Les défenseurs centraux sauvent les meubles

CF Montréal - Houston Dynamo FC 2-0 – Match de championnat (phase classique) joué le 03/11/2021

 CF Montréal
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Breza, Waterman, Camacho, Miller, Brault-Guillard, Wanyama (66e Maciel), Hamdi (66e Piette), Choinière, Torres (83e Miljevic), Mihailovic (74e Lappalainen), Ibrahim (66e Quioto)

HOUSTON : Morton, Fuenmayor, Parker, Junqua, Hiffmann, Vera (62e Corona), Ceren (71e Carrasquilla), Lundqvist, Dorsey (62e Pasher), Rodriguez (81e Castilla), Lassiter (71e Picault)

ARBITRE : M. Unkel

AVERTISSEMENTS : Hoffmann, Lassiter, Carrasquilla, Breza

LES BUTS : 58e Camacho (1-0), 62e Miller (2-0)


Montréal a méritoirement battu Houston 2-0 grâce à des buts des défenseurs centraux Camacho et Miller. Un succès qui lui permet de conserver toutes ses chances d’accéder à la phase finale de la saison.

Wanyama rétabli, il retrouvait sa place sur le terrain, aux côtés d’Hamdi, reléguant Piette et Maciel sur le banc. Waterman semble définitivement préféré à Struna, alors que Breza était confirmé dans les buts. Devant, Ibrahim était titulaire mais Quioto était disponible et est même entré en cours de match.

Déjà éliminés et auteurs de très mauvais résultats en déplacement, les visiteurs ont d’emblée eu l’air de victimes consentantes. Regroupés dans leur camp, ils étaient en mode attente passive : non seulement ils restaient derrière, mais leurs efforts pour contrecarrer Montréal, hormis essayer de se placer au bon endroit, étaient réduits à leur plus simple expression.

De quoi permettre aux hommes de Wilfried Nancy de prendre le jeu à leur compte sans difficulté. Restait cependant à aller mettre le ballon au fond des filets, ce qui n’a pas toujours été le fort de l’équipe quand l’adversaire se regroupait à onze derrière. Il va sans dire cependant que la première mi-temps a été à sens unique.

Cela dit, il a fallu attendre la moitié de celle-ci pour assister à la première occasion dangereuse : une récupération de balle de Choinière, très en jambes durant ces 45 premières minutes (à l’image de sa deuxième moitié de saison), qui a ensuite envoyé un tir de loin peu à côté.

Cinq minutes plus tard, après un une-deux avec Ibrahim, le même Choinière s’est enfoncé sur la gauche avant d’envoyer un centre bondissant à Mihailovic, fin seul mais maladroit techniquement puisque sa demi-volée était trop sur Morton et put être repoussée par ce dernier.

Le passeur décisif maison a encore tenté sa chance peu après, profitant d’un mauvais contrôle adverse après un mouvement montréalais dans l’axe, mais son tir de loin a fini à côté du but.

Il n’y en avait que pour Montréal depuis le début du match, mais depuis 10 minutes, ça se matérialisait en occasion. La suivante illustrait à quel point les passes se faisaient facilement à 25-30 mètres du but visiteur, et s’est conclue par un tir enroulé de Torres, lui aussi à un rien du poteau droit de Morton.

Houston a quand même été menaçant juste avant le repos : servi par Lassiter, guère avare d’efforts mais souvent bien léger, Rodriguez put ajuster un tir tendu au sol depuis le côté gauche du rectangle, mais lui non plus ne trouva pas le cadre.

Au retour des vestiaires, les visiteurs avaient enfin décidé de prendre un peu d’initiative. Et pendant un petit quart d’heure, ils mirent Montréal dans ses petits souliers. On notera un tir de loin de Lassiter difficilement dévié par Breza et un corner repris de la tête par Dorsey qui n’a pas suffisamment redressé la course du ballon.

Le gardien Montréalais n’a d’ailleurs pas toujours été des plus rassurants. Sans disputer un mauvais match, loin de là, il a confirmé le niveau au l’a connu lors de l’essentiel de ses prestations cette saison. S’il était comparable à celui du Pantemis avant l’arrêt-maladie de celui-ci, on peine à comprendre pourquoi, après le retour de ce dernier, où il a réussi de nombreux exploits, il a perdu sa place. Il semblait pourtant “le plus prêt” des deux pour les échéances importantes de fin de saison, et ce remplacement n’est certainement pas l’idéal pour la confiance des troupes.

Cela dit, face à Houston, c’était devant que le bât blessait puisqu’il fallait marquer et que malgré la domination montréalaise, le score était toujours vierge à l’approche de l’heure de jeu. Heureusement, les défenseurs centraux, qui assuraient déjà derrière, sont venus sauver les meubles devant.

Un corner sur lequel tout le monde a sauté a été prolongé vers le but par un joueur en orange, obligeant Morton à un arrêt réflexe. Le rebond est allé vers Camacho : dos au but et entouré de toutes parts, sans partenaire facile à atteindre, il a eu la lucidité de tenter la seule chose qui avait une chance de réussir, une talonnade. Avec raison, et adresse, puisque le ballon est allé se loger au fond des filets (1-0) !

Quatre minutes plus tard, un corner de Mihailovic arriva en zone centrale où Miller eut le meilleur timing et plaça une reprise de la tête hors de portée du gardien adversaire, qui se retournait pour la deuxième fois de la journée (2-0).

Dès cet instant, la messe était dite. La fin de rencontre s’apparenta à une promenade de santé pour Montréal, et permit avant tout de gérer l’effectif. Wanyama, pas encore à 100%, a pu aller se reposer. Quioto, pas encore apte à commencer un match, a pu accumuler les minutes – il n’avait rien à montrer de probant, juste à acquérir du rythme, sans pression. Quant aux autres, ils ont pu reprendre leur souffle, ce qui n’est pas plus mal car certains joueurs semblent à court d’énergie.

Et celle-ci sera bien nécessaire pour le dernier match de saison régulière de la saison, avec la visite d’Orlando. Les autres résultats de la soirée ne laissent qu’une seule possibilité : la victoire sera synonyme de qualification, tout autre résultat d’élimination. Mais le match pourrait aussi être couperet pour les Floridiens, car une défaite mettrait probablement fin à leur saison, à moins de résultats favorables ailleurs lors du jour décisif. L’enjeu sera donc énorme, et le rendez-vous de ce dimanche sera vraisemblablement très riche en émotions !

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Nashville - Montréal
Mercredi 18 mai, 20h30

Dernier match

Charlotte - Montréal0-2
Samedi 14 mai, 19h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Los Angeles FC1123
  2. Dallas1122
  3. Austin1120
  4. MONTRÉAL1120
  5. Orlando1220
  6. Philadelphie1120
  7. Cincinnati1219
  8. LA Galaxy1119
  9. New York1119
10. Salt Lake1219
11. New York City1017
12. Atlanta1115
13. Houston1115
14. Colorado1115
15. Nashville1115
16. Portland1215
17. Minnesota1114
18. DC United1013
19. Charlotte1213
20. Columbus1113
21. New England1112
22. Toronto1211
23. Miami1111
24. Seattle910
25. San José1110
26. Chicago1110
27. Kansas City129
28. Vancouver108
► Classements complets

En direct du forum

9h18 - Charlotte - Montréal : samedi 14 mai, 19h00 par Kleinjj

9h06 - Charlotte - Montréal : l'Homme de la saison par loupdogg

13/5 - Coupe du Canada 2022 par Bxl Boy

9/5 - Montréal - Atlanta : l'Homme de la saison par Bxl Boy

9/5 - Montréal - Orlando : l'Homme de la saison par Wonnilon

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Mihailovic
 Quioto
 Torres
 Kone
 Brault-Guillard
 Camacho
 Kamara
 Lappalainen
 Miller
 Waterman
 Johnston
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 13 matches

1. Mihailovic
2. Wanyama
3. Camacho
4. Quioto
5. Lappalainen

► Détails

Quiz

De quelle équipe nationale Thierry Henry avait-il été adjoint avant de devenir entraîneur principal de Montréal ?

  • Belgique
  • France
  • Irlande
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com