beaucoup par son flanc droit pour attaquer, y effectuant un gros travail de sape. C’est encore de là qu’est venu un tir croisé de Cordoba, dévié en corner, première d’une longue série d’occasions locales en deuxième mi-temps.

Dangereux tout au long de la rencontre, Cordoba a ensuite reçu un long ballon à l’entrée du rectangle, qu’il a prolongé de la tête mais qui a échoué sur le toit du but. Miranda a ensuite tiré de loin, à côté. Les défenseurs de l’Impact reculaient tant et plus et il y avait de plus en plus de distance entre eux et Paponi, bien seul devant.

Ça n’a pas empêché l’attaquant italien, tenu de près par Gonzalez, d’envoyer un tir du gauche depuis le cœur du rectangle, obligeant Calderon à arrêter la première occasion de l’Impact depuis celle de la 25e seconde. On approchait de l’heure de jeu.

Le danger était toutefois dans l’autre camp, avec un centre de Lopez repris par Miranda sans conséquences fâcheuses, puis un centre-tir d’Espinoza repoussé par Bush qui devait se montrer attentif. Toutefois, durant le cinquième quart d’heure, Montréal a pu quelque peu respirer : s’il était toujours dominé, il était moins enfoncé et pouvait même mettre le nez à la fenêtre. Ainsi, Paponi a effectué un beau travail pour mener un contre avant de céder à Smith qui, d’un superbe geste technique, est parvenu à s’isoler face à Calderon, mais son puissant tir a été repoussé par le poteau.

Sauf que voilà, pour le dernier quart d’heure, Heredia a retrouvé son second souffle et l’Impact a plié tant et plus. Outre les occasions énumérées ci-dessous, il y eut de nombreuses situations chaudes et encore plus de dégagements à l’emporte-pièce. Cette renaissance locale a coïncidé avec la sortie du milieu droit Lopez, qui semblait éprouvé, remplacé par Andrade qui a fini le travail de sape sur son côté.

Le nouveau venu, qui en a fait voir de toutes les couleurs à Tissot, qui a dû courir énormément tout au long des 90 minutes, a commencé par envoyer une frappe de mule des 30 mètres un rien trop croisée. La fatigue s’installait et si Heredia avait quelques joueurs apparemment cuits, c’était encore plus le cas pour l’Impact, qui a dû se débrouiller avec un homme de moins pendant 45 minutes. Même Bush manquait de lucidité : il a raté sa sortie devant Cordoba suite à un long ballon envoyé par Miranda, et fut bien heureux que son intervention soit quand même suffisante pour laisser le temps à Brovsky de dégager.

Il restait trois minutes à jouer quand un énième centre de la droite, venu des pieds d’Andrade, apparemment anodin obligea Bernardello à se jeter au deuxième poteau pour dégager en corner. Un corner joué très vite, en deux temps, suivi d’un centre puissant d’Espinoza, mal capté par Bush : à l’affût, Cordoba en a profité pour donner l’avance à ses couleurs (1-0). Il faut reconnaître que ce n’était pas volé, très loin de là, même si il y a de quoi regretter cette rupture à seulement deux minutes de la délivrance.

L’Impact a ensuite voulu jeter ses dernières forces dans la bagarre, mais il ne lui en restait presque plus. Dans les derniers instants, Wenger et Tissot se sont quand même retrouvés en bonne position dans le rectangle, mais l’arrière gauche a tiré dans les nuages.

Conséquence de cette défaite : le gaspillage des bénéfices de la victoire contre San José. Heredia a gagné son seul match du groupe jusqu’à présent et compte trois points, tout comme Montréal qui a toutefois disputé une rencontre de plus. San José ferme la marque, avec 0 point en un match. Les Californiens se déplaceront au Guatemala mercredi prochain. Quant aux hommes de Marco Schällibaum, ils disputeront leur prochain match de Ligue des champions le 17 septembre à San José.

Calendrier

Prochain match

Chicago - Montréal
Samedi 1 avril, 15h00

Dernier match

New York City - Montréal1-1
Samedi 18 mars, 14h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Portland49
  2. Columbus47
  3. New York47
  4. Dallas37
  5. Atlanta36
  6. Houston36
  7. San José36
  8. Orlando26
  9. Toronto35
10. Kansas City35
11. Seattle34
12. New York City34
13. Colorado34
14. Chicago34
15. New England33
16. LA Galaxy33
17. MONTRÉAL32
18. Philadelphie32
19. Salt Lake42
20. Minnesota41
21. Vancouver31
22. DC United31
► Classements complets

En direct du forum

4h45 - Chicago - Montreal : Samedi 1 avril, 15h par Bxl Boy

3h40 - Gold Cup 2017 par gbagrami

1h46 - Ligue canadienne: objectif 2018 par Frankinho

22h13 - MLS - saison 2017 par mad72

20h38 - Blessures - 2017 par mad72

29/3 - Liste des anciens de l'Impact par Frankinho

28/3 - Nos internationaux par penz

28/3 - PLSQ 2017 par Frankinho

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Oduro
 Piatti
 Mancosu
► Toutes les stats

Transferts

ARRIVÉES

Duvall (New York), Lovitz (Toronto), Béland-Goyette (Réserve), Arregui (Temperley), Shome (SuperDraft), Tabla (Réserve), DePuy (SuperDraft)

DÉPARTS

Toia (Orlando), Bekker (San Francisco), Venegas (Minnesota), Drogba (?), Dia (?), Gagnon-Laparé (Vitré), Shipp (Seattle), Ontivero (Galatasaray)

► Détails

Quiz

Quelle fut la raison principale évoquée par Joey Saputo lorsqu'il a démis Nick De Santis de ses fonctions de directeur sportif en 2014 ?

  • Faire passer De Santis dans le staff du FC Bologne
  • L'échec des gros transferts effectués par le club depuis son entrée en MLS
  • Le fait de choisir de sacrifier l'entraîneur et de garder intact l'effectif de la saison précédente
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com