Un ouf de soulagement

CF Montréal - Vaughan SC 2-0 – Match de Coupe du Canada joué le 18/04/2023

 CF Montréal
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Ketterer, Corbo, Camacho (75e Campbell), Thorkelsson, Choinière (46e Brault-Guillard), Zouhir, Rea, Duke (65e Hamdi), Iliadis, Lassiter (65e Offor), Ibrahim

VAUGHAN : Catalano, Higgins (73e Mac), Cela, Gogarty, Mannella (73e Phillips), Belluz, Carreiro (56e Robinson), Di Chiara (79e Bradbury), Zambazis (57e Zeppieri), Rose, Marzouk

ARBITRE : M. Souaré

AVERTISSEMENTS : Higgins, Di Chiara

LES BUTS : 31e Rea (1-0), 36e Ibrahim (2-0)


Montréal a renoué avec la victoire en s’imposant 2-0 contre Vaughan en Coupe du Canada grâce à des buts de Rea et d’Ibrahim. Si le niveau de l’adversaire a certes aidé, on a aussi vu du mieux dans le jeu et certains automatismes naissants, de quoi aussi faire du bien à la confiance.

LE MOMENT CHARNIÈRE


  • On arrive à la demi-heure de jeu et, depuis une dizaine de minutes, Montréal montre de bonnes choses dans le camp adverse, même si ça débouche surtout sur des corners. On voit que ceux-ci sont travaillés à l’entraînement, avec Rea dans un rôle important… et souvent oublié par la défense visiteuse. Il en profite une première fois pour enchaîner un superbe contrôle de la poitrine - tir de loin, sous la transversale, dévié par Catalano. Sur le coup de coin qui en résulte, il est cette fois dans le rectangle, a encore échappé au marquage et décoche une frappe qui fait mouche, permet à Montréal d’ouvrir la marque et, surtout, de décharger ses épaules d’un lourd poids.

LE JEU


  • On parlera de la dernière demi-heure de la première mi-temps et de ce qu’il se passait autour de Duke. Toujours très actif, il était moins en vue que contre DC United car… les joueurs autour de lui étaient plus proactifs. Ibrahim décrochait pour chercher des espaces, Lassiter a beaucoup bougé et multiplié les appels même si ses partenaires ne le comprenaient pas toujours, et on passait beaucoup par Rea et Iliadis sur les flancs même si on sentait que ce n’était pas leur meilleure place sur le terrain. Verdict : les joueurs offensifs étaient impliqués et c’était souvent plus positif qu’autre chose. Certes, en face c’était faible, mais ça a permis de faire la différence et cela a, aussi, rassuré dans une certaine mesure.

LE JOUEUR CLEF


  • Ceux qui avaient une chance à saisir et y sont parvenu. On pensera à Lassiter, très actif et dans une position où il était bien plus à l’aise que lors de son entrée contre DC United, à Ibrahim, auteur d’un but mais aussi attentif à créer des espaces tant pour lui que pour ses adversaires, où à Rea, pas forcément à l’aise sur le flanc droit, mais qui a multiplié les efforts dans de nombreuses circonstances ce qui, au bout du compte, lui a permis de se mettre en valeur positivement. Et on s'en voudrait d'oublier Zouhir, qui s'en est plutôt bien sorti dans un rôle où il est plus difficile de se mettre en évidence.

L’HISTOIRE


  • L’intégration des deux nouveaux venus de Miami se poursuit. Ce match tombait à point nommé pour leur permettre d’appliquer les instructions de leur nouvelle équipe dans des conditions favorables, et ils s’y sont attelé lors de leur présence sur le terrain. On a d’ailleurs vu la différence après leur sortie, car le fait que la qualification était déjà assurée à ce moment-là n’explique pas à elle seule la baisse de régime de l’équipe après l’heure de jeu.

TROIS AUTRES POINTS À RETENIR


  • Après 5 minutes à peine, Camacho était dépassé par Marzouk, qui se créait la première occasion du match. L’arrière central a souvent paru emprunté et dépassé quand un adversaire misait sur sa vitesse de course.

  • Ceux qui se demandent pourquoi Ketterer est troisième gardien ont eu leur réponse ce soir, où il n’était pas au niveau de Pantemis et Sirois. Malgré ses nombreuses interventions, son vis-à-vis Catalano était très “douteux” si on peut le dire ainsi…

  • Monté à un quart d’heure du terme à la place de Camacho, Campbell a disputé ses premières minutes sous le maillot du club.

RÉCIT



Après une brève entrée en matière pleine de bonne volonté de la part de Montréal, le premier danger vint de Vaughan après que Marzouk, qui avait d’abord pris Camacho de vitesse, bute sur Lassiter, qui avait hésité à sortir. Dès lors, on eut dix minutes inquiétantes d’une équipe en proie au doute.

Elle a repris ses esprits quand, sur un corner mal négocié, Catalano a dû repousser un tir de Lassiter. Dès lors, on a eu la forte impression de voir de nombreuses tentatives d’exécuter des mouvements travaillés à l’entraînement. Sans succès, certes, mais plus encourageant que ce que l’équipe avait proposé en championnat jusque-là.

Ça nous a permis de voir un tir bondissant de loin de Duke, dévié par Catalano, et une reprise de la tête d’Iliadis sur la transversale après un beau mouvement qui, cela dit, aurait mis la défense davantage en danger si l’exécution avait été plus rapide.

Le but était dans l’air, et Rea a trouvé le fond des filets suite à une succession de corners juste après la demi-heure (1-0).

On sentait Montréal libéré et, cinq minutes plus tard, il a doublé la marque sur une reprise en un temps d’Ibrahim après un excellent centre de Lassiter, dont on notera aussi la concentration quand Iliadis a voulu le lancer sans trop savoir à quel moment effectuer la bonne passe.

Catalano a dû intervenir juste avant la mi-temps, sur un tir d’un angle fermé d’Ibrahim, et juste après, sur un corner où la confusion régnait, ainsi qu’à l’heure de jeu, sur une frappe à distance de Lassiter. Notons que malgré ses nombreuses interventions, le gardien visiteur n’était pas un gage de fiabilité.

Dans le camp d’en face, Rose a suscité quelques sueurs froides après deux efforts individuels : sur le premier, on a remarqué son tir de loin pas mal du tout mais hors-cadre, sur le second, on a surtout vu beaucoup de Montréalais trop courts.

Après les nombreux remplacements, le niveau de Montréal a baissé d’un cran. Il a fallu attendre les dix dernières minutes pour revoir des occasions, ratées par Offor, la première parce qu’il n’a pas suffisamment redressé un centre venu de la gauche, la seconde parce qu’il a écrasé sa frappe.

Il a quand même marqué, après un tir de Brault-Guillard sur le cadre, mais son but a été (injustement) annulé pour hors-jeu.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Orlando - Montréal
Vendredi 26 juillet, 20h00

Dernier match

Montréal - Toronto0-1
Samedi 20 juillet, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Miami2553
  2. LA Galaxy2649
  3. Cincinnati2548
  4. Los Angeles FC2447
  5. Salt Lake2544
  6. Columbus2343
  7. Colorado2641
  8. New York2541
  9. Vancouver2438
10. New York City2538
11. Houston2437
12. Seattle2537
13. Charlotte2537
14. Portland2536
15. Orlando2534
16. Minnesota2533
17. Austin2531
18. Toronto2630
19. Dallas2530
20. Atlanta2528
21. Philadelphie2527
22. MONTRÉAL2527
23. DC United2526
24. Nashville2526
25. Chicago2525
26. Kansas City2624
27. New England2323
28. Saint-Louis2523
29. San José2514
► Classements complets

En direct du forum

15h20 - Qui reste, qui part ? par Bxl Boy

15h07 - Mason Toye par Bxl Boy

20/7 - Montréal - Toronto : l'homme de la sasion par Kleinjj

20/7 - Montréal - Toronto : samedi 20 juillet, 19h30 par Bxl Boy

18/7 - Dawid Bugaj par Kleinjj

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Ibrahim
 Martinez
 Coccaro
 Lassiter
 Duke
 Vilsaint
 Yankov
 Choinière
 Gregório Teixeira
 Alvarez
 Toye
 Wanyama
 Piette
 Opoku
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 24 matches

1. Piette
2. Duke
3. Alvarez
4. Sirois
5. Choinière

► Détails

Quiz

Lors de quelle saison l'IMFC a-t-il pour la dernière fois remporté son premier match de la saison en D2 ?

  • 2007
  • 2005
  • 2004
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com