Foxborough, morne plaine…

New England Revolution - Impact Montréal 4-0 – Match de championnat (phase classique) joué le 06/04/2018

NEW ENGLAND : Turner, Farrell, Anibaba, Dielna, Caldwell (65e Rowe), Bunbury (70e Agudelo), Fagundez (78e Nemeth), Zahibo, Caicedo, Penilla, Somi

MONTRÉAL : Bush, Silva, Cabrera, Fanni, Raitala, Lovitz (73e Edwards), Piette, Krolicki, Taïder, Vargas (86e Oduro), Jackson-Hamel (55e Béland-Goyette)

ARBITRE : M. Rivero

AVERTISSEMENTS : Caicedo, Raitala

EXCLUSION : 14e Taïder

LES BUTS : 20e Bunbury (1-0), 45e Ferrell (2-0), 71e Fagundez (3-0), 80e Zahibo (4-0)


Réduit à dix tôt dans le match suite à l’exclusion de Taïder jugée très sévère par bien du monde, l’Impact s’est effondré dans le stade creux de New England, passant le reste de la rencontre dans son camp et s’inclinant 4-0 sans jamais titiller un tant soit peu son adversaire.

Si Rémi Garde conservait le système qui avait porté fruit au cours des deux dernières semaines, il y avait deux surprises au coup d’envoi : Piatti, blessé, n’était pas sur le terrain (ni même du voyage – aucun média ne le savait ? vraiment ?) alors que Silva était titulaire sur le flanc droit. Cela permettait à Krolicki de rester titulaire, et à Jackson-Hamel de l’être pour la première fois cette saison.

Après un début en mode mineur dans une ambiance on ne peut plus terne, le match a basculé avant le quart d’heure quand Taïder, en tentant une roulette, a été emporté sur son élan et commis une faute accidentelle sur Caicedo, semblant lourdement blesser son adversaire dont on a entendu les hurlements au moment du choc. L’arbitre n’a pas hésité et a exclu l’international algérien. Si le geste final était dangereux et si on ne remet pas en cause la forte douleur ressentie par le joueur local, M. Rivero aurait été avisé de ne pas précipiter son propre geste, ce qui aurait pu changer son choix de couleur de carton. Quant à l’Impact, on peut comprendre qu’il se soit senti lésé sur le coup.

Pour la deuxième semaine de suite, il y avait donc un exclu. Dans l’autre camp cette fois. La semaine dernière toutefois, l’équipe réduite à dix avait fait meilleure impression après l’exclusion. L’Impact n’en a pas fait autant… loin de là ! New England a rapidement profité de sa supériorité numérique : servi par un long ballon de Zahibo, Bunbury a gagné son duel avec Cabrera et a ouvert la marque d’un tir croisé (1-0).

La suite continua d’être à sens unique. Penilla a commencé par ponctuer une combinaison sur la gauche d’un tir trop croisé. À la demi-heure, le même Penilla a subtilisé le ballon à Piette, servi par une passe très moyenne de Cabrera. Il est entré dans le rectangle et a servi Fagundez. Les deux joueurs locaux se sont fait faucher respectivement par Cabrera et Raitala : l’arbitre siffla penalty, logiquement. Pour quelle faute ? On ne le saura peut-être jamais. Et pourtant, le match fut interrompu par 5 minutes de palabres vidéo inutiles avant que la décision soit confirmée. Rien pour perturber Bush, qui choisit le bon côté sur la frappe de Fagundez, qui n’était pas exceptionnelle mais pas mauvaise non plus.

Il n’y avait qu’une équipe sur le terrain : Montréal mettait rarement le nez dans le camp adverse, mais New England peinait dans un premier temps à se créer des occasions franches. On sentait quand même le danger se rapprocher quand un beau ballon piqué de Fagundez trouva Bunbury dont la reprise de la tête appuyée força Bush à effectuer un bon arrêt.

Les interminables arrêts de jeu (dus à l’exclusion et à l’interminable arrêt vidéo) se prolongeaient quand Somi envoyait un centre que personne ne put saisir – et que Fagundez tenta très maladroitement de contrôler – jusqu’à ce que le ballon arrive à Farrell sur la droite du rectangle. Complètement oublié, il fit 2-0 d’un tir croisé. Une avance logique au vu de la physionomie du match depuis l’exclusion.

Rien ne changea après la reprise, avec un Impact incapable de sortir durablement de son camp. Et souvent trop friable défensivement. On en eut l’illustration rapidement, avec un axe perméable qui laissa le ballon arriver trop facilement à l’entrée du rectangle où Bunbury put contrôler, se retourner et tirer, hors-cadre. Deux minutes plus tard, Somi a envoyé un centre tendu vers Fagundez en bonne position, qui n’a pas osé tirer et a préféré chercher Bunbury tenu de trop près pour faire un bon usage du ballon. L’avalanche se poursuivait après un mauvais dégagement de Cabrera suivi d’un tir à distance de Zahibo, hors-cadre.

Non seulement New England dominait largement depuis le retour des vestiaires, mais il se créait aussi largement plus d’occasions qu’en première mi-temps. Défensivement, l’Impact, soit en place en attendant l’adversaire soit en se reconvertissant après une perte de balle, était trop souvent débordé, tant dans l’axe que sur les côtés. Sur un contre côté gauche, Penilla centra vers Bunbury : Bush et Raitala se mirent à deux pour repousser sa reprise. Deux minutes plus tard, sur la droite cette fois, Zahibo fut lancé par Fagundez : malgré les solutions face au but, alors que Bush était déjà sorti, il a choisi de tirer et le gardien a repoussé son envoi.

Rien ne changeait… ou presque, puisque quelques hommes venus du banc avaient effectué leur entrée, et étaient à leur tour impliqués dans le flot continu d’occasions locales. Recevant de l’espace pour tirer de loin, Rowe a envoyé une frappe qui a léché le haut de la transversale. Une minute plus tard, le même Rowe combinait avec un autre remplaçant, Agudelo, qui venait de rentrer, dans une tonne d’espaces offerts par l’Impact, attirant les défenseurs et permettant à Fagundez de s’isoler avant de recevoir le ballon et de se jouer calmement de Bush (3-0).

L’abominable soirée se poursuivait, rappelant des souvenirs douloureux : une mauvaise sortie de Bush sur corner à dix minutes du terme fut punie par Zahibo, qui fixa les chiffres à 4-0. On évita le score de forfait quand Nemeth, après avoir pris toute la défense de vitesse, croisa trop sa frappe.

Il fallut attendre la dernière minute du temps réglementaire pour voir Montréal, dont les rares tirs avaient été de loin, mous et sans danger, se procurer sa seule (petite) occasion du match, après un effort d’Oduro sur la gauche suivi d’un envoi d’un angle fermé obligeant Turner à se coucher, son geste le plus difficile de la soirée.

Le résultat fait mal, et la prestation fut médiocre. Certes, le carton rouge a été un tournant du match et a beaucoup pesé dans la balance. Mais une semaine après un scénario diamétralement différent suite à l’exclusion d’un joueur de Seattle, l’argument peut difficilement convaincre sans faire sourciller. Après les deux victoires contre les derniers finalistes de la Coupe MLS, cette défaite est un dur retour sur terre, qui empêchera sûrement certains de voir l’Impact plus beau qu’il ne l’est. La réalité est d’ailleurs sûrement quelque part entre les deux dernières sorties réussies et l’échec de ce soir. Reste qu’il sera important de retrouver son plus beau visage dès le prochain rendez-vous, la semaine prochaine à New York.

Calendrier

Prochain match

Montréal - Chicago
Samedi 18 août, 19h30

Dernier match

Salt Lake - Montréal1-1
Samedi 11 août, 22h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Atlanta2448
  2. New York2347
  3. New York City2447
  4. Dallas2342
  5. Los Angeles FC2439
  6. Kansas City2339
  7. Columbus2439
  8. LA Galaxy2537
  9. Portland2237
10. Salt Lake2535
11. Vancouver2433
12. Seattle2332
13. Philadelphie2330
14. MONTRÉAL2530
15. Minnesota2429
16. New England2329
17. Houston2327
18. DC United2124
19. Colorado2424
20. Orlando2423
21. Toronto2323
22. Chicago2523
23. San José2316
► Classements complets

En direct du forum

17h00 - Mercato été 2018 par Pouchkine

17/8 - Évolution du jeu de l'équipe par loupdogg

17/8 - Bacary Sagna par Pouchkine

16/8 - Montréal - Chicago : samedi 18 août, 19h30 par gold

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti11 
 Taïder
 Vargas
 Mancosu
 Silva
 Jackson-Hamel
 Edwards
 Raitala
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 26 matches

1. Fanni
2. Piatti
3. Taïder
4. Piette
5. Silva

► Détails

Quiz

De quel club arrivait Marco Di Vaio avant de jouer à Montréal

  • Bologne
  • Fiorentina
  • Parme
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com