Les coups francs, oui ; la créativité, non

Impact Montréal - Colorado Rapids 2-2 – Match de championnat (phase classique) joué le 30/04/2016

 Impact de Montréal
MONTRÉAL : Bush, Oyongo, Lefèvre, Ciman, Tissot, Bekker (63e Donadel), Bernier (80e Ontivero), Oduro, Piatti, Shipp, Drogba

COLORADO : MacMath, Hairston, Burling, Sjöberg, Williams, Azira, Cronin, Doyle, Jones, Gashi (90e Powers), Solignac

ARBITRE : M. Bazakos

AVERTISSEMENTS : Hairston, Sjöberg, Ciman, Gashi

LES BUTS : 9e Drogba (1-0), 47e Gashi (1-1), 50e Tissot (2-1), 73e Burling (2-2)


Des buts sur un beau coup franc de Drogba et sur un tir audacieux de Tissot n’ont pas empêché Montréal d’être tenu en échec 2-2 par Colorado à l’issue d’un match où il y eut peu de construction du jeu : longtemps en avance, l’Impact a fait preuve d’une inquiétante incapacité à créer le danger quand il a dû aller chercher les trois points dans les 20 dernières minutes.

La composition de l’équipe pour ce troisième match en une semaine montrait que le visage de l’équipe avait pas mal changé en quelques semaines. Il y a, bien entendu, le retour de Drogba, qui a fait passer Oduro sur le flanc et relégué Ontivero sur le banc. En défense centrale, Cabrera, bien qu’au repos mercredi, était à nouveau remplaçant, et Lefèvre semble lui prendre sa place. Sur les côtés, les blessures forcent Oyongo à passer sur la droite et offrent une chance à Tissot à gauche. Dans l’axe de l’entrejeu, où Alexander est blessé et Donadel diminué, Mallace a complètement disparu, Bekker est dans les bonnes grâces de Biello et était titulaire aux côtés de Bernier. Malgré quelques sorties difficiles, Shipp, remplaçant mercredi, retrouvait sa place.

Alors qu’en début de rencontre, les deux équipes se montraient prudentes sans être timides, une faute un peu grossière de Burling sur Piatti allait offrir un coup franc idéalement placé à Drogba qui, malgré le mur gigantesque devant lui, a envoyé un ballon imparable pour MacMath, qui ne s’était pas aidé en se collant à son poteau gauche (1-0).

Ce but très rapide (Colorado n’avait encore jamais encaissé en première mi-temps cette saison, et c’était la première fois en 2016 que le marquoir n’affichait pas 0-0 au quart d’heure lors du match d’une des deux équipes) a semblé perturber les visiteurs, installés pour défendre et, dans un premier temps, essayer d’étudier leur adversaire. Ils devaient revoir leurs plans, mais Montréal leur a volé la planche à dessin.

Du coup, on avait une équipe qui menait et jouait dans un fauteuil contre un adversaire qui voulait le ballon mais ne parvenait pas à s’organiser. La faute, entre autres, à un entrejeu montréalais qui obligeait Jones à reculer et coupait le lien entre lui est les joueurs plus offensifs. Le retour de Doyle ne semblait pas non plus être bénéfique, Solignac éprouvant plus de peine à évoluer sur le flanc droit qu’en pointe.

Titulaire pour une troisième rencontre consécutive en huit jours (et sur le terrain jusqu’au bout lors des deux premières), Drogba ne se contentait pas d’attendre le ballon dans les parages de MacMath. Il défendait lorsque nécessaire et décrochait beaucoup pour participer à la construction. Lors de l’un de ces décrochages, entre dribbles et contre favorables, il a fait preuve d’un caractère accrocheur pour conserver le ballon avant d’envoyer un tir qui a heurté la tête de Burling : MacMath était battu par la trajectoire du ballon, mais ce dernier a fini sur le toit du but.

Tant les circonstances du match que la partie d’échecs, intéressante, entre les deux formations débouchaient sur un scénario pauvre en occasions. D’ailleurs, la meilleure possibilité des visiteurs de la première mi-temps est elle aussi tombée suite à un coup franc, sur lequel Doyle a émergé de la tête, d’une reprise a priori intéressante mais qui a finalement manqué de puissance et de précision pour terminer dans les bras de Bush.

Pour se montrer menaçant, Montréal essayait de jouer dans le dos d’une défense qui a toujours l’art de se regrouper rapidement pour éviter le pire. On l’a vu d’abord sur un ballon envoyé en profondeur pour Shipp, devancé par la sortie de MacMath. Rebelote quand Oduro a été lancé en contre sur la droite par un ballon au-dessus de la défense mais qui, malgré sa vitesse, s’est fait subtiliser le ballon par Burling auteur d’un bon retour.

À la reprise, on se demandait comment Colorado allait se réorganiser pour revenir à la marque, car le système déployé en première mi-temps ne fonctionnait pas. On n’eut même pas le temps de se poser la question que Jones lançait Williams sur la gauche. Ciman et Tissot ont été respectivement battus par le centre du défenseur et par Gashi qui, quasiment au petit rectangle, reprenait en un temps pour égaliser (1-1).

La déception a été de courte durée. À peine trois minutes plus tard, après une action sur laquelle la défense de Colorado s’était dégagée de façon très moyenne, le ballon est allé juste devant Tissot, qui avait tout le loisir de distiller le genre de centres que la défense de Colorado déteste. Mais il avait tellement d’espace devant lui, qu’il pouvait aussi tenter sa chance. Il n’a pas hésité et a choisi d’’envoyer un tir, qui est allé se loger dans le coin du but de MacMath (2-1).

On semblait reparti pour le scénario de la première mi-temps : des visiteurs à la recherche d’une solution, et des phases arrêtées pour nous offrir des occasions. Les gardiens allaient aussi s’en mêler. Bush a d’abord raté complètement sa sortie sur un corner, mais l’Impact s’en est tiré avec une grosse frayeur après que le ballon loge le but. Ce genre d’erreur est plutôt dans les habitudes de MacMath, qui y est lui aussi allé de sa chasse aux mouches, toujours sur un corner, suivie de plusieurs reprises montréalaises, dont la dernière, signée Ciman, a fini au-dessus.

Si ça ne marche pas dans le jeu, essayez sur phase arrêtée. On en a eu une preuve mercredi à New York City. Colorado connaît évidemment aussi la maxime, et avait déjà envoyé quelques coups francs menaçants par l’entremise de Gashi. Sur celui-là, l’Albanais a cherché le deuxième poteau, où Lefèvre s’est baissé pour essayer de mettre la tête là où Sjöberg sautait pour mette la cuisse. C’est ce dernier qui est parvenu à prolonger le ballon vers le petit rectangle où Doyle et Burling le convoitaient. Il est allé droit dans les pieds de ce dernier qui ne s’est pas fait prier pour l’envoyer au fond des filets (2-2).

Si Colorado avait certes encaissé deux buts, il a par la suite prouvé sa solidité défensive. Alors qu’il restait 20 minutes à Montréal pour reprendre l’avance, l’équipe n’a pas été capable de se créer la moindre occasion. Tout juste y eut-il un contre qui s’est terminé par un tir hors-cadre des 25 mètres signé Drogba.

Plus que les deux points perdus face à un adversaire qui fut rarement menaçant et le bilan de deux points sur neuf en une semaine lors de laquelle il y avait deux rencontres au stade Saputo, c’est cette fin de rencontre qui a de quoi inquiéter. En effet, ce samedi, Montréal a rapidement pris l’avance, en début de match puis après la première égalisation. Il n’a donc jamais eu l’obligation de prendre le jeu à son compte et de créer, sauf après le 2-2. Et il en a été incapable. En espérant que ce soit dû à la fatigue et que ce ne soit pas une tendance lourde…

Calendrier

Prochain match

Las Vegas - Montréal
Samedi 10 février, 23h00

Dernier match

Montréal - New England2-3
Dimanche 22 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto3469
  2. New York City3457
  3. Chicago3455
  4. Atlanta3455
  5. Columbus3454
  6. Portland3453
  7. Seattle3453
  8. Vancouver3452
  9. New York3450
10. Houston3450
11. Kansas City3449
12. San José3446
13. Dallas3446
14. New England3445
15. Salt Lake3445
16. Philadelphie3442
17. MONTRÉAL3439
18. Orlando3439
19. Minnesota3436
20. Colorado3433
21. DC United3432
22. LA Galaxy3432
► Classements complets

En direct du forum

6h10 - Transferts 2018 : besoins, rumeurs, arrivées et départs par imfc132

3h56 - L'Impact échange Laurent Ciman au Los Angeles FC par flying_dutchman

1h07 - Ailleurs en MLS - transferts hiver 2018 par trokoshea

15h03 - Mancosu 2018 par Taliah

14h57 - École de jeunes par Taliah

15/12 - La situation des gardiens par Taliah

14/12 - POTINAGES SOCCER par jacarc

13/12 - Laurent Ciman sur le depart? par Polio

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti19 
 Jackson-Hamel10 
 Dzemaili
 Mancosu
 Salazar
 Tabla
 Donadel
 Bernier
 Duvall
 Fisher
 Oduro
 Oyongo Bitolo
 Choinière
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 38 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Ciman
4. Bush
5. Duvall

► Détails

Quiz

En dix-huit saisons pré-MLS, de 1993 à 2011, combien de fois l’Impact a marqué plus de buts qu’il n'en a encaissés en phase régulière ?

  • 15
  • 17
  • 13
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com