Le retour de Drogba, un détail parmi les autres

Chicago Fire - Impact Montréal 1-2 – Match de championnat (phase classique) joué le 16/04/2016

CHICAGO : Lampson, Rodrigo, Campbell, Kappelhof, Harrington, Stephens, Cocis (78e LaBrocca), Alvarez (46e Polster), Goossens (58e Morrell), Igboananike, Gilberto

MONTRÉAL : Bush, Camara, Cabrera (45e Lefèvre), Ciman, Toia, Bekker (80e Donadel), Alexander, Venegas (50e Drogba), Piatti, Shipp, Oduro

ARBITRE : M. Stott

LES BUTS : 29e Igboananike (1-0), 56e Drogba (1-1), 90ePiatti (1-2)


Vainqueur 1-2 à Chicago, Montréal a émergé dans les dernières minutes d’un match manquant de rythme et d’intensité, après avoir été mené à la marque, égalisé grâce à Drogba et un cadeau adverse, avant de prendre le dessus en fin de rencontre tant dans la création d’occasions qu’au marquoir.

Ce match à Chicago devait servir de confirmation de la victoire contre Columbus. D’ailleurs, Mauro Biello confirmait plusieurs des choix de titulaires qu’il avait effectués la semaine dernière. Camara était préféré à Oyongo, même si ce dernier est apte à jouer 90 minutes. Le duo Alexander - Bekker était reconduit dans l’entrejeu, laissant Bernier patienter sur le banc. À nouveau disponibles, Donadel et Drogba étaient remplaçants eux aussi.

La première occasion allait être à l’image d’une des caractéristiques de ce match : peu académique. Du rond central, Kappelhof a envoyé un long ballon sur lequel Igboananike a devancé Cabrera. Sa reprise de la tête n’a pas échoué loin à côté du but, même si Bush semblait bien placé au cas où elle avait été cadrée.

La seconde, une bouffée toute relative de dynamisme au milieu d’un océan de lenteur. Elle a d’ailleurs commencé arrêtée, puisqu’il s’agissait d’un coup franc, que Bekker a envoyé au deuxième poteau. Camara a repris le ballon d’une tête croisée dégagée juste devant la ligne par Campbell, alors que durant toute l’action, ses coéquipiers avaient davantage fait office de spectateurs qu’autre chose.

Malgré le tir de loin, au-dessus, de Shipp, on n’eut presque plus rien à se mettre sous la dent jusqu’à l’approche de la demi-heure. Il n’y avait aucun rythme dans le match et si les deux équipes tentaient de jouer au sol, on remarquait surtout qu’elles peinaient à combiner. Malgré cela, Cabrera peinait quand même à suivre : le défenseur argentin avait pris un ballon en pleine tête durant les premières minutes et ne semblait pas s’en être remis.

On put encore le remarquer lorsque, sur un contre local, il tenta très maladroitement d’anticiper à hauteur du rond central, offrant à Gilberto énormément d’espace devant lui. Le Brésilien décida de donner le ballon sur la gauche à Iboananike, dont la route vers le but semblait tout sauf évidente. Mais alors qu’on pensait que ça laisserait un peu de temps à la défense pour se replacer, le joueur, quasiment collé à la ligne latérale du rectangle, a fixé Ciman, a vu un espace et envoyé un superbe tir à la gauche de Bush, préoccupé par son premier poteau (1-0).

On ne peut pas vraiment dire que c’était mérité, tant personne ne méritait quoi que ce soit jusque-là. Dans le cours du jeu, l’Impact ne montrait absolument rien et Chicago regardait son adversaire multiplier les mauvaises utilisations du ballon. Heureusement, il y avait l’un ou l’autre coup franc pour amener un peu d’animation. Sur l’un d’entre eux, joué en deux temps, Ciman a tenté sa chance, une frappe qui a été déviée par plusieurs jambes avant d’arriver à Oduro dont la frappe en un temps a fini juste à côté.

Il fallut attendre les arrêts de jeu pour voir une construction montréalaise digne de ce nom. Auteur d’un beau débordement, Venegas a centré en retrait vers Shipp dont le tir croisé manquait un peu de puissance, permettant à Lampson de se coucher pour s’emparer du ballon. En face, ce n’était pas plus dangereux, et il faut souligner que défensivement, Montréal, emmené par un Ciman qui s’est encore souvent mis en valeur, était solide.

Il fallut la montée au jeu de Drogba, cinq minutes après le retour sur le terrain, pour remettre l’Impact dans le match, mais surtout un énorme cadeau adverse pour lui permettre d’égaliser. Alors que tous ses coéquipiers partaient vers l’avant, Lampson dégagea de manière catastrophique. Oduro a surgi pour s’emparer du ballon et s’est engouffré dans le boulevard devant lui. Drogba, qui ne s’était pas trop éloigné du but, a rapidement pu aller se placer dans le petit rectangle. Son coéquipier lui a cédé le ballon et, d’une talonnade dont peuvent parler les Torontois, a égalisé (1-1).

Après ce but, Chicago était (encore) plus timoré et, bien que plus menaçant, Montréal n’était pas forcément davantage inspiré. L’intensité n’était pas non plus au rendez-vous, et chaque occasion donnait l’impression de tomber du ciel. À une vingtaine de minutes du terme, un coup franc de Chicago a été parfaitement anticipé par Ciman, dont le dégagement a permis de lancer un contre. Sur la gauche, Piatti a servi Oduro qui a vu la mauvaise sortie de Lampson mais dont la tentative de lob, pas très adroite, a filé largement à côté après avoir été légèrement déviée. S’en est suivie une succession de corners, ponctuée par une reprise de la tête de Lefèvre qui a fini un rien à côté.

L’arrière central français a ensuite été dans le mauvais rôle quand il s’est fait prendre de vitesse par Polster dont le centre en retrait a été très bien repris par Morrell. Mais alors que tout le stade fêtait déjà le but de ses favoris, Bush a effectué un superbe plongeon pour empêcher le ballon de se loger au fond de ses filets.

Sans prendre trop de risques, quand il était installé dans le camp adverse, Montréal poussait davantage, en mettant notamment plus de monde dans le rectangle. Cela a failli payer quand un centre de Donadel au deuxième poteau a été suivi de remises successives d’Oduro et de Piatti, permettant à Drogba d’envoyer un tir dangereux mais repoussé. L’équipe locale n’était pas sortie d’affaire pour autant et fut bien heureuse quelques secondes plus tard de dégager un ballon on ne peut plus bouillant.

Les occasions étaient montréalaises dans ces dernières minutes. Lampson a dû se coucher sur un tir à distance cadré de Piatti. Lors d’un corner envoyé au deuxième poteau par Donadel, Lefèvre a tenté de remettre le ballon devant le but : s’il n’a pas réussi à redresser sa course, il l’a quand même envoyé dans les mains du portier local qui se devait d’être attentif.

Et alors qu’on venait d’entrer dans les arrêts de jeu, Oduro, seul dans l’axe à 35 mètres du but, a bien vu que Drogba, Shipp et Camara, tous trois dans le rectangle, monopolisaient l’attention des défenseurs et que Piatti s’était un peu mis à l’écart sur la gauche. Il a servi l’Argentin qui a envoyé, d’une position similaire, une frappe qui rappelait beaucoup celle d’Igboananike, et a terminé au même endroit, au fond des filets (1-2).

Ce duel qui n’entrera pas dans l’histoire pour sa qualité s’est joué sur des détails. Montréal a su contenir son adversaire, se montrer plus pressant au bon moment et faire preuve d’efficacité. Sans chercher la victoire à tout prix, il a quand même été audacieux dans les dernières minutes. C’est finalement ce qui a fait la différence.

Calendrier

Prochain match

Montréal - Salt Lake
Samedi 19 août, 19h30

Dernier match

Montréal - Chicago3-0
Mercredi 16 août, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto2447
  2. New York City2443
  3. Chicago2441
  4. New York2338
  5. Houston2437
  6. Seattle2437
  7. Kansas City2437
  8. Columbus2535
  9. Atlanta2235
10. Dallas2235
11. Portland2534
12. MONTRÉAL2333
13. San José2432
14. Vancouver2231
15. Orlando2430
16. New England2329
17. Philadelphie2429
18. Salt Lake2529
19. LA Galaxy2323
20. Minnesota2322
21. Colorado2222
22. DC United2419
► Classements complets

En direct du forum

18h04 - Foot-business (le sujet économique) par penz

5h00 - Piatti par Citlec

4h25 - Montréal - Chicago : l'homme de la saison par Alqueb

1h43 - Liste des anciens de l'Impact par Mr.Stats

22h53 - Montréal - Chicago : mercredi 16 août, 19h30 par Napule

20h41 - MLS - saison 2017 par penz

17/8 - Déplacement 12 août Philadelphie par penz

16/8 - CDM 2026 : candidature canadienne? par condor

16/8 - US Open Cup 2017 par Taliah

16/8 - Philadelphie - Montréal : l'homme de la saison par imfc132

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti14 
 Jackson-Hamel
 Dzemaili
 Mancosu
 Tabla
 Salazar
 Duvall
 Choinière
 Donadel
 Oduro
 Fisher
 Oyongo Bitolo
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 25 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Fisher
4. Ciman
5. Tabla

► Détails

Quiz

Dans quel pays jouait Patrice Bernier avant de revenir à Montréal en 2012 ?

  • Allemagne
  • Danemark
  • Suède
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com