Une première défaite, cinglante

Philadelphia Union - Impact Montréal 5-0 – Match amical joué le 21/02/2018

L’Impact a subi sa première défaite de la préparation sur les chiffres cinglants de 5-0 contre Philadelphie. Même si Rémi Garde avait aligné une équipe très jeune face à un adversaire dont la plupart des titulaires étaient présents, ce qu’on a vu fut bien plus inquiétant que rassurant.

Pour l’avant-dernière des cinq rencontres de préparation, Rémi Garde avait décidé de faire tourner son effectif et d’effectuer quelques essais. Ainsi, la composition au coup d’envoi était la suivante : Pantemis, Duvall, Meilleur-Giguère, Raitala, Lovitz, Donadel, Krolicki, Bahiya, Salazar, D. Choinière, Jackson-Hamel.

Si quelques titulaires étaient aussi absents dans les rangs de Philadelphie, on était quand même assez proche de l’équipe A. De quoi encourager les hommes de Jim Curtin à garder le ballon et à construire le jeu dans le camp adverse, le style qu’ils préfèrent développer. Et sans surprise, les joueurs de l’Impact se sont regroupés en défense pour attendre leur adversaire.

Sauf que cette fois, l’écart entre les deux formations sur le terrain était largement perceptible. Au moins autant, voire plus, qu’entre les titulaires habituels de l’Impact et leurs précédents adversaires militant en USL. Certains amoureux de l’attaque à tout va vous diront que plus on passe de temps derrière, plus on risque d’y commettre une énorme erreur…

C’est ce qui est arrivé peu avant le quart d’heure quand une passe anodine de Pantemis à Meilleur-Giguère a abouti sur le talon de celui-ci. L’Impact perdait le contrôle du ballon, Sapong a surgi pour s’en emparer avant d’être mis à terre par Meilleur-Giguère. Il s’est fait ensuite justice lui-même en convertissant un penalty indiscutable (1-0).

Ce but n’a en rien changé la physionomie des échanges, qui se sont poursuivis sur un tempo incroyablement lent. Jusqu’à la pause, on n’eut pas grand-chose à se mettre sous la dent, hormis un tir à distance de part et d’autre, non loin du cadre (l’envoi montréalais était signé Krolicki) et des situations confuses dans le rectangle, le plus souvent dans celui de l’Impact.

Philadelphie a néanmoins réussi à doubler son avance à trois minutes du repos. Duvall s’est fait manger tout cru par Real, qui a ensuite centré par Accam, très mal tenu. Le renfort arrivé de Chicago a eu tout le loisir de reprendre le ballon en un temps et de le placer hors de portée de Pantemis (2-0).

Alors qu’il restait une poignée de secondes avant le retour au vestiaire, Donadel s’est copieusement énervé sur Accam, qui avait laissé traîner le bras. L’arbitre a puni les deux protagonistes d’un carton jaune, et l’Italien a été remplacé illico presto par Rémi Garde. Certes, ça aurait pu être pour une autre raison, mais vu le temps qu’il restait, il est fort possible que le capitaine du soir ait été sorti en raison de son attitude. On attendra d’en savoir plus.

Au retour des vestiaires, seul Pantemis avait été remplacé, par Diop, mais les dix autres eurent un énorme coup de mou. On rejouait depuis à peine plus de trois minutes qu’une passe traversait la défense de l’Impact en toute quiétude pour arriver à Sapong, fin seul, qui d’un tir croisé fit passer les chiffres à 3-0.

Ce début de deuxième période était limite humiliant pour l’Impact, qui ne semblait même plus dans le match. Et la note allait s’alourdir quand un corner arrivait dans le rectangle à Accam qui a envoyé un petit ballon aérien en direction de Trusty, oublié. De la tête, il fit 4-0.

Garde a fait monter au jeu quelques titulaires des rencontres précédentes par la suite, et Phiadelphie, visiblement repu, a laissé l’initiative du jeu à son adversaire. Montréal s’est alors créé sa meilleure occasion… grâce à deux joueurs qui étaient sur le terrain au coup d’envoi ! Un centre de Lovitz était repris en un temps par Krolicki, déjà à l’origine de l’action, d’une belle frappe du gauche qui se dirigeait sous la transversale avant la bonne intervention de McCarthy.

Malgré tout, les occasions de but continuaient d’affluer dans le même camp. Sans même réellement jouer le contre, Philadelphie exploitait la possibilité de passer bien trop facilement dans le dos de la défense de l’Impact. Ainsi lancé, Fontana fixa par exemple Cabrera et Piette avant d’envoyer un tir dévié par l’Argentin. Sur le corner, la reprise de Trusty heurta la transversale de plein fouet.

À un peu plus d’un quart d’heure du terme, Diop dut repousser une tentative de Bedoya, seul face à lui. Ce n’était que partie remise. Sur un vrai contre, cette fois, Herbers a déboulé sur la gauche avant de centrer pour Simpson auteur d’un contrôle approximatif qui ne l’empêcha pas de faire passer les chiffres au score de forfait (5-0).

Bien entendu, les résultats des matches amicaux importent peu. En revanche, les faiblesses tant défensives qu’offensives montrées ce soir face à un adversaire que peu de monde s’attend à voir bien classé en fin de saison ont au moins de quoi susciter des inquiétudes quant à la qualité du banc montréalais. Mais pas seulement… Et il ne reste qu’une occasion de se rassurer avant que ça compte vraiment, samedi contre New York City.

Calendrier

Prochain match

Toronto - Montréal
Mercredi 15 juillet, 20h00

Dernier match

New England - Montréal1-0
Jeudi 9 juillet, 20h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Minnesota26
  2. Kansas City26
  3. Colorado26
  4. Atlanta26
  5. Los Angeles FC24
  6. New York24
  7. MONTRÉAL24
  8. Dallas24
  9. Seattle24
10. Toronto24
11. Columbus24
12. DC United23
13. Portland23
14. Vancouver23
15. Salt Lake22
16. San José21
17. Philadelphie21
18. Chicago21
19. New England21
20. Orlando21
21. LA Galaxy21
22. Houston21
23. Cincinnati20
24. Miami20
25. Nashville20
26. New York City20
► Classements complets

En direct du forum

23h44 - New England - Montréal : jeudi 9 juillet, 20h00 par flying_dutchman

23h33 - New England - Montréal : l'homme de la saison par flying_dutchman

9/7 - Reprise en MLS par Kleinjj

9/7 - École de jeunes par Daniel

7/7 - Ligue des champions 2020 par Pouchkine

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Urruti
 Quioto
 Taïder
 Okwonkwo
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 5 matches

1. Diop
2. Urruti
3. Quioto
4. Brault-Guillard
5. Binks

► Détails

Quiz

En quelle année a été inauguré le stade Saputo ?

  • 2007
  • 2008
  • 2009
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com