Bilans de saison 2016 (5) : stats en vrac

Publié le 27 décembre 2016

 Impact de Montréal
Voilà la suite et la fin de nos bilans de saison avec aujourd’hui, toute une série de statistiques très générales sur ce qu’a été l’année 2016 de Montréal. Toujours intéressantes, généralement pertinentes, parfois anecdotiques ou trompeuses, elles feront en tout cas sans aucun doute le bonheur des amoureux des chiffres. Si ça vous amuse, allez revoir le même bilan la saison dernière à des fins de comparaisons. Et si vous voulez d’autres détails ou préférez les tableaux, voyez les statistiques complètes ici.

Tendances générales

  • En 2016, Montréal a disputé 41 rencontres officielles. Le bilan est légèrement positif : 15 victoires, 12 défaites, 13 partages et une défaite après prolongation.
  • Par contre, la différence de buts, elle, est négative, avec 63 buts marqués contre 67 encaissés.
  • Si l’équipe fut encore meilleure à domicile qu’à l’extérieur, le contraste a été moins frappant que ces dernières saisons : 9 v. - 5 d. - 6 n., 35 bp - 31 bc à la maison ; 6 v. - 7 d. + 1 a.p. - 7 n., 28 bp - 36 bc en déplacement.
  • Pour la première fois depuis son arrivée en MLS, le club a remporté moins de 10 victoires à Montréal, toutes compétitions confondues. En revanche, il avait déjà marqué moins de 35 buts.
  • C’est aussi la première fois depuis 2012 qu’il s’impose aussi souvent à l’extérieur, avec 6 succès en dehors de ses bases.
  • Le partage 1-1 fut, de loin, le score le plus fréquent. Survenu à 7 reprises, il devance les victoires 1-0 et 3-2, 4 fois chacune. 3-2, score rare s’il en est : Montréal a gagné aussi souvent par ces chiffres en 2016 que lors des saisons 2010 à 2015 réunies.
  • Il y eut 20 scores différents sur l’ensemble de la saison, une première dans l’histoire du club.
  • En dehors des deux 0-0, Montréal a marqué 21 fois le premier but, mais a peiné à conserver son avance puisqu’au bout du compte, il n’a remporté que 12 de ces rencontres, pour 4 défaites et 5 nuls.
  • Les retournements de situation étaient également fréquents lorsque l’adversaire ouvrait la marque : c’est arrivé à 18 reprises, mais l’équipe n’a perdu que 9 fois, forcé 6 partages et remporté 3 victoires.
  • L’équipe n’a perdu aucun des matches lors desquels elle menait à la mi-temps. À domicile, elle n’a été battue que lorsqu’elle était déjà menée à la pause.
  • Les moyennes de spectateurs continuent de monter : 22318 à domicile, toutes compétitions confondues, mais aussi 23267 à l’extérieur. Il y a deux ans, ces deux chiffres oscillaient entre 16000 et 16500.

Séries

  • Le 0-0 du match retour de la demi-finale de la Coupe du Canada contre Toronto ouvrait la plus longue série sans défaite de la saison, 6 matches entre le 8 juin et le 13 juillet : 1 victoires et 5 nuls.
  • La plus longue série de rencontres sans victoires fut aussi de 6 rencontres, entre le 23 avril et le 21 mai : 2 défaites et 4 nuls.
  • Entre le 23 avril et le 13 juillet, il y eut 9 partages en 14 sorties !
  • Si tout le monde pointe la fin de la saison comme principale satisfaction, ce n’est pas par hasard : la série de 4 victoires consécutives entre le 27 octobre et le 22 novembre fut la plus longue de la saison.
  • Pour la première fois depuis son arrivée en MLS, le club n’a jamais perdu plus de deux rencontres de suite, et ce tant en championnat que toutes compétitions confondues.
  • Des buts, encore des buts, toujours des buts ! Depuis le début de la compilation de nos statistiques, en 2003, il n’avait jamais fallu patienter moins de 236 minutes entre deux buts (record de cette année, entre le 13 et le 24 août) qu’une seule fois, en 2005.
  • Des buts, encore des buts, toujours des buts… encaissés. Depuis le début de la compilation de nos statistiques, en 2003, la défense avait toujours réussi à préserver ses filets plus de 211 minutes consécutives (record de cette année, entre le 1er et le 25 juin) au moins une fois au cours de la saison. En championnat, ce total descend à 182 minutes, entre le 31 juillet et le 13 août.

Les joueurs

  • Aucun joueur n’a participé aux 41 rencontres. Bush et Piatti ont joué 38 d’entre elles. Le gardien fut titulaire à chaque fois, son coéquipier est monté une fois en cours de match.
  • De loin les plus utilisés, Bush et Piatti sont les seuls à avoir disputé plus de 3000 minutes. Ciman, Camara et Oyongo n’en sont pas loin. Si on ajoute Cabrera et Oyongo, on a le tableau complet des 7 joueurs à avoir passé plus de 2000 minutes sur le terrain.
  • 29 joueurs différents ont été utilisés. Parmi eux, seuls Porter n’a jamais été sur le terrain au coup d’envoi.
  • Seuls deux membres du noyau n’ont pas disputé la moindre minute : Romero, blessé, et Crépeau.
  • Les 11 joueurs les plus utilisés sont les seuls à avoir été titulaires plus de 15 fois et à avoir participé à plus de 20 rencontres. Parmi eux, Shipp et Drogba, qui ont cédé leur place dans le onze de base en fin de championnat à Bernardello et Mancosu arrivés durant le mercato estival.
  • Venegas fut le joker par excellence de cette saison, en montant au jeu lors de 18 des 25 rencontres auxquelles il a pris part. Lors des 7 autres, il est sorti 6 fois avant la fin. Pour un total de 805 minutes sur le terrain.
  • Ontivero (1/23) et Bernier (4/26) voire Shipp et Mancosu sont aussi rarement restés sur le terrain d’un bout à l’autre du match.
  • Deux joueurs ont joué les 90 minutes de chaque match qu’ils ont disputé : Fisher (3) et Dia (1). Bush n’a jamais été remplaçant ni remplacé non plus, mais il a dû quitter ses partenaires suite à une exclusion.
  • Il faut ajouter Jackson-Hamel et Kronberg à la liste des joueurs ayant terminé chaque match qu’ils ont commencé.
  • Avec 8 cartons jaunes, Camara fut le joueur le plus averti. Seuls Cabrera et Drogba, 6 biscottes chacun, ont également dépassé le nombre de 5 avertissements. En revanche, Alexander est le seul des 20 joueurs les plus utilisés à ne jamais avoir vu jaune.
  • Contrairement aux deux saisons précédentes, personne n’a été exclu deux fois cette saison.
  • Les 11 mêmes joueurs ont commencé les 5 derniers matches, et Venegas est monté au jeu lors de chacun d’entre eux.

Les buts

  • Avec 21 buts toutes compétitions confondues, Piatti finit haut la main meilleur buteur de l’équipe. Ce n’est que la deuxième fois de l’histoire du club qu’un joueur passe la barre des 20 buts, après les 22 de Di Vaio en 2013.
  • Quand on regarde l’efficacité, c’est en revanche beaucoup plus serré. Piatti reste en tête avec un but tous les 161 minutes ; mais Mancosu et Drogba, en marquant respectivement en moyenne toutes les 171 et 174 minutes, ont aussi été très prolifiques en regard du temps passé sur le terrain.
  • Pour la première fois depuis la compilation de nos statistiques en 2003, trois joueurs différents ayant participé à au moins dix matches ont fini sous la moyenne 200 minutes pour marquer.
  • À ce trio, il faut ajouter Oduro et ses 8 buts pour avoir la liste complète des joueurs à avoir marqué plus de trois fois. C’est la première fois depuis l’arrivée du club en MLS qu’ils sont aussi peu nombreux à dépasser ce total.
  • Au total, 15 joueurs différents ont marqué au moins un but.
  • Un but marqué en moyenne toutes les 60 minutes : c’est un record dans l’histoire des stats compilées par ce site.
  • Autre record de ces stats, négatif celui-là : jamais depuis 2003, l’équipe n’avait encaissé en moyenne toutes les 56 minutes, ni toutes les 59 minutes à domicile.
  • Un total de 8 rencontres sans marquer : c’est aussi bien que l’an dernier, où c’était une première depuis 2005 lorsque l’équipe avait trouvé le fond des filets lors de 35 de ses 40 rencontres.
  • Les supporters qui allaient au stade à Montréal ne sont repartis que trois fois sans avoir vu de but de leurs favoris : depuis 2003, l’équipe n’avait fait mieux que la saison dernière.
  • Seulement 8 rencontres sans encaisser, et seulement 5 à domicile : depuis 2003, l’équipe avait eu autant de mal à finir ses matches en préservant ses filets qu’à une reprises, en 2012.
  • Il y eut quelques débuts de match tonitruants cette année, notamment lorsque Drogba a marqué sur coup franc contre Orlando dès la première minute, ou quand Kei Kamara a ouvert la marque pour New England au stade Saputo après moins de 60 secondes.
  • L’équipe a marqué 5 buts une fois, contre Philadelphie. Elle a aussi encaissé 5 buts une fois, à Toronto, mais après 120 minutes.
  • Deux moments ont été largement plus prolifiques que les autres : le quatrième quart d’heure (18 buts) et le dernier (17), 30 minutes qui regroupent 35 des 63 buts de l’équipe. Le cinquième quart d’heure fut le moins actif offensivement, avec 4 buts marqués.
  • Montréal a marqué 13 buts dans les 5 dernières minutes du temps réglementaire (dont 8 à l’extérieur) ! Depuis 2003, il n’avait jamais fait mieux que les 9 de la saison 2005.
  • Il valait mieux ne pas trop traîner à la mi-temps des matches à domicile puisque chez lui, Montréal a inscrit 11 buts dans les 15 minutes suivant le retour des vestiaires.
  • Les fins de mi-temps ont été difficiles : 16 buts encaissés dans le dernier quart d’heure de la deuxième période, 14 dans le dernier quart d’heure de la première.

Les bilans de la saison 2016 sur ImpactSoccer.com
1. Le bilan de l’émission Coup Franc
2. Le bilan du club
3. Évaluations individuelles
4. Aperçu général de la saison

Calendrier

Prochain match

Las Vegas - Montréal
Samedi 10 février, 23h00

Dernier match

Montréal - New England2-3
Dimanche 22 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto3469
  2. New York City3457
  3. Chicago3455
  4. Atlanta3455
  5. Columbus3454
  6. Portland3453
  7. Seattle3453
  8. Vancouver3452
  9. New York3450
10. Houston3450
11. Kansas City3449
12. San José3446
13. Dallas3446
14. New England3445
15. Salt Lake3445
16. Philadelphie3442
17. MONTRÉAL3439
18. Orlando3439
19. Minnesota3436
20. Colorado3433
21. DC United3432
22. LA Galaxy3432
► Classements complets

En direct du forum

4h22 - L'Impact échange Laurent Ciman au Los Angeles FC par santorro

4h16 - Laurent Ciman sur le depart? par Polio

2h59 - Période de renouvellement - 2018 par Polio

2h55 - Ailleurs en MLS - transferts hiver 2018 par Bxl Boy

2h48 - Transferts 2018 : besoins, rumeurs, arrivées et départs par Polio

2h39 - MLS - Phase finale de la saison 2017 par Danny Boy

16h29 - École de jeunes par rlusl

11/12 - Composition des groupes par gbagrami

11/12 - PLSQ 2017 par Taliah

11/12 - Ligue des Champions UEFA 2017-18 par Frankinho

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti19 
 Jackson-Hamel10 
 Dzemaili
 Mancosu
 Salazar
 Tabla
 Donadel
 Bernier
 Duvall
 Fisher
 Oduro
 Oyongo Bitolo
 Choinière
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 38 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Ciman
4. Bush
5. Duvall

► Détails

Quiz

Qui est le seul joueur montréalais à avoir disputé toutes les rencontres en 2006 ?

  • Biello
  • Vincello
  • Lyssand
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com