Occasion(s) ratée(s)

CF Montréal - Chicago Fire FC 0-0 – Match de championnat (phase classique) joué le 16/09/2023

 
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Sirois, Campbell, Waterman, Corbo, Brault-Guillard (76e Duke), Piette, Saliba, Lappalainen (57e Lassiter), Choinière, Opoku (76e Quioto), Vilsaint (57e Offor)

CHICAGO : Brady, Souquet, Pineda, Czichos, Aceves, Dombia, Gimenez, Herbers (85e Torres), Gutierrez (89e Koutsias), Haile-Selassie (57e Shaqiri), Kamara

ARBITRE : M. Allatin

AVERTISSEMENTS : Choinière, Pineda, Doumbia, Herbers, Quioto, Corbo


Tenu en échec 0-0 par Chicago, Montréal a pourtant dominé son adversaire pendant les deux tiers du match et a régulièrement menacé le gardien adverse, mais n’a pas concrétisé tant les occasions de remporter les trois points que celle d’effectuer une superbe opération au classement.

LE JOUEUR CLEF


  • Chris Brady. Le gardien de Chicago a probablement été le joueur le plus en vue de la rencontre, pour toutes sortes de raisons, mais surtout plusieurs arrêts clefs… Il est cependant passé à côté de certaines interventions, ce dont les Montréalais ne sont pas arrivés à profiter.

LE JEU


  • Lequel ? Celui de la première mi-temps, principalement les 25 premières minutes, où Montréal noyait son adversaire grâce à des vagues venues de partout, tant des côtés que de l’axe, alternant combinaisons et centres ? Celui du retour des vestiaires, fait d’attentisme excessif d’une petite demi-heure à trop se faire marcher sur les pieds au vu du reste du match ? Ou celui du dernier quart d’heure, davantage dominé par la volonté d’aller chercher les trois points, de façon pas toujours académique, mais qui a fait repasser de nombreux moments de frayeur aux hommes de Frank Klopas ?

L’HISTOIRE


  • Romell Quioto a enfin rejoué ! Certes, ce fut bref et guère fabuleux, mais sa montée au jeu a redynamisé l’équipe. En outre, après une aussi longue absence, ce n’était pas à lui de réaliser des miracles. D’autant que le match aurait dû être plié avant son arrivée sur le terrain.

LE MOMENT CHARNIÈRE


  • Le match n’a pas connu de réel tournant, dans un sens ou dans l’autre. Ce sont plutôt les nombreuses occasions que Montréal n’est pas arrivé à concrétiser qui sont à mettre de l’avant, que ce soit à la toute première ou à la toute dernière minute.

TROIS AUTRES POINTS À RETENIR


  • On vous parle des possibilités de but dans notre récit, mais il y a aussi eu beaucoup de moments “presque” pour Montréal, qui ne se sont toutefois pas matérialisés en menace concrète notamment parce que malgré le fait que le ballon traîne dans une zone dangereuse, aucun joueur local ne suivait pour s’en emparer. On parle des occasions ratées avec le ballon, mais celles-là en ont aussi fait partie.

  • Ah, cette irrégularité… Non seulement d’un match à l’autre, mais aussi au cours des mêmes 90 minutes. Des joueurs qui font des passes en or mais sont mal placés pour recevoir une simple passe, une équipe qui étouffe son adversaire pendant une mi-temps puis oublie de jouer au retour des vestiaires, de la bonne volonté par moments et un manque flagrant de concentration par d’autres : bien entendu, cela n’explique pas ce partage, mais c’est une… constance cette saison, et ça peut expliquer la situation de l’équipe au classement. Avec seulement quelques points de plus, elle respirerait pourtant beaucoup mieux…

  • Miami battu à Atlanta, les deux équipes de New York qui se neutralisent et laissent un point dans la nature, Charlotte tenu en échec par DC United et Toronto qui perd encore (oui, ça c’est anecdotique) : il y avait une affaire en or à effectuer en battant Chicago ce soir, mais finalement, Montréal est impliqué dans le statu quo de la soirée dans cette zone du classement.

RÉCIT


Les 25 premières minutes ont été à sens unique, avec de nombreuses occasions à la clef. On aura noté dès les premières secondes un tir dans le filet latéral de Brault-Guillard bien servi par Saliba, puis un envoi de loin croqué et trop croisé du dernier nommé, et un arrêt de Brady après une reprise de la tête d’Opoku sur un centre de la droite. Ainsi qu’une habituelle minute de folie, avec d’abord un corner repris sur la transversale par Campbell et, dans une action distincte, un tir trop croisé de Vilsaint lancé par Choinière.

La suite de la première mi-temps fut toujours à l’avantage de Montréal, mais il était moins menaçant, et les deux équipes eurent une occasion peu avant le repos : Brady dut d’abord sortir promptement devant Choinière qui s’était jeté sur un centre rentrant, Sirois dut ensuite être à la bonne place sur une belle frappe à distance de Gimenez qui reprenait un corner mal dégagé.

Le retour des vestiaires fut bien différent, avec un Montréal tombant parfois dans la facilité et des visiteurs plus hargneux, mettant Sirois à contribution. D’abord sur un tir de Souquet après un repli approximatif de Campbell, ensuite lors d’un tir de loin écrasé de Kamara. Le manque d’attention était flagrant sur l’occasion suivante, sautant encore bien plus aux yeux que le tir de Souquet dans le filet latéral.

Montréal a repris sa marche en avant dans le dernier quart d’heure, ce qui coïncidait avec le retour très attendu de Quioto. Mais ce sont les autres remplaçants qui ont été impliqués dans sa première occasion locale de la deuxième mi-temps, une très belle passe de Lassiter à Duke dont le centre est passé peu devant Offor et à côté du but.

Montréal n’était pas à l’abri d’une mauvaise surprise, comme l’a montré une série de relances ratées ponctuée par un arrêt de Sirois après une tentative de Gutierrez. Mais le pressing était bel et bien dans le camp d’en face, Brady s’illustrant d’abord en arrêtant une reprise de la tête d’Offor puis en ratant complètement sa sortie ce dont Duke fut incapable de profiter. Mais le portier visiteur fut surtout le sauveur de ses couleurs dans les arrêts de jeu en détournant un tir à bout portant de Lassiter qui avait reçu une offrande d’un défenseur.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Orlando - Montréal
Vendredi 26 juillet, 20h00

Dernier match

Montréal - Toronto0-1
Samedi 20 juillet, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Miami2553
  2. LA Galaxy2649
  3. Cincinnati2548
  4. Los Angeles FC2447
  5. Salt Lake2544
  6. Columbus2343
  7. Colorado2641
  8. New York2541
  9. Vancouver2438
10. New York City2538
11. Houston2437
12. Seattle2537
13. Charlotte2537
14. Portland2536
15. Orlando2534
16. Minnesota2533
17. Austin2531
18. Toronto2630
19. Dallas2530
20. Atlanta2528
21. Philadelphie2527
22. MONTRÉAL2527
23. DC United2526
24. Nashville2526
25. Chicago2525
26. Kansas City2624
27. New England2323
28. Saint-Louis2523
29. San José2514
► Classements complets

En direct du forum

15h20 - Qui reste, qui part ? par Bxl Boy

15h07 - Mason Toye par Bxl Boy

20/7 - Montréal - Toronto : l'homme de la sasion par Kleinjj

20/7 - Montréal - Toronto : samedi 20 juillet, 19h30 par Bxl Boy

18/7 - Dawid Bugaj par Kleinjj

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Ibrahim
 Martinez
 Coccaro
 Lassiter
 Duke
 Vilsaint
 Yankov
 Choinière
 Gregório Teixeira
 Alvarez
 Toye
 Wanyama
 Piette
 Opoku
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 24 matches

1. Piette
2. Duke
3. Alvarez
4. Sirois
5. Choinière

► Détails

Quiz

Laquelle de ces équipes Montréal n'a pas affronté en match amical en 2009

  • Boca Juniors
  • River Plate
  • Bordeaux
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com