Houston gagne un match qu'il a eu sous contrôle

Houston Dynamo - Impact Montréal 2-1 – Match de championnat (phase classique) joué le 09/03/2019

HOUSTON : Willis, DeLaGarza, Struna, Figueroa, Lundkvist, Ceren, B. Garcia, Martinez (74e McNamara), Hairston (57e Elis), Rodriguez (65e Quioto), Manotas

MONTRÉAL : Bush, Sagna, Cabrera, Diallo, Lovitz, Piette, Azira, Taïder (84e Shome), Okwonkwo (46e Choinière), Piatti, Urruti (80e Jackson-Hamel)

ARBITRE : M. Elfath

AVERTISSEMENTS : B. Garcia, Sagna, Figueroa, Cabrera

LES BUTS : 34e Taïder (0-1), 36e Rodriguez (1-1), 86e Manotas (2-1)


Battu à Houston après avoir ouvert la marque, Montréal y a été dominé pendant quasiment l’intégralité des 90 minutes par un adversaire qui a bien digéré les fatigues physiques et mentales de la Ligue des champions.

La physionomie des débats a été claire dès le coup d’envoi : Houston a monopolisé le ballon et les acteurs passaient l’essentiel de leur temps dans le camp de l’Impact.

Il n’a pas non plus fallu attendre très longtemps pour assister à la première occasion : après deux minutes à peine, une action construite patiemment s’est finie par un tir à distance de Martinez, cadré mais sans problème pour Bush.

Le danger suivant avait plus de punch mais moins de précision. Hors du rectangle et légèrement décalé sur la gauche, Rodriguez avait plusieurs options intéressantes mais a choisi l’action personnelle et le tir de loin, intéressant mais hors-cadre.

C’était symptomatique de certains mauvais choix qu’on a vu dans le camp local, où quelques erreurs de communication ont également fait avorter des actions potentiellement intéressantes. Montréal avait aussi ses mérites : il gagnait beaucoup de duels à moins de 25 mètres de son but, et veillait à ne pas y commettre de fautes.

Ainsi, après une première moitié de mi-temps pénible, le bloc était mieux en place… et le match ressemblait à la fin de celui de la semaine dernière à San José : le but de l’Impact était assiégé mais l’adversaire ne se créait plus d’occasion. Il fallut attendre la demi-heure passée pour revoir un semblant de danger, un envoi de loin Martinez que Bush a facilement capté.

Montréal avait quand même alors énormément de mal à poser son jeu et à arriver dans rectangle adverse. Rare exception, une action qui a permis à Sagna de glisser en retrait à Azira fin seul plein axe à 25 mètres du but, ce qui lui a laissé tout le temps de servir Taïder au-dessus de la défense. Sur la gauche du petit rectangle, l’international algérien a glissé une reprise en un temps douce mais parfaitement placée hors de portée de Willis et à l’intérieur de son poteau opposé (0-1). Une fois de plus, Taïder a marqué quand les deux équipes étaient à égalité !

La joie montréalaise fut toutefois de courte durée. À peine plus d’une minute plus tard, Martinez a gagné son duel avec Piette et glissé le ballon à Rodriguez qui, démarqué, a eu le temps d’envoyer un boulet de canon à distance que Bush a pu aller chercher au fond de ses filets (1-1).

Cabrera a été impliqué dans les deux possibilités suivantes, l’une de chaque côté du terrain. Sur la première, il a prolongé de la tête un coup franc de Lovitz, mais c’est passé un bon mètre à côté. Sur la seconde, il a devancé Rodriguez à qui était destiné un long ballon, mais sa remise était plutôt molle et il n’a pas manqué grand-chose au joueur local pour devancer Bush.

Autre rare moment avec du monde dans le rectangle local, cette action dans les arrêts de jeu sur laquelle Houston s’est dégagé de peine et de misère, source d’une occasion… venue d’en dehors de la surface de réparation, lieu d’où Urruti a envoyé une belle demi-volée dont la trajectoire a été légèrement déviée et qui a fini en corner.

Même si Rémi Garde a remplacé Okwonkwo par Choinière, montrant qu’il voulait changer la dynamique, la domination locale s’est poursuivie après la pause. Sans toutefois créer de périls pour Bush, qui a dû se contenter de capter une frappe de loin ponctuant une action individuelle de DeLaGarza.

Au fil des minutes toutefois, Montréal avait de plus en plus souvent le ballon. Tantôt loin du but adverse, tantôt plus près, nous permettant de constater la bonne prestation défensive des Texans, que ce soit collectivement ou pour réduire Piatti au silence. Cela s’est entre autres matérialisé par quelques actions où l’IMFC cherchait la brèche, faisait bien circuler le ballon mais, ne trouvant pas de solution, finissait par effectuer une mauvaise passe.

La Ligue des champions semblait tout doucement peser dans les jambes (et les têtes) des joueurs en orange, qui commençaient à subir, et ce malgré les montées d’Elis et Quioto, censés insuffler un nouvel élan à leurs couleurs mais qui n’étaient guère d’un plus grand apport que leurs prédécesseurs.

Cependant, dans le dernier quart d’heure, Houston a petit à petit repris le dessus. Cela se limitait dans un premier temps à créer des situations confuses dans le rectangle de l’Impact. Jusqu’à cinq minutes du terme quand un centre d’Elis dévié est arrivée à Quioto dont la reprise a été repoussée par Azira. Premier au rebond, l’auteur de la frappe a glissé le ballon au petit rectangle où Manotas a pu battre Bush à bout portant (2-1).

Dans les dix petites minutes qui restaient, arrêts de jeu inclus, Montréal a été incapable de menacer Willis, et ne pouvait dès lors pas revendiquer l’égalisation. Après avoir gagné un match où il a été mené à la marque, l’Impact n’a cette fois pas réussi à conserver son avance. Il poursuivra son long périple de rencontres de début de saison en déplacement la semaine prochaine à Orlando.

Calendrier

Prochain match

Olimpia - Montréal
Mardi 17 mars, 20h00

Dernier match

Montréal - Olimpia1-2
Mardi 10 mars, 20h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Minnesota26
  2. Kansas City26
  3. Colorado26
  4. Atlanta26
  5. Los Angeles FC24
  6. New York24
  7. MONTRÉAL24
  8. Dallas24
  9. Seattle24
10. Toronto24
11. Columbus24
12. DC United23
13. Portland23
14. Vancouver23
15. Salt Lake22
16. San José21
17. Philadelphie21
18. Chicago21
19. New England21
20. Orlando21
21. LA Galaxy21
22. Houston21
23. Cincinnati20
24. Miami20
25. Nashville20
26. New York City20
► Classements complets

En direct du forum

31/3 - Qui reste, qui part ? par deba2012

30/3 - Joueurs préférés par Pouchkine

28/3 - Au stade, j'ai vu... par penz

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Urruti
 Quioto
 Taïder
 Okwonkwo
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 5 matches

1. Diop
2. Urruti
3. Quioto
4. Brault-Guillard
5. Binks

► Détails

Quiz

En dix-huit saisons pré-MLS, de 1993 à 2011, combien de fois l’Impact a raté la phase finale de la compétition ?

  • 3
  • 4
  • 5
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com