Un point inespéré, deux points perdus

Orlando City SC - Impact Montréal 3-3 – Match de championnat (phase classique) joué le 17/06/2017

ORLANDO : Bendik, Spector, Sutter, Aja (72e Redding), Toia, Higuita, Perez Garcia, Johnson (88e Gil), Kaka, Barnes, Rivas

MONTRÉAL : Bush, Camara, Cabrera, Ciman, Fisher, Lovitz, Donadel, Bernier (62e Bernardello), Dzemaili (89e Mallace), Piatti, Mancosu (72e Jackson-Hamel)

ARBITRE : M. Penso

AVERTISSEMENTS : Ciman, Dzemaili, Lovitz, Aja, Perez Garcia

LES BUTS : 8e Perez Garcia (1-0), 16e Dzemaili (1-1), 23e Rivas (2-1), 58e Piatti (2-2), 59e Piatti (2-3), 90e Spector (3-3)


Entre le bonheur d’avoir pris un point après avoir été archi-dominé en première mi-temps et la rage d’en avoir perdu deux en encaissant dans les arrêts de jeu alors que l’équipe menait, Montréal revient d’Orlando avec un partage 3-3 qui doit énormément au réalisme offensif de Piatti et Dzemaili.

Le retour des internationaux ne marquait pas le retour du 4-3-3. Sur le terrain d’une équipe d’Orlando en plein doute et, en outre, privée de Larin suspendu après avoir été arrêté en état d’ivresse au volant, l’Impact a commencé avec cinq défenseurs pour la deuxième semaine de suite, en intégrant toutefois évidemment les titulaires habituels dans le onze de départ. Changement toutefois devant, puisque Mancosu était titularisé, avec Piatti en soutien.

Entre les habituels débuts de match faibles de l’Impact et son consentement à laisser le ballon à l’adversaire, il n’a pas fallu longtemps à Orlando pour prendre la direction des opérations et, surtout reprendre confiance. On ne jouait pas depuis deux minutes que Kaka débordait sur la gauche avant de centrer en retrait juste avant que le ballon ne sorte : Johnson a tenté de le reprendre de volée, hors-cadre.

La suite était du même acabit : on ne jouait que dans un camp, et il n’y en avait que pour Orlando. Une mauvaise relance de Cabrera a permis à Barnes et à Kaka de combiner sur la gauche : le Brésilien a centré vers Perez Garcia oublié au petit rectangle. Il ne lui restait qu’à battre Bush (1-0). Cette fois néanmoins, Kaka avait centré alors que le ballon était sorti – certes de très peu, et c’était difficile à voir, mais le ballon avait quand même apparemment entièrement franchi la ligne.

Juste ou injuste, ce but n’a pas du tout réveillé les visiteurs, qui multipliaient les approximations. Higuita a profité d’une nouvelle erreur défensive, plein axe cette fois, pour tenter sa chance. Si Bush a repoussé le tir, Kaka avait suivi et il a fallu une intervention in extremis de Bernier pour donner de l’air.

Les incursions de l’Impact dans le camp adverse en première mi-temps pouvaient se compter sur les doigts d’une main. Mais on sait qu’il suffit d’une fois… Et elle eut lieu au quart d’heure. Sur la gauche, Piatti a commencé par subtiliser le ballon à Aja avant de poursuivre avec un effort individuel qui a tellement médusé les joueurs locaux qu’ils en ont complètement oublié Dzemaili. L’Argentin l’a vu, lui a cédé le ballon et l’international suisse a pu égaliser sans problème (1-1).

Malgré tout, la physionomie du match ne changeait en rien. Orlando en reprenait le contrôle, et poursuivait sa recherche du deuxième but. Il aurait pu tomber suite à un coup franc de Johnson sur lequel Spector a pris le dessus sur tout le monde, mais Bush a quand même pu toucher le ballon, qui est passé peu à côté. Le corner, travaillé à l’entraînement, est arrivé à Toia, à l’entrée du rectangle de l’autre côté du terrain : la frappe croisée de l’ancien montréalais a manqué le cadre d’un rien.

Ce n’était que partie remise. Après avoir débordé sur la gauche, Barnes a centré vers Perez Garcia, qui a eu le temps de contrôler et de céder en retrait à Johnson dont le tir a été repoussé à même la ligne par Ciman. Le ballon est toutefois arrivé à Rivas, qui n’a pas manqué l’occasion de faire passer les chiffres à 2-1.

Orlando a ensuite levé le pied pendant un quart d’heure. Cela ne changeait en rien sans domination, mais les occasions se faisaient plus rares. On vit quand même Higuita avoir tout le temps d’avancer puis de tirer, à côté, alors que, face à lui, Ciman et Fisher reculaient.

Les Floridiens ont enclenché la vitesse supérieure en fin de première mi-temps, et sont passés à plusieurs reprises à deux doigts de prendre deux buts d’avance. D’abord après un nouveau débordement de Kaka sur la gauche, ponctué par un centre vers Rivas dont la reprise en un temps est passée au-dessus. Deux minutes plus tard, un beau travail de Perez Garcia a servi de préambule à un une-deux entre Rivas et Barnes mais le tir de l’auteur du deuxième but local manquait de conviction, permettant à Bush de sauver les meubles. Enfin, Barnes a envoyé un tir de loin droit dans les mains du gardien montréalais.

Malgré un début de deuxième mi-temps difficile, les échanges étaient plus équilibrés et après une petite dizaine de minutes, Montréal est entré dans une bonne période. C’était visible, restait à se créer des occasions. Mieux encore : ce furent directement deux buts. Deux buts… en deux minutes !

Sur le premier, le ballon est passé très rapidement de Camara, côté droit, à Mancosu puis à Dzemaili qui a servi Piatti de très belle manière. Après avoir ridiculisé un défenseur, l’ancien pensionnaire de San Lorenzo s’en est allé battre Bendik, pas exempt de tout reproche (2-2).

Alors qu’Orlando était encore en train de panser ses plaies, Piatti, entre trois défenseurs, est arrivé à tirer. Bendik était bien placé et s’est couché pour s’emparer du ballon, avant de complètement se rater en le relâchant, droit dans les pieds de l’Argentin qui ne s’est pas fait prier pour faire 2-3.

Un double uppercut (TVA Sports nous a tellement parlé de boxe tout au long de la soirée…) dont Orlando n’arrivait pas à se remettre. Perdant complètement leurs repères et leur jeu de la première mi-temps, les joueurs locaux étaient incapables de reprendre leur domination. KO debout, ils ne parvenaient même plus à donner un tant soit peu de travail à Bush.

Il fallut attendre le début du dernier quart d’heure pour revoir une grosse occasion… en faveur de Montréal. Après une nouvelle promenade dans la défense, Dzemaili a servi Camara seul sur la droite du rectangle : son premier tir a été repoussé par Bendik, le second par le poteau ! Peinant à se dégager, Orlando a concédé un corner, que Camara a repris pour obliger le gardien local à intervenir une nouvelle fois.

Retrouvant enfin ses esprits dans les toutes dernières minutes, Orlando a pressé avec l’énergie du désespoir, et les ballons très chauds ont commencé à se multiplier dans le rectangle. Dans un premier temps, sans occasion : centre passant devant tout le monde, ballon repoussé in extremis avant un tir ou une passe ultra dangereuse… Jusqu’à ce que Spector ne s’élève plus haut que tout le monde sur un corner et le prolonge dans le but (3-3).

Il faut reconnaître que sur l’ensemble des 90 minutes, ce point n’est pas volé pour Orlando, et qu’à la pause, après vu leurs favoris archi-dominés, bien des supporters montréalais auraient signé pour un partage. La deuxième mi-temps a confirmé qu’Orlando était loin d’être au point ; quant au résultat du match, il confirme que Montréal est difficile à battre en dehors de ses terres. Et ce, même quand, comme ce fut également le cas la semaine dernière, l’équipe semble complètement dans les cordes.

On sera toutefois très heureux de retrouver les joueurs au stade Saputo dès mercredi prochain pour le match aller de la finale de la Coupe du Canada contre Toronto. On ne sait pas encore qui sera sur le terrain de part et d’autre et avec quel sérieux les deux clubs aborderont ce duel, mais ce qui est d’ores et déjà certain, c’est que l’ambiance des grands soirs sera au rendez-vous. Vous aussi, espérons-le !

Calendrier

Prochain match

Montréal - New England
Dimanche 22 octobre, 16h00

Dernier match

Toronto - Montréal1-0
Dimanche 15 octobre, 17h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto3368
  2. New York City3356
  3. Chicago3355
  4. Atlanta3354
  5. Columbus3353
  6. Vancouver3352
  7. Portland3350
  8. Seattle3350
  9. Kansas City3349
10. New York3347
11. Houston3347
12. San José3343
13. Dallas3343
14. New England3342
15. Salt Lake3342
16. MONTRÉAL3339
17. Philadelphie3339
18. Orlando3339
19. Minnesota3336
20. Colorado3333
21. DC United3332
22. LA Galaxy3332
► Classements complets

En direct du forum

5h21 - Patrice Bernier, la fin par deba2012

21h03 - MLS - Vos pronostics pour 2017 par PC_Pal68

18h11 - Montréal - New England : dimanche 22 octobre, 16h00 par 94,04,09,?

16h38 - MLS - saison 2017 par penz

16h00 - Lettre de Patrice Bernier par loupdogg

19/10 - Contexte sportif actuel à Mtl par Pouchkine

19/10 - Souhaitez-vous le retour de Mauro Biello en 2018 ? par PC_Pal68

19/10 - PLSQ 2017 par Pouchkine

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti19 
 Jackson-Hamel10 
 Dzemaili
 Mancosu
 Salazar
 Tabla
 Donadel
 Duvall
 Bernier
 Fisher
 Oduro
 Oyongo Bitolo
 Choinière
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 36 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Ciman
4. Bush
5. Duvall

► Détails

Quiz

Dans lequel de ces domaines la défense était-elle la pire de MLS en 2016 ?

  • Le jeu de tête
  • Les phases arrêtées
  • Les buts encaissés suite à des centres
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com