Le bon plan pour faire chuter Nashville

CF Montréal - Nashville SC 1-0 – Match de championnat (phase classique) joué le 21/06/2023

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Sirois, Waterman, Camacho, Corbo, Brault-Guillard, Wanyama, Choinière (81e Campbell), Lassiter, Duke (89e Miljevic), Ibrahim (67e Offor), Toye (67e Saliba)

NASHVILLE : Willis, Moore, Bauer (71e Zimmerman), Maher, Lovitz, Washington (86e Haakenson), Davis (71e Anunga), Leal (71e Muyl), Gregus (71e McCarty), Mukhtar, Shaffelburg

ARBITRE : Mme Penso

AVERTISSEMENTS : Corbo, Wanyama

LE BUT : 28e Duke (1-0)


Montréal a mis fin à la série de 10 rencontres sans défaite de Nashville et poursuivi la sienne de succès à domicile sans encaisser en s’imposant 1-0 sur un but de Duke grâce à un match bien maîtrisé face à un adversaire qui misait sur le contre mais n’a pas su se montrer dangereux en première mi-temps ni trouver de solutions après l’ouverture du score.

LE MOMENT CHARNIÈRE


  • On approche de la demi-heure et Ibrahim nous réserve une double surprise. La première quand, au sol alors que tout le monde pense l’action finie, il se relève, se bat et réalise un une-deux avec Toye. La seconde ensuite car en position pour tirer ou passer à un équipier haut dans le rectangle, il donne loin en retrait à Duke dont la frappe déviée termine au fond des filets. Ce sera le seul but du match.

LE JEU


  • “Défendre et contrer”, tel est le mantra de Nahsville, et il l’applique à merveille depuis le début de saison, comme on l’avait vu lors du match entre les deux équipes dans le Tennessee. Sauf que quand l’équipe est menée, elle trouve difficilement la faille. Ça s’est encore vu ce soir malgré son bon début de deuxième mi-temps. Montréal a bien géré les forces de son adversaire en première mi-temps, ne se laissant pas menacer, et l’essentiel de son match en général, s’exposant rarement.

LE JOUEUR CLEF


  • Difficile de ressortir quelqu’un, on pourrait même parler du plan collectif mis en place par Losada. Mais s’il faut donner un nom, on penchera pour Choinière, qui s’est procuré la première occasion, en a offert d’autres, et en a annihilé dans l’autre camp, tout en abattant beaucoup de travail.

L’HISTOIRE


  • Montréal sait préserver une avance. Cette saison, il n’a encore encaissé qu’un seul but quand il menait à la marque… contre Philadelphie, un match qu’il a gagné !

TROIS AUTRES POINTS À RETENIR


  • Malgré une erreur en début de deuxième mi-temps, Camacho a livré une solide prestation défensive. D’ailleurs, si Mukhtar fut très discret, il en porte une grande part de responsabilité.

  • Sans être exceptionnel, Duke commence à retrouver ses sensations. Ce fut surtout visible en première mi-temps, il fut plus effacé après la pause, notamment quand il dut fournir davantage d’efforts défensifs.

  • Montréal a remporté sa sixième victoire consécutive à domicile en championnat… et n’a encaissé lors d’aucune d’entre elles.

RÉCIT



Comme contre Minnesota, Montréal a voulu commencer en force, avec un tir hors-cadre de Choinière dès la première minute. Les occasions se firent rares ensuite, mais l’équipe locale dominait, comme on pouvait s’y attendre, et butait sur la défense visiteuse où Bauer s’est souvent mis en valeur. Mais juste avant la demi-heure, elle a dû s’incliner face à la double surprise d’Ibrahim et au tir de loin de Duke (1-0).

Nashville n’a pas vraiment réagi, la seule autre (double) occasion avant la pause venant d’une belle frappe de Lassiter de l’entrée du rectangle repoussée par Willis, avant l’intervention d’un défenseur devant Duke premier au rebond.

En début de deuxième mi-temps, Montréal a laissé passer l’orage : une tête de Washington au-dessus, une occasion en or galvaudée par Shaffleburg qui a tiré dans les nuages après une erreur de la défense, un superbe retour de Choinière pour annihiler un contre (mais comment était-ce possible de laisser tant d’espace en menant d’un but face à un adversaire dont c’est la spécialité ?) et une frappe de loin de Mukhtar repoussée des poings par Sirois.

Les occasions ont ensuite continué de pleuvoir, mais dans l’autre camp. Maher a d’abord dû revenir dare-dare devant Ibrahim bien servi par Choinière, Lassiter a ensuite tiré hors-cadre alors qu’il était en position de faire beaucoup mieux, puis Willis a repoussé un envoi de Toye lancé dans l’espace mais légèrement décalé.

Même Wanyama a tenté sa chance : une fois de loin, hors-cadre, une autre de la tête après un corner, mieux placée mais pas assez puissante. On eut aussi droit à une frappe de loin de Saliba captée par Willis.

Bien entendu, Nashville a davantage poussé en fin de match. Ce ne fut pas infernal non plus, mais Sirois a dû sortir une claquette sur un centre de Shaffelburg dévié par Brault-Guillard et s’interposer sur une tête de Zimmerman à la reprise d’un centre.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Orlando - Montréal
Samedi 30 septembre, 19h30

Dernier match

Atlanta - Montréal4-1
Samedi 23 septembre, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Cincinnati3062
  2. Saint-Louis3153
  3. Orlando3051
  4. Philadelphie3050
  5. Columbus3049
  6. Atlanta3149
  7. New England2949
  8. Los Angeles FC3045
  9. Seattle3045
10. Nashville2944
11. Salt Lake3043
12. Houston3043
13. Vancouver3042
14. Portland3142
15. San José3141
16. Dallas3040
17. Kansas City3138
18. MONTRÉAL3037
19. Minnesota3037
20. New York City3137
21. DC United3136
22. Austin3035
23. LA Galaxy2934
24. Chicago3034
25. New York3034
26. Charlotte2933
27. Miami2932
28. Colorado3023
29. Toronto3022
► Classements complets

En direct du forum

24/9 - Atlanta - Montréal : l'Homme de la saison par loupdogg

23/9 - Atlanta - Montréal : samedi 23 septembre, 19h30 par Bxl Boy

21/9 - Montréal - Cincinnati : l'homme de la saison par loupdogg

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Offor
 Choinière
 Ibrahim
 Quioto
 Opoku
 Duke
 Brault-Guillard
 Lassiter
 Toye
 Vilsaint
 Campbell
 Lappalainen
 Camacho
 Waterman
 Rea
 Hamdi
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 33 matches

1. Choinière
2. Camacho
3. Sirois
4. Duke
5. Corbo

► Détails

Quiz

À la fin de la saison 2012, Montréal était en milieu de classement mais, dans le jeu...

  • Était la meilleure équipe de MLS dans certains domaines, la pire dans d'autres
  • Avait des statistiques moyennes, reflétant son classement
  • Était très faible dans tous les aspects et ne méritait pas sa place au classement
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com