Quel avenir pour Mauro Biello ?

Publié le 20 novembre 2017

 Impact de Montréal
L’embauche de Rémi Garde, et tout ce qu’elle implique (dont le premier élément concret est l’arrivée de Joël Bats) a, à juste titre, donné un nouvel élan d’enthousiasme envers le club, on ne peut plus perceptible sur le forum et les réseaux sociaux. Nous n’en oublions pas pour autant son prédécesseur Mauro Biello, dont la carrière est à la croisée des chemins.

Si son limogeage était logique pour bien du monde, et cohérent avec les discours passés et les ambitions futures du club, Mauro Biello est un peu l’oublié des discussions de ces dernières semaines. Certes, les entraîneurs démis de leurs fonctions, dans le monde du ballon rond, ça court les rues tous les mois. Il y eut évidemment des débats sur les raisons, fondées ou non, de son renvoi. Comme partout. Et ça s’est arrêté là. Logique, la plupart du temps. Mais dans le cas de Biello, il est difficile de ne pas se préoccuper de son avenir quand on connaît ses états de service pour le club.

Bien entendu, ce n’est pas à l’Impact de parler de cela en ce moment. Il a d’autres chats à fouetter, un nouvel entraîneur à intégrer, des staffs à composer et même une réorganisation des tâches techniques à gérer. Et justement, ce n’est qu’alors qu’il pourra déterminer s’il y a une place, ou non, pour Biello. On imagine toutefois très mal devenir adjoint de son successeur (le malaise serait évident), et bien des postes pourraient être considérés comme une rétrogradation. À moins d’en créer un nouveau sur mesure ?

La question cruciale est évidemment de savoir ce qu’en pense le principal intéressé. Demeurer à l’Impact ou poursuivre la carrière, ô combien nomade, d’entraîneur ? Et là, si les places sont rares, les options sont quand même nombreuses. Rester entraîneur principal ailleurs en MLS semble peu probable. Mais y trouver une place d’adjoint pourrait lui permettre de poursuivre son apprentissage (effectué sur le tas) dans un autre club et une autre culture (de club) - l’idéal serait évidemment auprès d’en entraîneur expérimenté, qui pourrait lui permettre de progresser.

Il y a aussi les divisions inférieures. Giovanni Savarese, Marco Dos Santos, Preki, Steve Trittschuh, Frank Yallop, Wilmer Cabrera et Alessandro Nesta font partie des entraîneurs y exerçant ou y ayant exercé récemment. Les clubs s’y multiplient et les plus belles lignes du CV de Biello pourraient lui ouvrir des portes.

Car en deux ans et demi, il est passé d’adjoint dont le CV valait surtout pour un parcours de joueur, très honnête certes, mais limité à la D2 américaine et à quelques sélections en équipe nationale canadienne, à entraîneur qui a atteint le carré d’as de la MLS et eu sous ses ordres Didier Drogba et d’autres internationaux de bon niveau. Du coup, des portes qui étaient systématiquement fermées auparavant ne le seront plus. Et pourraient lui permettre, aussi, de faire avancer une possible carrière d’entraîneur.

Bien entendu, on ne connaît par exemple pas les conditions d’entrée à Coverciano, mais il y a à travers le monde des écoles de formation d’entraîneurs réputées, où il pourrait à tout le moins faire un tour pour enrichir ses acquis. Jesse Marsch a bien parcouru la planète et passé deux ans loin des terrains avant de revenir, plus fort, à New York… Si c’est compatible avec sa vie familiale, Mauro Biello pourrait lui aussi passer du temps à l’étranger afin de faire avancer sa carrière d’entraîneur. Voire, qui sait, s’expatrier à long terme et franchir les étapes pas à pas, ce qui ne manquerait pas de susciter de la fierté à Montréal.

Nous ne savons pas de quoi sera fait l’avenir de Mauro Biello - ni même s’il sera encore dans le monde du soccer. Mais quand on y pense, on se dit que bien des avenues sont possibles pour lui, et on ne peut que s’en réjouir pour ce fidèle serviteur du club. On espère aussi un sort heureux à ses anciens adjoints qui, après de multiples promotions au sein du club, doivent désormais se chercher de l’embauche ailleurs.

Calendrier

Prochain match

Cincinnati - Montréal
Mercredi 30 janvier, 19h00

Dernier match

New England - Montréal1-0
Dimanche 28 octobre, 16h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. New York3471
  2. Atlanta3469
  3. Kansas City3462
  4. Seattle3459
  5. Los Angeles FC3457
  6. Dallas3457
  7. New York City3456
  8. Portland3454
  9. DC United3451
10. Columbus3451
11. Philadelphie3450
12. Salt Lake3449
13. LA Galaxy3448
14. Vancouver3447
15. MONTRÉAL3446
16. New England3441
17. Houston3438
18. Minnesota3436
19. Toronto3436
20. Chicago3432
21. Colorado3431
22. Orlando3428
23. San José3421
► Classements complets

En direct du forum

4h58 - Départ d'Adam Braz par Gabegeh

23h33 - "Hémorragie financière" pour l'IMFC par Citlec

20h12 - Préparation de la saison 2019 par Bxl Boy

19h14 - Effectif 2019 par Daniel

18h20 - Bilans de saison 2018 par Bxl Boy

15/11 - Championnat Argentin *Topic Officiel* par Alqueb

15/11 - Ligue canadienne: objectif 2019 par Bobyboy

12/11 - Pronostics playoffs MLS 2018 par Pouchkine

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS