Jamais dans le coup

Philadelphia Union - Impact Montréal 3-0 – Match de championnat (phase classique) joué le 20/04/2019

PHILADELPHIE : Blake (54e Freese), Gaddis, Elliott, Collin, Wagner, Medunjanin, Bedoya, Aaronson, Monteiro, Ilsinho (68e Picault), Burke (83e Przybylko)

MONTRÉAL : Bush, Sagna, Diallo, Raitala, Lovitz, Piette, Azira, Taïder (46e Shome), Okwonkwo (46e Bayiha), Novillo (74e Choinière), Urruti

ARBITRE : M. Sibiga

AVERTISSEMENTS : Medunjanin, Burke, Bush

EXCLUSION : 90e Wagner

LES BUTS : 14e Burke (1-0), 44e Monteiro (pen., 2-0), 57e Wagner (3-0)


Apathique en première mi-temps, Montréal a offert un but cadeau et un penalty à Philadelphie avant de se réveiller au retour des vestiaires mais d’encaisser un nouveau but et de s’incliner 3-0 à l’issue d’un match où il a une fois de plus étalé ses carences offensives.

Piatti et Fabian absents : chaque équipe était orpheline de sa vedette, mais ça n’explique certainement pas le début de match très lent et peu enthousiasmant. L’Impact était probablement le plus léthargique des deux et laissait Philadelphie installer son jeu de possession et investir son camp. Sans danger toutefois, dans un premier temps.

Mais au quart d’heure, l’apathie de l’Impact allait lui retomber droit dessus. Alors que le ballon circulait dans la ligne arrière, une passe en retrait nonchalante de Lovitz profitait à Burke qui a pu avancer plein axe et, au bout de son effort, a vu que Bush avait laissé un grand espace ouvert à sa droite. D’un tir de loin, l’attaquant y a glissé le ballon pour faire 1-0.

Il fallut attendre plus de 20 minutes pour voir enfin un peu d’animation dans le rectangle de l’Union. Azira a pu envoyer une passe aérienne croisée à Taïder sur la gauche du rectangle : en bonne position, l’Algérien a eu le temps de contrôler mais sa tentative a surtout ressemblé à un lob mal ajusté et a fini bien au-dessus.

C’était toutefois peu conforme à la physionomie des débats, toujours dominés par Philadelphie qui, toutefois, avait ralenti un rythme pourtant déjà guère élevé. L’engagement montréalais se remarquait avant tout lors de duels (trop) musclés et fautifs d’Okwonkwo. Bedoya, lui, a été assommé par un ballon trop puissant que Medunjanin lui a envoyé involontairement en pleine tête : si la victime s’est rapidement relevée, cela a provoqué un arrêt de jeu qui a eu le don de remettre quelque peu Montréal dans son match.

Peu après la demi-heure, les visiteurs ont (enfin) dessiné une action intéressante, la seule de la première mi-temps serait-on tenté de dire. Développée dans l’axe, elle a abouti à Novillo qui a effacé Elliott avant d’envoyer un tir arrêté par Blake.

On se dirigeait toutefois vers la mi-temps sans qu’aucune des deux équipes ne nous offre quoi que ce soit de flamboyant et ne crée d’occasions. Jusqu’à ce que sur un corner local, Diallo ne retienne Elliott fautivement : après une légère hésitation, M. Sibiga a sifflé penalty. Monteiro a pris Bush a contre-pied pour doubler l’avance de ses couleurs (2-0).

Très mécontent de l’attitude de certains joueurs et du manque d’intensité de son équipe, Rémi Garde a sorti Okwonkwo et Taïder à la pause, les remplaçant par Bayiha et Shome. Son discours au vestiaire a sans doute été à la hauteur de son agacement, et le message est visiblement passé car c’est un Montréal très motivé qui a entamé la deuxième période.

L’espoir des supporters a commencé à grandir quand Bayiha, d’un beau geste, s’est débarrassé d’un adversaire plein axe avant de servir Urruti dont le tir de loin a été dévié et a filé en corner. Mais c’est bel et bien la fin de cette action qui était à l’image du jeu de l’équipe, manquant toujours autant de poids à la pointe de l’attaque et peinant à amener du monde en zone de finition et à se créer des occasions. Du coup, la domination était encourageante, mais les gardiens locaux (Blake est sorti sur blessure) n’avaient pas de travail.

Ces espoirs sont partis en fumée avant même l’heure de jeu. Medunjanin a envoyé un très bon long ballon vers Wagner, qui a dépassé tout le monde sur la gauche du rectangle avant de centrer vers Burke, complètement oublié et seul devant un but délaissé par Bush. Mais alors qu’il n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond… il ne l’a même pas touché ! Heureusement pour lui, Bedoya avait suivi et n’a pas raté cette occasion en or de faire 3-0.

Un coup de massue pour l’Impact, passé au bord de l’effondrement dans les instants qui ont suivi. Sur un contre, Monteiro a accéléré entre plusieurs adversaires plein axe avant de servir Aaronson, qu’un retour de Lovitz a empêché de partir seul face à Bush. Le corner a ressemblé à une savonnette pour l’Impact, incapable de se dégager et spectateur d’une circulation de balle impressionnante de Philadelphie ponctuée par un centre d’Ilsinho un rien derrière Burke qui n’a pas pu ajuster correctement sa reprise de la tête.

Le match s’est toutefois ensuite complètement éteint, entre un Philadelphie repu et un Impact qui n’y croyait plus. Bush a quand même dû s’employer en sortant de son rectangle pour devancer Burke, oublié par les défenseurs et lancé par Aaronson.

Le match s’est fini de façon malheureuse puisqu’à la dernière minute, alors que Choinière remontait le terrain à toute vitesse sur un contre, Wagner a tenté de l’arrêter avec autant de maladresse que d’enthousiasme : pied en avant et crampons levés, il a commis une faute peut-être pas volontaire mais certainement dangereuse qui a valu son exclusion.

Jamais dans le coup, Montréal ne peut rien revendiquer de ce déplacement à Philadelphie, une équipe qui pourtant lui réussit souvent bien. La ligne arrière, invaincue lors des trois rencontres précédentes, a cette fois flanché, alors qu’une fois de plus, on n’a pas pu compter sur une attaque bien trop légère pour compenser les mauvais jours défensifs.

Calendrier

Prochain match

Olimpia - Montréal
Mardi 17 mars, 20h00

Dernier match

Montréal - Olimpia1-2
Mardi 10 mars, 20h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Minnesota26
  2. Kansas City26
  3. Colorado26
  4. Atlanta26
  5. Los Angeles FC24
  6. New York24
  7. MONTRÉAL24
  8. Dallas24
  9. Seattle24
10. Toronto24
11. Columbus24
12. DC United23
13. Portland23
14. Vancouver23
15. Salt Lake22
16. San José21
17. Philadelphie21
18. Chicago21
19. New England21
20. Orlando21
21. LA Galaxy21
22. Houston21
23. Cincinnati20
24. Miami20
25. Nashville20
26. New York City20
► Classements complets

En direct du forum

25/5 - Interruption (temporaire) de la saison par Daniel

12/5 - Soccer en Chine par penz

2/5 - Au stade, j'ai vu... par Christian

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Urruti
 Quioto
 Taïder
 Okwonkwo
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 5 matches

1. Diop
2. Urruti
3. Quioto
4. Brault-Guillard
5. Binks

► Détails

Quiz

L’Impact a remporté trois victoires 6-0. Contre quelles équipes ?

  • New York et Vancouver en 1995, Toronto FC en 2013
  • New York en 1996, Toronto Lynx en 2000 et Virginia Beach en 2005
  • Worcester en 1997, Toronto Lynx en 1998 et Toronto FC en 2013
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com