Un départ idéal !

Vancouver Whitecaps FC - Impact Montréal 2-3 – Match de championnat (phase classique) joué le 06/03/2016

VANCOUVER : Ousted, Harvey, Parker, Waston, Aird, Laba, Froese (66e Perez), Techera (61e Manneh), Morales, Bolaños, Rivero (81e Kudo)

MONTRÉAL : Bush, Toia, Cabrera, Ciman, Oyongo, Donadel (56e Mallace), Alexander, Ontivero (53e Jackson-Hamel), Piatti, Shipp, Oduro (90e Camara)

ARBITRE : M. Elfath

AVERTISSEMENTS : Oyongo, Bolaños, Aird

LES BUTS : 19e Piatti (0-1), 43e Oduro (0-2), 45e Harvey (1-2), 88e Piatti (1-3), 90e Waston (2-3)


Montréal a idéalement commencé sa saison en s’imposant 2-3 à Vancouver. L’équipe locale, peu inspirée, a dû miser sur les phases arrêtées pour marquer, alors que Piatti et Oduro étaient en mode Ligue des champions pour dérouter leurs adversaires et inscrire les trois buts de leurs couleurs.

Avec toutes les indisponibilités, la composition d’équipe était quasiment connue d’avance. Et en effet, il n’y avait aucune surprise dans le onze sur le terrain au coup d’envoi. Mauro Biello avait toutefois choisi de replacer Piatti dans l’axe et Shipp à gauche, et confirmé ses essais de la préparation avec Toia au poste d’arrière droit et Oyongo de l’autre côté.

Le premier quart d’heure a été difficile pour l’Impact : on y a joué dans un seul camp et Techera, côté gauche, a donné particulièrement beaucoup de fil à retordre à Toia. Vancouver s’approchait du but mais ne s’est créé des occasions que sur des tirs de loin : l’un de Froese, bien brossé, a échoué un rien au-dessus ; l’autre de Bolaños était dangereux dans la mesure où il était bondissant mais Bush s’en est emparé sans problème.

Si Montréal s’installait rarement dans la moitié de terrain adverse, lorsqu’il y parvenait, Vancouver n’arrivait pas à lui subtiliser le ballon. C’est ainsi qu’il a été menaçant pour la première fois, sur un tir à distance d’Ontivero qui n’a toutefois pas compliqué outre mesure la tâche d’Ousted.

Deux minutes plus tard, une autre action lors de laquelle le ballon semblait insaisissable pour l’équipe locale s’est terminée par une passe de Shipp pour Piatti décalé sur la gauche. L’Argentin a slalomé entre plusieurs hommes avant de tromper Ousted d’un tir croisé (0-1).

La réponse de Vancouver a été immédiate : après être passé entre Toia et Cabrera, Rivero a envoyé un puissant tir brossé de l’entrée du rectangle droit sur la transversale. Ce n’était toutefois pas représentatif de ce qui allait suivre, le but ayant complètement refroidi Vancouver dont la domination allait devenir moins nette mais encore plus stérile.

Du coup, le jeu était assez fermé, peu inspiré. Il faut dire que l’Impact laissait son adversaire s’embourber dans ses travers pour essayer de frapper au bon moment. Comme lors de ce contre côté gauche où Piatti, très entouré, a servi Shipp qui avait parfaitement suivi et a tiré en pleine course, pas loin à côté. Malgré leur positionnement initial, les deux ont souvent permuté.

La défense de l’Impact avait un peu de mal sur les longs ballons, mais l’équipe locale n’en profitait pas. Cela n’a failli payer qu’une fois quand Rivero, à hauteur du rond central, a échappé au piège du hors-jeu. Il aurait pu partir facilement seul au but, mais chacune de ses touches de balle fut maladroite. Lors de la plus importante, il a poussé son ballon trop loin, permettant à Bush de sortir et de dégager.

Pour le reste, on voyait une équipe de Vancouver qui étalait les difficultés qu’elle avait connues à domicile la saison dernière. Incapacité à être dangereux en possession de balle, constructions stériles, aucune accélération qui déstabilise la défense adverse. Idéal pour l’arrière-garde de l’Impact, qui avait du travail mais celui qu’on aime pour reprendre ses bonnes habitudes en début de saison. Et menant au score, les hommes de Mauro Biello évitaient de prendre le risque de s’exposer à des contres.

En revanche, quand ils avaient la chance de faire mal, ils la tentaient. Ainsi, à deux minutes du repos, Piatti a essayé de lancer Oduro, bien entouré par deux défenseurs. Il n’aurait jamais dû se retrouver en position de tir, mais la crainte de sa pointe de vitesse a provoqué un vent de panique : sortie en kamikaze d’Ousted, mésentente avec Waston et un but laissé vide devant le Ghanéen qui n’en demandait pas mieux et n’a, lui, pas raté ce qu’il devait faire, à savoir porter les chiffres à 0-2.

On pensait regagner les vestiaires avec cet écart, mais dans les derniers instants, Morales a envoyé en coup franc dans le paquet, juste à la hauteur où les défenseurs et le gardien hésitent à intervenir. Plus prompt que tout le monde, notamment qu’Oyongo commis à son marquage, Harvey a surgi et propulsé le ballon au fond des filets (1-2).

Si à la reprise, la domination de Vancouver n’était pas plus nette que cela, l’équipe locale a néanmoins été la plus dangereuse. Bush a dû intervenir pour donner de l’air à sa défense suite à un corner aérien qui se promenait dangereusement devant sa ligne. Le gardien était encore à la bonne place sur une reprise en un temps mal maîtrisée de Rivero suite à un centre d’Aird qui avait débordé côté droit.

Juste avant l’heure de jeu, un centre de Techera qu’Oyongo n’a pas su maîtriser est arrivé à Morales seul devant Bush, mais le meneur de jeu local a complètement croqué sa reprise, ce qui a permis au portier montréalais d’effectuer un arrêt bien plus facile que prévu.

Peu après être monté au jeu pour remplacer Ontivero qui n’avait clairement pas 90 minutes dans les jambes, Jackson-Hamel a bien failli rendre deux buts d’avance à son équipe, mais son tir croisé a été repoussé par le poteau. Soulignons aussi le beau une-deux entre Piatti et Shipp à la base de l’action. Vancouver n’a pas réussi à se dégager, le ballon est revenu à Piatti dont le tir a fini dans le filet latéral.

Dans les minutes qui ont suivi, Manneh et Perez sont montés au jeu, Vancouver a accentué la pression et la menace est soudainement devenue plus tangible et plus précise. La sortie de Donadel faisait mal également. Première alerte : un long ballon sur la gauche vers Rivero, qui n’a pas eu le loisir de tenter le difficile tir d’un angle fermé puisque Bush lui était sorti dans les pieds pour envoyer le ballon loin devant.

Difficile de savoir si c’est en raison de la montée de deux joueurs qui pourraient le reléguer sur le banc, mais Rivero est soudainement devenu moins maladroit. Suite à un centre de Manneh au petit rectangle, il est parfaitement passé entre Cabrera et Ciman puis a bien exécuté sa reprise de la tête, mais Bush a effectué une superbe parade.

Le portier qui fêtait son anniversaire ce dimanche fut une nouvelle fois à la bonne place quand Waston a repris un corner de Bolaños, envoyant le ballon juste en dessous de la barre. À ce moment, l’Impact n’en menait pas large : il passait de plus en plus de temps dans son rectangle et les corners se multipliaient.

C’était toutefois la fin de la tempête, comme si les joueurs de Vancouver avaient épuisé toutes leurs forces. Certes, la menace d’égalisation pesait toujours, mais ils ne parvenaient plus à se créer des possibilités de but. Et à deux minutes du terme, sa défense, qui prenait de plus en plus de risques, a été prise de vitesse par le duo Oduro - Piatti. Sur la droite, le premier nommé a parfaitement vu son compère et lui a fait une excellente passe. L’Argentin a fait preuve du calme nécessaire devant le but pour faire passer les chiffres à 1-3.

Un des rares bémols de la soirée fut la défense sur phases arrêtées puisque dans les arrêts de jeu, Waston a repris victorieusement un corner de la tête pour fixer le score à 2-3. Cela n’effacera néanmoins pas le sourire des Montréalais qui prennent trois points pour lancer idéalement leur saison.

Calendrier

Prochain match

Las Vegas - Montréal
Samedi 10 février, 23h00

Dernier match

Montréal - New England2-3
Dimanche 22 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto3469
  2. New York City3457
  3. Chicago3455
  4. Atlanta3455
  5. Columbus3454
  6. Portland3453
  7. Seattle3453
  8. Vancouver3452
  9. New York3450
10. Houston3450
11. Kansas City3449
12. San José3446
13. Dallas3446
14. New England3445
15. Salt Lake3445
16. Philadelphie3442
17. MONTRÉAL3439
18. Orlando3439
19. Minnesota3436
20. Colorado3433
21. DC United3432
22. LA Galaxy3432
► Classements complets

En direct du forum

6h10 - Transferts 2018 : besoins, rumeurs, arrivées et départs par imfc132

3h56 - L'Impact échange Laurent Ciman au Los Angeles FC par flying_dutchman

1h07 - Ailleurs en MLS - transferts hiver 2018 par trokoshea

15h03 - Mancosu 2018 par Taliah

14h57 - École de jeunes par Taliah

15/12 - La situation des gardiens par Taliah

14/12 - POTINAGES SOCCER par jacarc

13/12 - Laurent Ciman sur le depart? par Polio

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti19 
 Jackson-Hamel10 
 Dzemaili
 Mancosu
 Salazar
 Tabla
 Donadel
 Bernier
 Duvall
 Fisher
 Oduro
 Oyongo Bitolo
 Choinière
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 38 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Ciman
4. Bush
5. Duvall

► Détails

Quiz

Pour quelle formation scandinave a évolué Adam Braz en 2003 ?

  • Våsteras
  • Malmö
  • Rosenborg
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com