Des progrès qui se confirment

Sporting Kansas City - CF Montréal 0-2 – Match de championnat (phase classique) joué le 29/04/2023

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
KANSAS CITY : Melia, Davis, Rosero, Voloder (46e Castellanos), Ndembe, Espinoza, Walter, Thommy (62e Kinda), Russell, Salloi, Pulido

MONTRÉAL : Sirois, Corbo, Camacho, Waterman, Herrera, Wanyama, Choinière, Lassiter (83e Campbell), Duke (74e Ibrahim), Rea (74e Saliba), Offor (90e Thorkelsson)

ARBITRE : M. Touchan

AVERTISSEMENTS : Wanyama, Rosero, Pulido, Espinoza, Waterman, Choinière

LES BUTS : 35e Duke (0-1), 45e Choinière (0-2)


Montréal s’est imposé 0-2 sur la pelouse d’une équipe de Kansas City en plein doute, grâce à des buts de Duke et Choinière. Mais les hommes d’Hernan Losada n’ont pas fait que profiter des problèmes de leur adversaire, ils ont aussi confirmé les progrès constatés au cours des rencontres précédentes.

LE MOMENT CHARNIÈRE


  • Kansas City veut bien mais a du mal, et ne domine pas Montréal comme il le souhaiterait. Les visiteurs font mieux que se défendre alors qu’il reste 10 minutes à jouer en première mi-temps. Puis, en phase de possession, les deux latéraux Lassiter et Herrera lancent une attaque rapide qui transite par Rea puis Choinière avant d’arriver à Duke, seul face à Melia grâce à une défense trop haut et battue à la limite du hors-jeu. Montréal prend l’avance, et toute la confiance passe dans le même camp pour la fin de la première mi-temps. Les visiteurs s’en serviront pour marquer un deuxième but avant la pause et plier le match.

LE JOUEUR CLEF


  • Aaron Herrera prend ses marques sur le flanc droit, mais pas seulement. Défensivement, il sauve un ballon juste devant la ligne. Offensivement, il est à la base des deux buts. On le sent de plus en plus à l’aise et impliqué.

LE JEU


  • La patte Losada commence à se faire sentir concrètement. Depuis le début de la saison, on voit clairement de nombreuses phases travaillées à l’entraînement mais, longtemps, l’exécution n’était pas au rendez-vous. Sur les deux buts, on a encore une fois pu constater que les actions étaient planifiées. Les deux, notons-le, sur des phases de possession et non en reconversion rapide, le style de jeu qu’une (fausse ?) croyance populaire attribue a priori à Losada à Montréal. Alors, oui, la possession était pour Kansas City, mais le plan de jeu n’était pas de défendre et contrer, puisqu’aucun des deux buts n’a été marqué en contre.

L’HISTOIRE


  • C’est celle d’une défense qui, longtemps, devait prendre tout le poids d’un match sur ses épaules et finissait par craquer. Depuis l’arrivée de Duke et Lassiter, Montréal est plus à l’aise dans les phases de possession et l’arrière-garde en est soulagée. Pour une troisième fois de suite, une deuxième en championnat, elle n’a pas encaissé. Elle peut aussi remercier Sirois, qui a sauvé les meubles à plusieurs reprises et alimenté le débat sur l’identité du gardien titulaire au retour de Pantemis.

TROIS AUTRES POINTS À RETENIR


  • Iliadis suspendu, Losada avait décidé de confier le flanc gauche à Lassiter. Contre DC United, il avait eu beaucoup de mal à assurer cette tâche, notamment pour défendre. Cette fois-ci, si on l’a encore souvent senti hors de sa zone de confort, ce fut quad même bien mieux avec quelques actions intéressantes (notamment de bons centres). On le préfère toutefois au poste où il a évolué contre New York.

  • Le débat suscité par Offor en pointe se poursuit… Oui, il rate une occasion en or en première mi-temps, mais la façon dont il attire les défenseurs sur le deuxième but crée l’espace dans lequel Choinière a pu s’engouffrer pour aller marquer.

  • Le désespoir était criant dans les rangs de Kansas City. Têtes basses, découragement après le but d’ouverture, tirs de positions improbables… Et quand l’équipe locale a eu l’occasion de sortir la tête de l’eau, soit elle la ratait, soit un Montréalais se chargeait de la lui renfoncer rapidement.

RÉCIT



Chez lui et avec un criant besoin de points contre un adversaire aussi en bas de classement, Kansas City a immédiatement voulu prendre le contrôle des débats, mais ne parvenait pas à faire grand-chose du ballon. On avait par moments l’impression de voir le Montréal du tout début de saison… mais avec des joueurs bien plus chevronnés sur le terrain !

Sirois a été alerté une première fois par un tir à distance de Pulido, avant une action similaire de l’autre côté avec Melia, forcément, et Choinière pour protagonistes.

Les plus grosses occasions locales sont survenues quand la défense de Montréal a été prise dans son dos par de très belles passes. Première alerte quand Espinoza a trouvé Russell, près du but et quasiment sur la ligne de fond : il a devancé Sirois et il a fallu qu’Herrera dégage de la tête devant la ligne pour éviter que cela ne tourne au vinaigre.

Quelques instants plus tard, Lassiter a envoyé un centre de la gauche dans la course d’Offor, une action similaire à celle qui avait permis à Ibrahim de trouver le fond des filets en coupe, mais dont l’issue fut différente en raison d’une intervention de Melia.

À la demi-heure, Sirois a dévié un tir de loin de Salloi en corner ; sur celui-ci, Russell, fin seul au deuxième poteau, n’a pas pu faire un bon usage du ballon.

C’est alors qu’est tombé le but d’ouverture, où Montréal a monté qu’il pouvait jouer dans le camp de l’adversaire et y accélérer pour exploiter les espaces. Les dix minutes qui ont suivi le 0-1 de Duke furent peut-être les plus difficiles pour l’équipe locale qui n’était certes pas archi-dominée mais était visiblement en plein doute.

Il fallait en profiter, et Montréal l’a fait juste avant la pause : après une touche, l’équipe a posé son jeu pour faire passer de gauche à droite où Herrera et Rea ont combiné avant qu’un centre arrive au cœur du rectangle à un endroit très dangereux où… il n’y avait absolument personne ! Les défenseurs, pour certains mobilisés par Offor, n’ont pas du tout réagi, contrairement à Choinière qui a surgi pour faire 0-2.

Après le repos, deux hommes se sont mis en évidence : Salloi et Sirois. D’abord quand, après une action individuelle sur la gauche du rectangle, le premier nommé a envoyé une puissante frappe repoussée par son adversaire qui avait bien fermé son angle.

Ensuite, quand il a généré l’autre grosse occasion lors de laquelle l’arrière-garde montréalaise a été prise dans son dos. Son magnifique ballon croisé au-dessus de la défense a été reprise en un temps par Russell d’une tout aussi belle frappe… suivie d’un arrêt du même niveau du portier visiteur.

Enfin, quand Sirois est intervenu une nouvelle fois sur un envoi à distance de Salloi. Peinant à se montrer dangereux depuis le début de la saison, Kansas City tente souvent des tirs de loin. Certains sont très bons, on l’a constaté, beaucoup sont désespérés… mais parfois, ils peuvent quand même être menaçants, comme celui bondissant de Ndembe, toutefois à côté.

Dans les arrêts de jeu, Russell pensait avoir réduit la marque d’une superbe frappe croisée de l’entrée du rectangle, mais le but a été annulé car le corps arbitral a estimé que Pulido, en position de hors-jeu, gênait Sirois.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Orlando - Montréal
Vendredi 26 juillet, 20h00

Dernier match

Montréal - Toronto0-1
Samedi 20 juillet, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Miami2553
  2. LA Galaxy2649
  3. Cincinnati2548
  4. Los Angeles FC2447
  5. Salt Lake2544
  6. Columbus2343
  7. Colorado2641
  8. New York2541
  9. Vancouver2438
10. New York City2538
11. Houston2437
12. Seattle2537
13. Charlotte2537
14. Portland2536
15. Orlando2534
16. Minnesota2533
17. Austin2531
18. Toronto2630
19. Dallas2530
20. Atlanta2528
21. Philadelphie2527
22. MONTRÉAL2527
23. DC United2526
24. Nashville2526
25. Chicago2525
26. Kansas City2624
27. New England2323
28. Saint-Louis2523
29. San José2514
► Classements complets

En direct du forum

15h20 - Qui reste, qui part ? par Bxl Boy

15h07 - Mason Toye par Bxl Boy

20/7 - Montréal - Toronto : l'homme de la sasion par Kleinjj

20/7 - Montréal - Toronto : samedi 20 juillet, 19h30 par Bxl Boy

18/7 - Dawid Bugaj par Kleinjj

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Ibrahim
 Martinez
 Coccaro
 Lassiter
 Duke
 Vilsaint
 Yankov
 Choinière
 Gregório Teixeira
 Alvarez
 Toye
 Wanyama
 Piette
 Opoku
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 24 matches

1. Piette
2. Duke
3. Alvarez
4. Sirois
5. Choinière

► Détails

Quiz

Après le dernier match de Nick De Santis, combien de saisons a-t-il fallu attendre pour voir un autre joueur porter le n°4 ?

  • 6
  • 10
  • 14
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com