Breza héros des tirs au but

Forge FC - CF Montréal 0-0 (t.a.b.) – Match de Coupe du Canada joué le 27/10/2021

 CF Montréal
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
FORGE FC : Henry, Cissé, Samuel, Krutzen, Bekker, Jonsson, Borges (74e D. Choinière), Awuah, Browne, Babouli, Welshman (74e Navarro)

MONTRÉAL: Breza, Struna, Bassong, Waterman, Brault-Guillard (59e Bayiha), Piette, Zouhir, Kizza (74e Camacho), Hamdi (64e Lappalainen), Miljevic (59e Tabla), Ibrahim (46e Johnsen)

ARBITRE : M. Rudolf

AVERTISSEMENTS : Miljevic, Piette, Waterman, Borges, Tabla

TIRS AU BUT : Babouli (0-0), Lappalainen (0-1), Krutzen (1-1), Johnsen (1-1), Awuah (1-1), Tabla (1-1), Cissé (2-1), Camacho (2-2), Bekker (3-2), Zouhir (3-3), Browne (3-3), Piette (3-3), D. Choinière (4-3), Struna (4-4), Navarro (5-4), Bassong (5-5), Samuel (6-5), Bayiha (6-6), Jonsson (7-6), Waterman (7-7), Henry (7-7), Breza (7-8)


Il aura fallu recourir a une séance de tirs au but épique dont les gardiens de but ont été les derniers protagonistes pour que Montréal se qualifie, sans panache, pour la finale de la Coupe du Canada après un 0-0 sur le terrain du Forge FC, qui n’a pas démérité.

On ne détaillera pas la compo de Wilfried Nancy, pour le moins expérimentale à certains égards, et qui n’a pas vraiment donné satisfaction. Cela dit, la principale inconnue fut aussi… une des satisfactions majeures : pour sa première titularisation, le jeune Zouhir, dont certains disaient que les qualités avaient permis de laisser partir Sejdic sans réticences, s’est positivement mis en évidence. Il faut dire que plusieurs de ses partenaires, eux, étaient quelques tons en dessous.

Même si les joueurs d’Hamilton ont entamé la rencontre tambour battant, les premières occasions ont été montréalaises : un tir à distance de Zouhir difficilement dévié par Henry, qui s’est encore mis en évidence en repoussant un envoi d’Hamdi, seul face à lui, avant qu’Ibrahim, pourtant isolé, n’envoie le rebond dans les nuages.

La première grosse occasion de l’équipe locale vint des pieds de Babouli dont le tir de loin au premier poteau fut repoussé par Breza, très attentif pour arrêter ensuite la reprise à bout portant de Browne, premier au rebond. Browne, oui, Omar Browne, celui dont Rémy Garde se demande pour qui il se prend.

Ajoutez à l’équation quelques joueurs jugés un peu trop justes pour la MLS comme Bekker et des fers de lance de la CanPL comme Borges ou Krutzen, et vous avez une idée du type d’adversaire. Pour ceux qui suivent les championnats étrangers, c’est typiquement l’équipe de D2 ambitieuse et qui vise, légitimement, la montée parmi l’élite. Rien d’étonnant à ce que cette formation fasse partie des ténors de CanPL. Son parcours en Concacaf League en atteste.

Malgré quelques demi-occasions pour Hamilton, la suite de la première mi-temps fut relativement équilibrée, Montréal ayant souvent une possession stérile et exerçant un semblant de domination handicapé par un entrejeu incapable de construire dignement.

Au retour des vestiaires, le Forge FC a rapidement montré qu’il n’était pas impressionné le moins du monde, et montré le visage de l’équipe ayant dompté des adversaires plus exotiques dans des conditions difficiles en Amérique centrale.

On rejouait depuis trois minutes à peine que Babouli slalomait sur la gauche avant d’envoyer un centre sur lequel s’est jeté Welshman un rien trop tard : il a certes devancé Breza et touché le ballon, mais pas suffisamment pour en redresser la course en direction du cadre.

Quatre minutes plus tard, un coup franc joué rapidement par Bekker a permis à Awuah de s’enfoncer sur la gauche de rectangle avant de glisser en retrait à Krutzen, complètement seul mais ce dernier a complètement raté sa reprise.

Il ne fallut pas attendre 120 secondes pour voir une action plein axe toute en verticalité, en deux passes de Bekker vers Babouli puis de ce dernier vers Welshman, l’attaquant s’est retrouvé devant Breza qui a encore dû intervenir pour dévier en corner le tir d’un angle fermé.

Montréal en a eu plein les pieds et a commencé à sortir la tête de l’eau lors de l’entrée de Camacho : s’il a stabilisé la défense, il a aussi fait sortir Bassong de l’axe pour passer à gauche, où son dynamisme a forcé l’adversaire à être davantage sur ses gardes. Insuffisant toutefois pour empêcher le coup de sifflet final sur le score de 0-0 et la séance de tirs au but qui, bizarrement, intervient sans même qu’il n’y ait de prolongation.

Celle-ci fut épique, puisque les deux équipes ont tiré 11 fois chacune ! Babouli, très en vue durant le match, a immédiatement tiré dans les airs, mais Johsnen, deuxième tireur montréalais, a trouvé la transversale. Une belle détente de Breza a dévié l’envoi d’Awuah, arrêt immédiatement annihilé par Henry, qui a repoussé le tir de Tabla. Après cinq tirs de chaque côté, l’égalité parfaite subsistait.

La suite commençait on ne peut mieux puisque Breza repoussait le tir hésitant de Browne. Piette avait la qualification au bout du pied mais fut tout aussi malheureux que pendant son match quand Henry repoussa son envoi. Les tireurs de chaque équipe trouvèrent ensuite tour à tour le chemin des filets.

Comme souvent, même si ce n’est pas toujours le cas, les 10 joueurs de champ ont été les premiers à s’exécuter dans chaque camp. L’égalité étant toujours de mise, on se retrouvait donc dans un double duel de gardiens. Gagné, à deux reprises, par Breza, qui repoussa d’abord le tir mou d’Henry avant de le prendre à contre-pied et d’assurer la qualification montréalaise.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Montréal - DC United
Samedi 1 octobre, 19h30

Dernier match

New England - Montréal0-1
Samedi 17 septembre, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Los Angeles FC3264
  2. Philadelphie3264
  3. MONTRÉAL3259
  4. Austin3255
  5. New York3250
  6. Dallas3250
  7. New York City3249
  8. Nashville3247
  9. LA Galaxy3246
10. Cincinnati3246
11. Portland3246
12. Minnesota3245
13. Orlando3145
14. Salt Lake3243
15. Miami3142
16. Columbus3142
17. Seattle3240
18. Vancouver3240
19. Atlanta3240
20. Colorado3239
21. Charlotte3138
22. New England3238
23. Kansas City3237
24. Chicago3235
25. Toronto3234
26. Houston3233
27. San José3231
28. DC United3227
► Classements complets

En direct du forum

21/9 - New England - Montréal : l'Homme de la saison par penz

21/9 - Montréal - Chicago : l'Homme de la saison par Bxl Boy

20/9 - Montréal - New England : l'Homme de la saison par Wonnilon

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Quioto16 
 Mihailovic
 Kamara
 Brault-Guillard
 Johnston
 Ibrahim
 Kone
 Torres
 Waterman
 Toye
 Choinière
 Miller
 Camacho
 Lappalainen
 Miljevic
 Wanyama
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 37 matches

1. Quioto
2. Lappalainen
3. Mihailovic
4. Wanyama
5. Camacho

► Détails

Quiz

Quel joueur n'a pas été conservé par le club début 2019 avant d'être réembauché en toute fin de saison ?

  • Rod Fanni
  • Jeisson Vargas
  • Bacary Sagna
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com