Des enseignements pour les entraîneurs, peu de spectacle pour le public

Toronto FC - Impact Montréal 1-1 – Match amical joué le 24/02/2016

Montréal a partagé l’enjeu 1-1 contre Toronto lors de son avant-dernier match de préparation qui ne fut guère spectaculaire mais quand même intéressant pour les deux entraîneurs avant la pause, alors que l’Impact fut bien moins convaincant au retour des vestiaires.

À onze jours du premier match officiel de la saison, on pensait voir au coup d’envoi un onze de base prenant de plus en plus forme, malgré les absences de Drogba et Bernier. À moins d’une grosse surprise dans le but, ce n’était pas le cas, mais la formation sur le terrain au coup d’envoi donne quand même une idée des intentions de Mauro Biello : Kronberg, Toia, Cabrera, Ciman, Oyongo, Donadel, Alexander, Venegas, Shipp, Piatti, Oduro.

En face, Toronto alignait une équipe intéressante, même s’il manquait Beitashour, Giovinco et Altidore. Malgré ces absences, cela offrait un adversaire compétitif, et sans le moindre doute une opposition bien plus sérieuse que celle offerte par DC United samedi dernier.

D’autant que Greg Vanney avait donné l’instruction à ses joueurs de ne pas lésiner sur le pressing et de l’effectuer particulièrement haut lors de ce match. On a rapidement constaté que les ordres étaient respectés, ce qui constituait un exercice intéressant pour les deux équipes sur le terrain.

Alors, si les occasions ont été rares durant la première partie de la rencontre, celle-ci n’a pas été vaine dans une optique de préparation. Il faut néanmoins reconnaître que pour le spectateur ou le téléspectateur, le match n’a vraiment pas été palpitant. Mais le but ne résidait ni dans le spectacle ni même dans le résultat, bien dans les enseignements que pouvaient tirer les entraîneurs.

Ce match a aussi permis à Piatti, tenu à l’écart ces dernières semaines car il était malade, de retrouver le rythme. Il est d’ailleurs le joueur de champ montréalais à avoir passé le plus de temps sur le terrain. C’est également lui qui a hérité de la première occasion, après avoir reçu une offrande de Johnson à 25 mètres du but. Pour se racheter, le Torontois a arrêté fautivement l’Argentin qui semblait être rentré dans le rectangle, mais l’arbitre a sifflé coup franc.

Les possibilités de but ont été rares. À vrai dire, il n’y en eut qu’une en près de 70 minutes, mais celle-ci a fait mouche. Shipp a attendu qu’Oduro soit sur la même ligne que le dernier défenseur avant de lancer l’attaquant qui a placé son démarrage au bon moment. Légèrement décalé sur la droite, Oduro a envoyé un tir croisé au fond des filets.

On n’a pas vu la fin de la première mi-temps en raison d’une panne d’Internet qui a réservé ce privilège aux seules personnes présentes dans le stade, mais selon le commentateur sur place, on n’a pas raté grand-chose et il n’y eut aucune occasion après le but.

Après la pause, les deux équipes étaient complètement métamorphosées. On s’attendait à voir beaucoup de Montréalais s’essayer sur 90 minutes, ce ne fut donc pas le cas. L’équipe suivante est remontée sur le terrain : Kronberg, Toia (61e Béland-Goyette), Fisher, Lefèvre, Tissot, Mallace, Gagnon-Laparé, Oduro (61e Porter), Bekker, Piatti (67e Williams), Salazar.

Si ce onze semblait plus faible que celui présent au coup d’envoi, l’écart était encore plus flagrant du côté de Toronto qui avait aussi multiplié les changements. Et tout cela se voyait sur le terrain : toujours peu de spectacle, mais également moins de rythme et de pressing. Soumises à un vent violent, les deux équipes s’observaient et se neutralisaient.

Voyant que les actions collectives ne débouchaient sur rien, Babouli a tenté l’exploit individuel en se jouant de Béland-Goyette avant de rentrer dans le jeu et d’envoyer une superbe frappe brossée en direction de la lucarne de Kronberg avant que celui-ci ne la détourne d’une détente tout aussi somptueuse.

Toronto cherchait à égaliser et jouait plus haut que Montréal qui, hormis un tir de loin que Gagnon-Laparé a envoyé à côté, ne menaçait pas le portier ontarien plus que cela. On ne peut pas non plus parler de domination et de pression intenses de Toronto.

Mais cette volonté offensive s’est matérialisée à un petit quart d’heure de la fin par une grosse présence torontoise dans le rectangle, permettant aux hommes en rouge d’envoyer quatre tirs consécutifs, sur lesquels ils ont toujours été les premiers au rebond. Kronberg a repoussé deux d’entre eux, un de ses défenseurs a effectué un arrêt salvateur juste devant sa ligne, mais au bout du compte, Hamilton est parvenu à glisser le ballon au fond des filets (1-1).

Les Torontois ont poursuivi sur leur élan, et il y avait de plus en plus souvent un grand nombre de maillots blancs dans le rectangle pour prêter main forte à Kronberg. Cela ne débouchait néanmoins pas en occasions réelles, juste en situations chaudes sans conséquences néfastes, même si un contre favorable s’est transformé en tir juste à côté de la cible. Cela a certainement permis à quelques Torontois de marquer des points aux yeux de leur entraîneur. Les Montréalais en auront une ultime occasion samedi soir, lors de leur dernier match de préparation, contre Tampa Bay.

Calendrier

Prochain match

Toronto - Montréal
Mardi 27 juin, 19h30

Dernier match

Columbus - Montréal4-1
Samedi 24 juin, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto1735
  2. Chicago1734
  3. New York City1730
  4. Kansas City1830
  5. Orlando1826
  6. Columbus1825
  7. Houston1725
  8. Dallas1625
  9. Atlanta1724
10. Portland1724
11. New York1723
12. San José1723
13. LA Galaxy1622
14. Vancouver1521
15. New England1720
16. Seattle1720
17. Philadelphie1619
18. Minnesota1718
19. DC United1718
20. MONTRÉAL1518
21. Salt Lake1817
22. Colorado1616
► Classements complets

En direct du forum

18h02 - Columbus - Montréal : samedi 24 juin, 19h30 par Pouchkine

17h55 - Columbus - Montréal : l'homme de la saison par Pouchkine

5h35 - MLS - saison 2017 par trokoshea

3h50 - Le jeu du "où que c'est ti qu'ça se trouve?!" par flying_dutchman

22h27 - Ottawa Fury (NASL) par Frankinho

24/6 - Saison 2017: départs et besoins par Lagom

24/6 - Bush par gbagrami

24/6 - Gold Cup 2017 par gold

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti10 
 Jackson-Hamel
 Mancosu
 Dzemaili
 Tabla
 Choinière
 Oyongo Bitolo
 Donadel
 Oduro
 Fisher
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 15 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Tabla
4. Bush
5. Ciman

► Détails

Quiz

Quel est le lien entre le journaliste Jacques Gagnon et le joueur Jérémy Gagnon-Laparé

  • Grand-père / petit-fils
  • Père / fils
  • Oncle / neveu
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com