Even if this site is bilingual, this page is only available in French
Il manquait un petit quelque chose

CF Montreal - Nashville SC 0-1 – League game (regular season) played on 11/09/2021

Comment
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Pantemis, Waterman, Miller, Bassong (73e Ibrahim), Brault-Guillard (64e Kizza), Wanyama, Hamdi, Choinière, Torres, Mihailovic, Johnsen (61e Quioto)

NASHVILLE : Willis, Miller (64e Johnston), Zimmerman, Romney, Lovitz, Lagrassa (46e Godoy), Anunga, Washington, Mukhtar (90e Danladi), Rios (64e Loba), Sapong (81e Muyl)

ARBITRE : M. Petrescu

AVERTISSEMENTS : Mukhtar, Bassong, Anunga, Willis

LES BUTS : 67e Zimmerman (0-1)


Montréal a concédé sa première défaite de la saison au stade Saputo, des œuvres de Nashville vainqueur 0-1 dans un stade privé des Ultras Montréal. Les deux équipes ont été appliquées mais les visiteurs ont été les plus dangereux en deuxième mi-temps et ont pris trois points à l’issue d’une soirée qui a manqué de fantaisie.

Petite surprise pour ce premier match après la trêve, puisque Pantemis avait à nouveau la préséance sur Breza dans le but. Privé de Camacho et Struna, Nancy alignait Waterman dans l’axe de la défense centrale, avec Bassong à sa droite et Miller à sa gauche. Hamdi était préféré à Piette aux côtés de Wanyama alors que Johnsen jouait en pointe, Quioto commençant sur le banc.

On ne s’étendra pas sur l’ambiance, mais dès le début de rencontre, on sentait une énorme différence en l’absence du kop et il y eut régulièrement des airs d’USL en tribune (la deuxième mi-temps fut particulièrement pauvre). Restait à ce que ce soit différent sur le terrain. Ce n’était pas gagné car en face, Nashville n’est pas vraiment un gage de spectacle. Ce qui n’empêche pas cette équipe d’être brillante et bien classée.

Ce sont d’ailleurs les visiteurs qui se sont créé les premières occasions de la soirée, un trois-en-un après 7 minutes. Un centre de la droite était remis par Rios à Mukhtar dont la reprise, contrée, revint à son coéquipier. Sa première tentative fut repoussée par Pantemis, sa seconde, légèrement déviée, termina sur le dessus de la transversale.

Le premier danger montréalais vint des pieds de Choinière qui, alors que Johnsen venait de justesse d’empêcher un ballon de sortir, profita de l’hésitation des joueurs de Nashville pour s’emparer du cuir et tenter un tir enroulé qui passa toutefois largement à côté. Ce genre de faute d’inattention fut très loin d’être la marque de fabrique des deux équipes au cours de la soirée, mais dans le camp d’en face, on assista à l’une ou l’autre perte de balle mettant la défense en mauvaise posture, sans conséquence fâcheuse toutefois.

La défense de Nashville était avant tout concentrée et bien regroupée. L’objectif était par exemple d’empêcher Torres de recevoir le ballon en position dangereuse plutôt que de l’empêche de nuire une fois qu’il était en sa possession. Ce qui n’empêchait évidemment pas l’Argentin d’y toucher. Notamment quand, voyant l’horizon bouché de joueurs des deux équipes devant lui, il tenta un effort qui se conclut par un tir à distance au-dessus.

Les occasions étaient très rares. Nashville s’en créa une dernière et demie avant le repos. La première par Sapong qui, après un une-deux involontaire avec Bassong, put tirer de loin et obliger Pantemis à intervenir. La seconde n’est digne de mention que par équité car elle était aussi (peu) menaçante que celle de Choinière : un tir de loin bondissant de Mukhtar, à côté et sans danger.

Si la rencontre resta équilibrée et appliquée au retour des vestiaires, dans une ambiance qui avait encore chuté d’un cran, Montréal ne parvenait pas à mettre la défense visiteuse en danger. Les occasions étaient certes rares dans l’autre camp, mais existantes et, surtout, ô combien dangereuses !

On rejouait depuis trois minutes que Rios s’enfonçait sur la gauche du rectangle comme dans du beurre avant de glisser le ballon en retrait à Sapong dont la reprise en un temps fut repoussée par Pantemis auteur d’un réflexe salvateur du pied.

Les deux hommes se retrouvèrent un peu après l’heure de jeu. Cette fois, l’attaquant tenta un puissant tir de loin qui se dirigeait sous la transversale avant que le portier local ne le dévie d’un plongeon spectaculaire.

La troisième fut la bonne. Avec d’autres acteurs en maillot jaune et une phase de jeu différente. Un coup franc sur la droite de Mukhtar permettait à Zimmerman d’émerger de la tête et de prolonger le ballon au fond des filets (0-1).

Un autre coup franc, juste à l’entrée du rectangle, fut ensuite envoyé peu au-dessus par Mukhtar qui, tout au long de la soirée, a confirmé son étincelante forme des dernières semaines.

À un gros quart d’heure du terme, on vit enfin une possibilité de but montréalaise. L’équipe attaquait, comme souvent ce soir, et on se demandait quelle solution Torres, à une vingtaine de mètres du but, allait chercher cette fois. Ce fut une passe lumineuse à Mihailovic qui, d’une talonnade, a placé le ballon au cœur du rectangle alors que les défenseurs étaient mal placés et que quelques Montréalais arrivaient lancés. Kizza fut le premier au ballon : sa reprise tendue fut repoussée par Willis. Ibrahim fut le plus vif au rebond, mais cette fois, c’est un défenseur qui le contra.

Deux minutes plus tard, le danger revenait de l’autre côté. Sur la droite, Sapong donna le ballon à Mukhtar qui tenta sa chance de l’entrée du rectangle : Pantemis intervint en deux temps.

Si en fin de match, Montréal a poussé tant et plus jusqu’au coup de sifflet final, il s’est à peine créé deux occasions franches, ses deux seules de la deuxième mi-temps. La dernière est tombée à dix minutes du terme : un centre aérien parfait de Choinière au premier poteau où Mihailovic rata sa reprise de la tête.

L’incertitude perdura jusqu’au bout, même si Nashville galvauda une occasion en or d’y mettre fin : sur un contre, deux joueurs étaient idéalement placés pour filer en face-à-face avec Pantemis, mais Godoy se fourvoya complètement et sa passe ratée termina droit dans les pieds de Waterman, tout heureux de pouvoir donner de l’air à son équipe.

Il ne faut pas se le cacher : avec un kop vide, les joueurs n’étaient pas poussés comme d’habitude. Surtout dans ce genre de fin de match, où ils en avaient bien besoin. Était-ce cela ? Était-ce la bonne organisation de Nashville ? Ou tout simplement des faiblesses dans le jeu montréalais ? Toujours est-il que les visiteurs n’en ont eu cure et ont pris trois points qui leur permettre d’effectuer une excellente opération au classement pendant que Montréal a perdu la petite bouffée d’air dont il disposait au-dessus de la ligne rouge. Prochain rendez-vous dès mercredi à Orlando.

Comment
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Fixtures

Next fixture

Halifax - Montreal
Wednesday 22 September, ??:??

Last result

Montreal - Chicago2-0
Sunday 19 September, 13:00

► All fixtures

MLS table

PPts
  1. New England2656
  2. Kansas City2546
  3. Seattle2445
  4. Colorado2343
  5. Nashville2441
  6. New York City2438
  7. LA Galaxy2538
  8. Orlando2438
  9. Salt Lake2536
10. Atlanta2536
11. DC United2534
12. Portland2434
13. MONTREAL2434
14. Minnesota2434
15. Los Angeles FC2433
16. Miami2432
17. Philadelphia2332
18. Columbus2631
19. San Jose2530
20. Vancouver2329
21. Dallas2627
22. New York2326
23. Houston2626
24. Chicago2423
25. Cincinnati2420
26. Austin2519
27. Toronto2518
► Full tables

Discussion board

20:33 - Montréal - Chicago : dimanche 19 septembre, 13h00 par Gabegeh

16:41 - Montréal - Chicago : l'Homme de la saison par Kleinjj

17/9 - Montréal - Nashville : samedi 11 septembre, 19h30 par Mr.Stats

17/9 - Fermeture du bloc 132 par imfc132

16/9 - Orlando - Montréal : mercredi 15 septembre, 19h30 par Dizwed

► Join the community

Twitter Feed

The Coup Franc podcast

Scorers

 Toye
 Quioto
 Mihailovic
 Torres
 Wanyama
 Brault-Guillard
 Johnsen
 Choinière
 Hamdi
 Ibrahim
 Struna
 Camacho
 Piette
 Lappalainen
► Complete stats

The Man of the season

After 22 matches

1. Mihailovic
2. Camacho
3. Miller
4. Wanyama
5. Brault-Guillard

► Détails

Play with us

► Join the ImpactSoccer.com league