Un Miami décevant bat un Montréal méritant

CF Montréal - Inter Miami CF 2-3 – Match de championnat (phase classique) joué le 11/05/2024

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Sirois, Campbell, Waterman, Alvarez (73e Sosa), Ruan, Piette, Choinière, Lassiter (73e Zouhir), Duke, Vilsaint (63e Yankov), Toye (73e Ibrahim)

MIAMI : Callender, Weigandt, Kryvtstov (79e Sailor), Freire, Negri, Busquets, Gressel (79e Bright), Cremaschi (71e Ruiz), Rojas (71e Taylor), Messi, Suarez (90e Campana)

ARBITRE : M. Fischer

AVERTISSEMENTS : Piette, Kryvtstov, Busquets

LES BUTS : 22e Duke (1-0), 32e Vilsaint (2-0), 44e Rojas (1-2), 45e Suarez (2-2), 59e Cremaschi (2-3)

À une minute de la fin de la première mi-temps, on pensait que Jules-Anthony Vilsaint, auteur d’un but et d’une passe décisive permettant aux siens de mener 2-0, allait voler la vedette à Lionel Messi. Mais même si l’Argentin fut très discret, Miami a égalisé avant le repos et s’est finalement imposé 2-3 sans réellement impressionner outre mesure.

LE MOMENT CHARNIÈRE


  • Alors qu’il restait une minute à jouer au temps réglementaire de la première mi-temps, Montréal menait 2-0. Au moment de rentrer aux vestiaires, c’était 2-2. Un relâchement coupable des locaux, une efficacité à la limite insultante des visiteurs : interprétez-le comme vous le voulez, toujours est-il que ce fut le tournant du match.

LE JEU


  • Montréal a dominé les débats, notamment la première mi-temps, et a perdu une avance de 2-0 sur deux phases arrêtées, ce qui n’est pas la force de Miami, en outre… Après les errements dans le domaine à Nashville, il y a de quoi se mordre les doigts.

LE JOUEUR CLEF


  • Allez, malgré la défaite, on offre les fleurs à un Montréalais : aligné un cran plus bas qu’à l’habitude vu que Toye jouait aussi, Vilsaint a permis à Montréal de prendre deux buts d’avance, en offrant le premier et en marquant le second. Ce fut toutefois insuffisant.

L’HISTOIRE


  • C’est celle d’un petit Argentin qui a passé la soirée à marcher, à rester des kilomètres hors-jeu (parfois avec son pote Suarez), à jouer les mains dans les poches. Mais quand il se décidait à élever son niveau, c’était spectaculaire… Mais rare…

TROIS AUTRES POINTS À RETENIR


  • Même s’il a baissé de régime en deuxième mi-temps, Duke nous a offert sa meilleure prestation de la saison. Auteur d’un but mais surtout très impliqué dans le jeu offensif des siens, il a confirmé son regain de forme des dernières semaines.

  • Même s’il a encaissé trois buts, Montréal n’a pas souvent été menacé. Si on peut dire d’un côté que Miami a fait le strict nécessaire, il faut quand même souligner une bonne organisation, surtout en première mi-temps (après le 2-3, ce fut davantage décousu… des deux côtés) qui a bien muselé les hommes de Tata Martino.

  • Malgré le nombre de maillots roses (ou argentins), et quelques acclamations lors de ses touches de balle, le public ne semblait pas trop s’emballer pour Messi. Jusqu’à ce qu’il l’ovationne à plusieurs reprises dans les dix dernières minutes. Juste pour le geste, hein, parce qu’il fut loin de sortir du lot malgré ses fulgurances.

RÉCIT


Même si la première occasion fut un tir de Gressel contré par Waterman, on a revu un bon Montréal en début de match, comme lors de l’entame de la saison. Sauf que cette fois, ce n’était pas dû à la seule intensité, mais aussi à une bonne organisation. Miami ne pouvait pas développer son jeu. Il y eut même quelques situations chaudes dans le petit rectangle de Callender.

On approchait du milieu de la mi-temps quand Vilsaint mena un contre afin de servir Duke au moment idéal, ce qui l’isola face à Callender contre qui l’ancien pensionnaire de Miami remporta son face-à-face : 1-0 !

Montréal poursuivait sur son élan. Juste avant la demi-heure, un débordement sur la droite aurait dû arriver à Vilsaint mais la passe en retrait était mal ajustée : Choinière avait parfaitement suivi et plaça son tir dans le coin du but, obligeant Callender à sauver les meubles.

Ce n’était que partie remise. Trois minutes plus tard, sur la gauche cette fois, une accélération de Lassiter qui a combiné avec Vilsaint a permis à ce dernier de doubler l’avance de ses couleurs (2-0). Et c’eut même pu être plus lourd après une passe bien ajustée de Piette dans l’espace vers Duke, dont le tir a fini sur Callender.

Les “Harlem Globe Trotters” de la MLS n’en menaient pas large. Mais ils ont réussi à égaliser en quelques instants avant le retour aux vestiaires. D’abord grâce à un coup franc axial, pas hyper près du but mais quand même suffisamment pour être tenté directement, ce que fit… Rojas, de superbe manière (2-1). Ensuite lors d’un corner dévié vers la deuxième zone : vitesse et confusion surprirent les Montréalais, au contraire de Suarez, qui eut le dessus sur Lassiter pour porter les chiffres à 2-2.

Montréal a tenté de commencer la deuxième mi-temps comme la première, et ce fut en effet plus convaincant qu’à Nashville, avec d’abord un tir de loin de Vilsaint sur Callender, qui a ensuite dévié du bout des doigts un centre qui se dirigeait sur la tête de Toye.

L’efficacité insolente de Miami se poursuivait juste avant l’heure de jeu : légèrement décalé sur la droite, Cremaschi semblait bien lancé mais le retour de Lassiter, qui semblait parfait, fut défaillant dans le dernier geste, permettant aux visiteurs de prendre une avance qu’ils ne perdraient plus (2-3).

Malgré beaucoup de bonne volonté, les jambes montréalaises s’alourdissaient. Il fallut les remplaçants pour ranimer un peu la flamme : un tir de loin de Yankov sur Callender, un centre-tir de Sosa un rien trop croisé.

C’est d’ailleurs Sirois, en déviant du bout des doigts un centre en toute fin de match, qui fut le dernier gardien mis à contribution. La dernière occasion fut quand même pour Montréal, un tir de Waterman dans le petit filet.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Montréal - New York
Mercredi 19 juin, 19h30

Dernier match

Montréal - Salt Lake0-0
Samedi 15 juin, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Miami1938
  2. Cincinnati1736
  3. Salt Lake1834
  4. Los Angeles FC1733
  5. LA Galaxy1831
  6. New York1830
  7. New York City1729
  8. Minnesota1729
  9. Charlotte1828
10. Columbus1527
11. Colorado1825
12. Vancouver1725
13. Toronto1824
14. Austin1823
15. Houston1723
16. Portland1821
17. Seattle1821
18. Philadelphie1720
19. Nashville1720
20. DC United1819
21. MONTRÉAL1718
22. Chicago1818
23. Saint-Louis1718
24. Atlanta1717
25. Dallas1717
26. Orlando1717
27. New England1616
28. Kansas City1814
29. San José1711
► Classements complets

En direct du forum

16/6 - Montréal - Salt Lake : l'Homme de la saison par Kleinjj

15/6 - Montréal - Salt Lake : samedi 15 juin, 19h30 par Bxl Boy

5/6 - Montréal - DC United : l'Homme de la saison par Bxl Boy

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Ibrahim
 Coccaro
 Lassiter
 Vilsaint
 Martinez
 Duke
 Choinière
 Alvarez
 Yankov
 Toye
 Wanyama
 Piette
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 17 matches

1. Piette
2. Sirois
3. Duke
4. Choinière
5. Ruan

► Détails

Quiz

En raison de la pandémie de Covid-19, en 2020, Montréal n'a pas joué 34 rencontres comptant pour la saison régulière mais...

  • 20
  • 23
  • 26
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com