Sans être inquiété, l'Impact gagne dans le stress

Impact Montréal - CD FAS 1-0 – Match de Ligue des champions joué le 05/08/2014

 Impact de Montréal
MONTRÉAL : Bush, Ouimette, Camara, Ferrari, Krol, Larrea, Felipe (78e Lefèvre), Mapp (69e Tissot), Duka (63e Bernier), Romero, Di Vaio

FAS : Contreras, Garcia, Mendoza, Moscoso, Aparicio, Figueroa, Teruel (62e Aguila), Renderos, Moran (78e Valle), Blanco, Mazzia

ARBITRE : M. Cruz (Cri)

AVERTISSEMENTS : Larrea, Blanco, Krol, Di Vaio, Mendoza

EXCLUSION : 72e Camara

LES BUTS : 21e Di Vaio (1-0)


Montréal a entamé son parcours en Ligue des champions par une victoire acquise de haute lutte contre FAS : si le score de 1-0 est étriqué et que l’équipe réduite à 10 a souffert en fin de match, son avance n’a néanmoins jamais réellement été mise en péril.

Le tout début de rencontre n’a cependant pas été des plus rassurants : FAS dominait, obtenait quelques corners et coups francs intéressants, mais manquait de précision et, sur ces phases, Montréal était premier au ballon… ce qui était loin d’être évident dans les autres domaines. Toutefois, les visiteurs n’arrivaient pas à se créer d’occasion.

Le premier danger réel est tombé un peu avant le quart d’heure suite à une accélération de Mapp sur la droite : le ballon qu’il souhaitait donner à Duka a échappé tant au destinataire qu’aux deux défenseurs qui le surveillaient et avaient délaissé Di Vaio, seul plein axe, et est parvenu à l’Italien qui s’est retourné et a tiré mais a vu sa tentative repoussée par Contreras auteur d’une très belle sortie. Cette action a cependant mis Montréal en confiance et l’équipe s’est dès lors montrée plus entreprenante quand elle arrivait dans le tiers de terrain adverse.

On en eut un bel exemple lorsque Romero a effacé Moran d’un grand pont avant d’envoyer le ballon au premier poteau, où Contreras a eu du mal à le maîtriser. Le cuir est revenu à hauteur du point de penalty où Romero, encore lui, a pu envoyer un tir bien plus dangereux, mais Contreras a sorti un autre arrêt de grande classe.

Il ne faisait cependant que repousser l’échéance. Deux minutes plus tard, après une action développée sur la droite, Mapp a servi Felipe dont le centre aérien arrivait sur la tête de Di Vaio, bien seul, et dont la reprise croisée ne laissait aucune chance au portier visiteur (1-0).

Composé de cinq hommes, l’entrejeu montréalais a donné satisfaction lorsqu’il a trouvé ses marques. On notera la grosse présence de Larrea, les passes de Felipe avec de l’idée (même si elles n’arrivaient pas toujours à destination), Mapp égal à lui-même, Romero très actif et Duka mobile même si on voyait qu’il est encore en phase de découverte de partenaires qu’il ne côtoie pas depuis longtemps.

Après le but, FAS a tenté de reprendre du poil de la bête, et si les Salvadoriens avaient retrouvé leur allant du début de rencontre, Montréal, lui, était bien mieux dans son match que dans les premières minutes, et ne peinait pas à tenir le coup contre un adversaire manquant toujours de précision à la dernière passe et qui devait en outre composer avec l’augmentation de l’intensité physique du jeu des détenteurs de la Coupe du Canada.

Le début de la deuxième mi-temps a été montréalais, avec entre autres un tir à distance de Felipe que Contreras, bien placé, n’a eu aucun problème à maîtriser, et une action individuelle sur la gauche de Romero ponctuée d’un tir croisé qui a forcé le portier visiteur à se coucher.

Plus le temps passait, plus l’impression laissée par FAS était celle d’une équipe qui veut reproduire en match des éléments travaillés à l’entraînement mais à un rythme plus élevé que celui qu’il doit adopter d’habitude en championnat, à cause de l’adversaire. Ne parvenant pas à ses fins, il précipitait ses gestes et se montrait imprécis. C’est souvent le cas lorsque des équipes d’Amérique centrale hors Costa Rica ou Honduras affrontent un adversaire de MLS.

Elles doivent alors faire preuve d’efficacité sur leurs rares occasions car, oui, elles arrivent néanmoins à s’en créer. Comme quand Blanco s’est enfoncé dans l’axe avant de donner sur la droite à Aguila dont le tir croisé a filé en plein sur Bush.

Les visiteurs étaient de moins en moins dangereux, et devaient se contenter de contres. Sur l’un d’entre eux, Camara a effectué un superbe jaillissement pour relancer le jeu aussi vite dans l’autre sens, mais a poussé son ballon trop loin. Renderos s’est jeté pour s’en emparer, tout comme le défenseur français, bien plus loin du ballon, mais qui y est arrivé tout aussi vite avec un enthousiasme excessif et des crampons qui ont fini droit dans le genou de son adversaire. L’arbitre n’a pas hésité à l’exclure.

Malgré son infériorité numérique et une fin de match houleuse marquée entre autres par l’exclusion de Klopas et d’incessantes huées du public, Montréal a tenu le coup sans peine face à la domination toujours aussi stérile de son adversaire. On notera quand même un coup franc de Mazzia dévié par le mur à côté, une reprise de la tête de Garcia complètement seul à l’entrée du rectangle où il avait largement le temps de faire mieux ou encore un centre de Moscoso dévié par Lefèvre obligeant Bush à se montrer attentif. Mais rien n’a réellement mis cette courte avance en péril.

Cette Ligue des champions commence donc avec la victoire souhaitée, même si elle fut disputée que prévu. Ce qui n’est peut-être pas plus mal, car désormais tout le monde est prévenu que le déplacement au Salvador ne sera pas de tout repos. Et celui-ci sera déjà le prochain rendez-vous des Montréalais dans la compétition, le 20 août prochain.

Calendrier

Prochain match

Cincinnati - Montréal
Mercredi 30 janvier, 19h00

Dernier match

New England - Montréal1-0
Dimanche 28 octobre, 16h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. New York3471
  2. Atlanta3469
  3. Kansas City3462
  4. Seattle3459
  5. Los Angeles FC3457
  6. Dallas3457
  7. New York City3456
  8. Portland3454
  9. DC United3451
10. Columbus3451
11. Philadelphie3450
12. Salt Lake3449
13. LA Galaxy3448
14. Vancouver3447
15. MONTRÉAL3446
16. New England3441
17. Houston3438
18. Minnesota3436
19. Toronto3436
20. Chicago3432
21. Colorado3431
22. Orlando3428
23. San José3421
► Classements complets

En direct du forum

20h08 - MLS: Saison 2019 par Bxl Boy

18h54 - Liste des anciens de l'Impact par deba2012

18h27 - Effectif 2019 par Croblochon

17h46 - Maximiliano Urruti par gbagrami

15h21 - Resturcturation dans les bureaux par Montreal_FC_Fan

0h19 - Championnat Argentin *Topic Officiel* par Alqueb

23h36 - Whitecaps de Vancouver par penz

23h28 - Patrick Leduc nommé directeur administratif des opérations soccer par penz

21h28 - Maximiliano Urr par Numero10

9/12 - Pronostics playoffs MLS 2018 par Pouchkine

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti16 
 Taïder
 Silva
 Vargas
 Mancosu
 Jackson-Hamel
 Edwards
 Amarikwa
 Camacho
 Sagna
 Lovitz
 Raitala
 Fanni
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 36 matches

1. Piatti
2. Fanni
3. Silva
4. Taïder
5. Bush

► Détails

Quiz

Helder Filipe da Costa Soares, meneur de jeu du club en 2010, se faisait appeler Filipe Pastel : pourquoi ?

  • Parce qu'il abusait des pâtisseries et avait un certain embonpoint
  • Parce que ses parents sont boulangers
  • À cause d'un ancien grand joueur portugais à qui il ressemble et qui porte le nom de Pastel
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com